Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (2 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cradle Of Filth, Taliandorogd, Khonsu, Catamenia, Mystic Circle, Ad Inferna, Morgul
- Membre : Therion, BØrknÅgar, Insidious Disease, Nocturnal Breed, Chrome Division, The Kovenant , Illwill
- Style + Membre : Troll, Carpe Tenebrum, Old Man's Child
 

 Site Officiel (286)
 Myspace (356)
 Chaîne Youtube (235)

DIMMU BORGIR - Stormblast (1996)
Par JULIEN le 25 Septembre 2003          Consultée 10839 fois

Bercée par les arabesques d'une pluie de feuilles tourbillonnant dans les brises légères de la nuit, la musique de DIMMU BORGIR relève, sur ce deuxième disque, d'une rêverie qui nous ensorcelle. Porté par le souffle plein et brumeux des guitares, "Stormblast" est une oeuvre d'abandon à l'étreinte de la mélancolie, maîtresse de vastes royaumes insondables.

Encore jeune en ces heures exaltantes, le groupe norvégien ne cherche pas l'exploit technique, encore moins l'ornementation orchestrale de ses productions à venir. Sans être brut, sa musique est assez simple, relativement peu agressive - même si la double grosse caisse et les tempos enlevés et rapides sont légions - et se livre en offrande aux déités d'une univers mélodique et atmosphérique captivant.

Centrée sur le recours aux superbes claviers et pianos qui maquillent de beauté onirique une souche Black Metal mélodique flattée d'obscurité, "Stormblast" se fait le refuge d'âmes en quête de répit, d'un lieu où laisser reposer la véhémence de sentiments belliqueux. Oui, "Stormblast" n'est pas un disque violent. Habitée de vague à l'âme, cette musique est l'expression musicale de faibles rayons de lumières s'infiltrant, par mille contorsions, en des lieux où seule la nature détient la clé de la vie. D'une pureté vibrante de tristesse, "Stormblast" développe des thèmes voilés d'un vêtement d'ombre, et donne à écouter les voix d'un Black Metal atmosphérique répandant sur un sol dallé de miroitement - façonné par les desseins de forces naturelles fréquentant exclusivement la nuit - des cascades lacrymales trahissant la langueur des mélodies (l'instrumental "Sorgens Kammer" tout au piano, le magnifique passage aux claviers de "Nar Sjelen Hentes Til Helvete", le merveilleux "Alt Lys Er Svunnet Hen" et son très long préambule d'une beauté à pleurer...).

Enlacé à sa retraite solitaire, le DIMMU BORGIR de "Stormblast" dénote d'un attachement à l'élévation d'une musique dépeignant les atmosphères de songes portant les âmes jusqu'à un firmament bien éloigné des platitudes terrestres auxquelles il s'arrache. "Stormblast" est un océan de velours planant, l'écrin rêveur et éthéré où la voix Black très rugueuse et irritée de Shagrath, qui n'accepte ici que la langue norvégienne, épanche un désarroi et une certaine forme de colère (sur "Antikrist" et l'enlevé "Dodsferd" notamment...).

Belle et émotionnelle, la musique du DIMMU BORGIR de cette époque laissait s'épanouir un vivier de sincérité, où les rares remous agressifs ne parvenaient pas à incommoder outre mesure l'appel d'un Black Metal original et mélancolique à savourer dans le noir et la solitude, pour mieux se laisser pénétrer de toute son essence pure et authentique (le morceau titre, témoignage frappant de cette aptitude à gommer toute violence par l'utilisation harmonieuse de synthés travaillés et emphatiques).

Avec ce "Stormblast", DIMMU BORGIR écrivait une page atypique de l'histoire du Black Metal et s'imposait comme une des formations les plus marquantes du genre, par son talent mis au service d'une vision profonde et envoûtante du Black Metal. Une oeuvre différente, singulière et grandiose.

Note : 4.5/5

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par JULIEN :


TARTAROS
The Grand Psychotic Castle (1997)
Black horrifique




THY SERPENT
Forests Of Witchery (1996)
Black atmospherique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Shagrath (chant, guitare solo)
- Tjodalv (batterie)
- Erkekjetter Silenoz (guitare, chant)
- Brynjard Tristan (basse)
- Stian Aarstad (claviers, piano)


1. Alt Lys Er Svunnet Hen
2. Broderskapets Ring
3. Nar Sjelen Hentes Til Helvete
4. Sorgens Kammer
5. Da Den Kristine Satte Livet Til
6. Stormblast
7. Antikrist
8. Dodsferd
9. Vinder Fra En Ensom Grav
10. Guds Fortapelse - Apenbaring Av Dommedag



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod