Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Almah, Stormwarrior, Lost Horizon, Nocturnal Rites, Helloween, Primal Fear
- Style + Membre : Eternity's End
 

 Site Officiel (659)
 Myspace (596)
 Chaîne Youtube (1180)

HIBRIA - Blinded In Tokyo - Live In Japan (2012)
Par JEFF KANJI le 20 Décembre 2021          Consultée 471 fois

Vous êtes encore nombreux à ne pas le savoir, mais "Defying The Rules", le premier album d'HIBRIA, est un des meilleurs disques de Power Metal de la création. Un mètre-étalon que la formation brésilienne tentera par tous les moyens de reproduire, quitte à même réenregistrer l'album dix ans plus tard (en vain heavydement). Au sortir d'un "Skull Collectors" qui enfonçait le clou, HIBRIA allait connaître son année la plus riche en concerts avec plusieurs dates au Japon où l'accueil qui lui fut fait défia la chronique comme toujours avec une formation pratiquant le Power Metal avec ce degré de virtuosité.

Si bien qu'au sortir de "Blind Ride", le groupe tentant déjà de mâtiner son Power très européen et riffu de touches plus Groove Metal et d'un côté plus américain d'une manière générale. Si le résultat ne m'a pas autant convaincu que les deux premiers opus de haute tenue des Brésiliens, le moment de retourner au Japon est saisi par HIBRIA qui, c'est décidé, y filmera son premier enregistrement Live.

Et ce show, plutôt inhabituel pour HIBRIA, peu rompu aux longs concerts jusqu'à présent, HIBRIA va tout mettre en œuvre pour le réussir. Pour cela, une salle qu'il peut remplir avec le Stellar Ball de Tokyo, une décoration de scène sobre avec juste de quoi mettre en valeur les musiciens, quelques caméras et le tour est joué. HIBRIA propose un panaché de ses trois albums, mettant bien sûr l'accent sur son dernier en date dont il joue pas moins de huit extraits, les dix autres titres devant se partager "Defying The Rules" et "The Skull Collectors". J'entends déjà Positron me souffler que ce Live aurait été meilleur si tout "Defying The Rules" avait été joué à la place de quelques titres de "Blind Ride", ce qui n'est pas tout à fait faux !

Néanmoins l'album de 2011 étant tout de même bon, malgré le changement de style amorcé, la setlist est ultra cohérente, et les morceaux plus axés groove s'équilibrent parfaitement avec ceux plus Speed que les Brésiliens délivrent avec une propreté et une attitude tous bonnement remarquables ! Et l'image peut faire très VHS (c'est d'ailleurs assez amusant de retrouver le format 4:3 que j'ai connu toute mon enfance) et manquer parfois de netteté, vu les prestations des musiciens, on s'en moque un peu. Iuri Sanson, tattoos et biscotos de sortie et vocaux incroyablement réguliers et pros (c'est marrant d'ailleurs, quand il n'œuvre pas dans la haute voltige, il a un timbre très proche de celui de Jo Amore (KINGCROWN, ex-NIGHTMARE), ce qui me donne aussi envie de ressortir le "One Night Of Insurrection" des Grenoblois, autre Live disponible au format CD+DVD de ma collec' personnelle que je veux vous proposer depuis longtemps.

Revenons à nos moutons. On pouvait attendre Iuri Sanson sur ces lignes vocales impériales gravées sur album, c'est aussi du côté de l'incroyable Benhur Lima, qui venait alors de rejoindre HIBRIA, et dont la basse grogne tout au long du concert, restant parfaitement audible, tant quand il accompagne la batterie puissante et solide d'Eduardo Baldo (qui envoie des salves de double grosse-caisse assez impressionnantes sur "The Shelter's On Fire") que quand il se lance dans de virtuoses plans de tapping, parfois suivi par les deux guitares qui ne ratent pas une occasion de se compléter et de se répondre. Si le son des guitares peut paraître au départ un peu gentillet, on se rend vite compte qu'il y a tout ce qu'il faut pour que le son du groupe reste puissant, laissant de l'espace pour la basse et pour les envolées supersoniques.

Une parfaite initiation au groupe, qui se montre vraiment sous son jour le plus flatteur, à une période-clé où son bassiste virtuose va prendre de l'importance, Diego Kasper devant bientôt quitter ses comparses pour laisser Renato Osório rejoindre HIBRIA pour la suite (il est toujours présent aujourd'hui). HIBRIA se montre très pro, sait interagir juste ce qu'il faut avec le public, le faire chanter, présenter ses musiciens sur un "Sight Of Blindness" astucieusement utilisé, avant de donner la calotte finale avec "Steel Lord On Wheels" et "Tiger Punch".

Il existe plusieurs pressages de ce Live. La tracklist que j'ai choisi est celle de la première édition double CD. Toutefois, il a été réédité pour y joindre le DVD, et ce packaging réduit le Live à un seul CD, certains titres de la trempe de "Millenium Quest" et "Sea Of Revenge" se retrouvant supprimés et seulement présents sur la version vidéo. Juste au cas où. Une prestation live brillante et technique comme les Brésiliens ont pris l'habitude de démontrer à quel point leur culture du rythme et de la virtuosité peut se permettre d'enterrer beaucoup de formations européennes, et de susciter l'admiration des Japonais. Belle perf' les gars !

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


ETHERNITY
Obscure Illusions (2015)
Bien joué la spreutels connection




EXLIBRIS
Humagination (2013)
Et si ROYAL HUNT avait fait du Power ?


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Abel Camargo (guitare)
- Iuri Sanson (chant)
- Eduardo Baldo (batterie)
- Benhur Lima (basse, choeurs)
- Diego Kasper (guitare, chœurs)


- Cd 1
1. Blind Ride
2. Non-conforming Minds
3. Shoot Me Down
4. Welcome To The Horror Show
5. Living Under Ice
6. Defying The Rules
7. Millenium Quest
8. Blinded Faith
9. The Shelter's On Fire
10. The Anger Inside

- Cd 2
1. The Skull Collectors
2. Sea Of Revenge
3. I Feel No Bliss
4. Sight Of Blindness
5. Intro (wings Of Wax)
6. Tiger Punch
7. Steel Lord On Wheels
8. Rotten Souls



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod