Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 In The Heat Of The Ni...
1980 Crimes Of Passion
1981 Precious Time
1982 Get Nervous
1983 Live From Earth
1984 Tropico
1985 Seven The Hard Way
1988 Wide Awake In Dreamla...
1991 True Love
1993 Gravity's Rainbow
1997 Innamorata
2003 Choice Cuts (dvd)
  Go
2015 35th Anniversary Tour
 

- Style : Girlschool, Joan Jett, Lita Ford, Heart
 

 Site Officiel (507)
 Myspace (357)

Pat BENATAR - Get Nervous (1982)
Par JEFF KANJI le 9 Octobre 2020          Consultée 629 fois

Chrysalis a trouvé une sacrée poule aux œufs d'or, capable de sortir au moins deux singles imparables par an. C'est peu dire que Pat BENATAR est une affaire qui roule. La lionne ne sacrifie jamais à son chant racé (qui lui assure une domination quasi sans partage sur les Grammy Awards jusqu'au retour de Tina Turner dans le circuit) et incroyablement technique son état d'esprit Rock'N'Roll et ses horizons, bien plus ouverts qu'on aurait pu le penser. Mais "Precious Time" s'est déjà chargé d'ouvrir un peu le son des Américains. "Get Nervous" va pousser le bouchon plus loin, car Scott St Clair Sheets a quitté la formation, qui se retrouve avec Neil Geraldo comme seul maître à bord, et pour le remplacer, la formation a choisi de miser sur un claviériste…

On pourrait déjà grimacer, surtout que Pat affirmait depuis quelques temps son besoin d'air (compréhensible devant le rythme effréné observé depuis '79). Et bien pourtant Pat BENATAR sait à la fois vivre avec son temps et exploiter au mieux ses nouvelles possibilités. Et deux titres vont pour moi le montrer de très belle façon : "Shadows Of The Night" où le clavier permet de donner une couleur plus grandiose aux riffs de Neil, ou encore "Anxiety" où l'alliage de claviers et d'arpégiateur se rendent la politesse avec les guitares.

En revanche ces réjouissances sont un poil douchées par "Fight It Out" qu'on imagine se présenter comme le nouveau "Hell Is For Children" mais sans jamais décoller, avec un final où le chant de Pat, très pur pourra évoquer la future Celine Dion. C'est virtuose et flatteur pour la brunette, mais ce n'est pas franchement ce qu'on a envie d'écouter de la part de celle qui a chanté "Heartbreaker". Les qualités vocales sont d'ailleurs ce qui fait en grande partie tenir ce quatrième album. Le meilleur exemple c'est "Shadows Of The Night". Le titre date de 1980 et avait été composé pour une B.O. de film sur lequel il ne figura finalement jamais devant son manque de force. Une fois passé à la moulinette Pat BENATAR nous tenons un nouveau classique des Américains.

Pat BENATAR est sûr de son coup, si bien que la vocaliste décide d'en finir avec l'image de la petite brunette sexy en optant pour des photos la mettant en scène en camisole de force, avec les cheveux en bataille et l'air folle. Il faut dire que depuis un moment elle doit batailler dur avec une industrie résolument sexiste avec un exécutif capable de lui demander si elle croit vraiment que les gens vont écouter sa voix ? Qu'à cela ne tienne, le collectif continuera à proposer des textes témoignant d'un engagement social qui trahit la professeure d'éducation sexuelle en herbe qu'aurait pu être miss Andrzejewski si elle n'avait pas décidé de franchir les portes de cabaret.

Et Pat BENATAR pourra rire au nez de son label car avec ses acolytes elle signe avec "Get Nervous" un quatrième album certifié platinum d'affilée, signe que le public est capable de suivre un groupe qu'une catégorisation trop orthodoxe étoufferait quoiqu'il advienne (on le comprendra encore mieux avec "True Love" qui optera pour le Blues pur). Mais c'est malgré tout encore dans le registre Rock Hard que Pat épanouit nos sens, et en ce sens, un titre comme "The Victim", une nouvelle fois chargé, permet de retrouver l'agressivité de "Hell Is For Children" ou "Heartbreaker". Jouant avec virtuosité sur son côté ange/démon selon les titres, Pat BENATAR est l'artisan d'un "Get Nervous" particulièrement équilibré, encore mieux produit que "Precious Time" et à la consistance d'écriture au moins similaire, avec en définitive peu de temps faibles, des titres franchement bien foutus qui font sacrément du bien par où ils passent, au groove contagieux (on ne parle pas assez du travail de dingue fourni par Myron Grombacher et Roger Capps sur cet album, cf "The Victim").

Si les deux premiers albums de Pat BENATAR ont fourni ses hymnes les plus importants, "Precious Time" et "Get Nervous" permettent d'apprécier l'authenticité de ce groupe qui se montre pertinent dans un éventail stylistique bien plus vaste que ce que ses débuts laissaient croire. Et ce même si une face B un peu gentille tend à nous détourner d'un aller-retour régulier sur la platine pour qui reste amateur de sensations fortes. Et pourtant, les mélodies sont bien là et la qualité aussi...

A lire aussi en POP ROCK / METAL par JEFF KANJI :


BULLET FOR MY VALENTINE
Gravity (2018)
Album de rupture




The DARK ELEMENT
The Dark Element (2017)
Le groupe qui fait mieux que ses ex


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Pat Benatar (chant, choeurs)
- Neil Geraldo (guitare, choeurs)
- Charlie Giordano (claviers)
- Roger Capps (basse, chœurs)
- Myron Grombacher (batterie)


1. Shadows Of The Night
2. _ooking For A Stranger
3. Anxiety (get Nervous)
4. Fight It Out
5. The Victim
6. Little Too Late
7. I'll Do It
8. I Want Out
9. Tell It To Her
10. Silent Partner



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod