Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 In The Heat Of The Ni...
1980 Crimes Of Passion
1981 Precious Time
1982 Get Nervous
1983 Live From Earth
1984 Tropico
1985 Seven The Hard Way
1988 Wide Awake In Dreamla...
1991 True Love
1993 Gravity's Rainbow
1997 Innamorata
2003 Choice Cuts (dvd)
2015 35th Anniversary Tour
 

- Style : Girlschool, Joan Jett , Lita Ford , Heart
 

 Site Officiel (347)
 Myspace (202)

Pat BENATAR - Crimes Of Passion (1980)
Par JEFF KANJI le 10 Décembre 2017          Consultée 1377 fois

"In The Heat Of The Night" était un premier album typique, surtout pour Pat BENATAR. On y retrouvait déjà tous les éléments qui seront développés par la chanteuse et ses musiciens tout au long de sa carrière : des titres rentre-dedans mais pas trop, permettant de mettre en valeur son nouvel amant-guitariste Neil Giraldo, et sa voix de tigresse, des titres plus calmes laissant toute sa féminité s'exprimer avec sensibilité. Cette approche entre Rock musclé parfois carrément Hard aura tendance à se lisser avec le temps au profit d'un Rock plus accessible et vendable aux radios américaines.

Et si Pat a toujours tenu à mettre son groupe en valeur (ce sont d'ailleurs les mêmes, à l'exception du batteur, 1980 voyant l'arrivée du fidèle Myron Grombacher, qui accompagnent la chanteuse sur "Crimes Of Passion"), la puissance des maisons de disque à l'époque ne laisse pas totale liberté d'action à sa nouvelle poule aux œufs d'or (le succès de "Heartbreaker" ne demandant qu'à être renouvelé et ce deuxième opus y contribuera à hauteur des espérances). Chrysalis est un label puissant qui à l'époque (il est notamment derrière les succès de UFO) et exige de Pat BENATAR un album tous les neuf mois… Le futur "Crimes Of Passion" sera donc enregistré à la va-vite alors même que le groupe commençait à défendre son premier rejeton sur scène. On leur imposera même un producteur, même si dans les faits ce sera une nouvelle fois Neil 'Spyder' Giraldo qui sera aux commandes.

Contrairement au premier album, ce n'est pas un brûlot débridé qui ouvre l'opus, mais un titre Rock plutôt gentil et groovy, "Treat Me Right", qui connaîtra une belle carrière puisqu'il se retrouvera au générique de "Officier Et Gentleman" le film qui consacre Richard Gere après American Gigolo. "You Better Run" fait à peine mieux et se retrouvera pourtant lui aussi propulsé sur la B.O. de "Roadie", un navet immonde dans lequel Meat Loaf joue son premier rôle. Et comble, c'est une reprise ! Elle fait d'ailleurs moins bien que l'original des YOUNG RASCALS qui en 66 s'était glissé dans le Top 20 US. Quel camouflet pour Pat BENATAR qui par ailleurs se distingue dans la suite de l'album avec des compositions plus ambitieuses comme "Hell Is For Children" ou "Little Paradise".

Car on y arrive ! "Crimes Of Passion" est souvent présenté comme le plus gros succès commercial de Pat BENATAR et ce grâce à un single ultra accrocheur "Hit Me With Your Best Shot". Un riff simple en accords plaqués, un chant volontaire et ce qu'il faut de rugueux, sur une mélodie ultra mémorisable, c'est le carton assuré ! Mais résumer ce disque à ce hit est bien réducteur, car comme je l'expliquais plus haut l'album est bizarrement équilibré. D'autant plus que "Hit Me With Your Best Shot" n'est pas signé par le groupe mais par un compositeur extérieur.

Les choses sérieuses démarrent donc sur ce hit, mais dans la foulée, Pat BENATAR nous met une grosse gifle avec "Hell Is For Children" (écrit pendant les sessions de 1979), qui lui n'aura à droit à son single que beaucoup plus tard, en face B de "Love Is A Battlefield" (tout un programme), à l'occasion de la sortie du "Live From Earth". Et ça continue sur le tout aussi engagé "Little Paradise" puis sur le plus contrasté "I'm Gonna Follow You" pas très éloigné d'un "In The Heat Of The Night". La reprise de Kate BUSH, "Wuthering Heights" convient très bien à Pat qui l'interprète avec une aisance impressionnante ; il faut pour cela rappeler qu'elle est fille de chanteuse, biberonnée à l'Opéra, et que la lionne est elle-même membre senior de la prestigieuse Julliard School.

Tout le paradoxe de ce disque peut être résumé par le premier titre "Treat Me Right" où l'on sent les guitares qui égrènent leurs triolets jouer avec le frein à main, la distorsion timide, pendant que Pat chante avec implication, mordant presque, mais se faisant tout d'un coup caressante pour séduire les chastes oreilles sur ce refrain clairement pas à la hauteur. C'est la même chose sur "Never Wanna Leave You" où le guitariste glisse des harmonies de guitares du plus bel effet, dommage qu'il faille attendre la fin du morceau pour ça. Après "No You Don't" de SWEET, que Pat transfigurait sur son premier album, "Wuthering Heights" et "You Better Run" se montrent finalement au niveau du reste, ce qui n'est déjà pas un mince exploit vu le succès rencontré par la première à ce moment-là. Mais au final on est dans un choix plutôt raisonnable (même si pour cette dernière, c'est un souhait de Neil Geraldo d'inclure le Kate BUSH).

On a donc avec "Crimes Of Passion" un disque calibré, où pas grand-chose ne dépasse, pas franc du collier comme l'était plus souvent son prédécesseur. Un peu déséquilibré, cet album semble ne pas savoir ce qu'il veut. "In The Heat Of The Night" devient par ailleurs disque de platine aux US (soit l'équivalent d'un million d'albums), score que "Crimes Of Passion" fera plus que quadrupler dans les années suivantes, ce dernier parvenant même à décrocher un disque d'or en France en 1981, prouvant hélas que le business plan de Chrysalis était le bon. Mais il a malheureusement tellement contraint ses auteurs que Pat BENATAR est loin de me séduire autant que les décideurs le voudraient. Je trouve d'ailleurs "Precious Time" plus réussi que "Crimes Of Passion" à bien des égards.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


TOTO
Absolutely Live (1993)
Goodbye...




HAREM SCAREM
Mood Swings (1993)
Définitivement, y pas de justice dans le monde


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Pat Benatar (chant)
- Neil Geraldo (guitare lead, slide, claviers, choeurs)
- Scott St Clair Sheets (guitare)
- Roger Capps (basse, chœurs)
- Myron Grombacher (batterie)


1. Treat Me Right
2. You Better Run
3. Never Wanna Leave You
4. Hit Me With Your Best Shot
5. Hell Is For Children
6. Little Paradise
7. I'm Gonna Follow You
8. Wuthering Heights
9. Prisoner Of Love
10. Out-a-touch



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod