Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Arch Enemy, Rise To Fall, Gardenian, World Under Blood, At The Gates, Raintime, The Sons Of Talion , Degradead, The Duskfall , Blood Stain Child, Children Of Bodom, Witchery, Nightrage, Callenish Circle
- Membre : Tiamat, Mercury Tide, Hammerfall, Passenger
- Style + Membre : Dark Tranquillity
 

 Mysweetforum (forum - News - Bio Etc...) (1057)
 Site Officiel (381)
 Myspace (454)
 Chaîne Youtube (360)

IN FLAMES - I, The Mask (2019)
Par JEFF KANJI le 17 Avril 2019          Consultée 1572 fois

IN FLAMES a réussi un tour de force avec "Siren Charms"… Faire fuir les derniers irréductibles du Death Mélodique qui a fait le succès du groupe. Si depuis un certain temps déjà la formation de Göteborg ne faisait plus l'unanimité, elle parvenait par moments à encore sortir des titres réussis (comme "Deliver Us" sur "Sounds Of A Playground Fading" qui dans le genre album qui ne tient pas toutes ses promesses se pose là). Le souci d'IN FLAMES n'est pas de vouloir plaire à un plus large public (qui peut l'en blâmer ?), mais il est d'une maladresse légendaire et ne pouvait jusque là s'empêcher de faire dans le putassier, sa prestation au Hellfest 2015 m'ayant achevé (surtout que je sortais de l'Altar où AT THE GATES venait de mettre son monde d'accord). Si bien qu'aujourd'hui Wikipedia désigne IN FLAMES comme une formation de Metal Alternatif… Les fans de "The Jester Race" en font des cauchemars la nuit.

Et puis il faut dire qu'il y a cette obsession (déjà ancienne) d'Anders Fridén pour la maîtrise du chant clair. Les résultants sont rarement fantastiques mais efficaces en studio mais supportent souvent mal le transfert sur scène… Surtout qu'il essaie d'en coller un peu partout (le "Only For The Weak" de "Sounds From The Heart Of Gothenburg" m'a dégoûté). Par ailleurs j'en profite pour répondre à tous ceux qui ont pu s'émouvoir de l'absence de "Battles" sur Nightfall jusqu'ici : IN FLAMES n'intéresse plus grand-monde, et nous devions à la fascination nanardesque de Dark Morue d'avoir posé les oreilles sur "Siren Charms".

"I, The Mask" ramène la mascotte au premier plan et dévoile d'emblée des atours Death Mélodique qu'on ne lui soupçonnait plus ! Et contrairement à "Siren Charms" ce n'est pas juste pour ameuter le chaland : le groupe s'exprime à nouveau avec la hargne qu'on lui connaît, les vociférations d'Anders Fridén faisant plaisir à entendre. Il y a du riff accrocheur et mélodique avec de petites harmonies qui font plaisir ici et là et une prod costaude mixée par Chris Lord-Alge et masterisée par Ted Jensen. Soit tous les éléments pour cartonner ; car il ne faut pas penser que le groupe a renié ses attraits récents. Le chant clair est d'ailleurs plus que jamais majoritaire, et Anders a énormément bossé, et je pense que personne ne l'attendait à un tel niveau. "Follow Me" le montre dans la veine des morceaux récents, mais il se surpasse sur "Call My Name" ou un "All The Pain" faussement tranquille aux lignes de chant travaillées.

"I, The Mask" montre un groupe qui continue d'avancer, embrassant son passé et ses différentes mues. Le résultat rappellera un peu dans une certaine mesure le travail abouti par BULLET FOR MY VALENTINE sur "Gravity" avec des refrains certes Poppy mais ultra efficaces et entêtants (ce que je reprochais il y a peu aux Espagnols de RISE TO FALL de ne pas réussir) couplés à des compositions reposant sur des riffs travaillés et qui cherchent à ne pas répéter le catalogue des onze précédents efforts des Suédois. Cet ultime effort a au moins le mérite de bannir les errements de ses deux prédécesseurs en proposant un Death (très) Mélodique aux relents de Metal moderne parfois Neo à la DISTURBED pas déplaisants du tout.

"I, The Mask" est en ce qui me concerne un retour gagnant pour une formation qui s'est certes américanisée, mais qui montre ici qu'elle n'a pas oublié ses racines, se montrant même encore capable de nous agresser comme il se doit (le représentatif et groovy "I Am Above" et son alternance de couplets growlés et de refrains addictifs bien négociés). Le meilleur album depuis… Pfiouuu ! "Come Clarity" ?

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JEFF KANJI :


DESTINITY
Resolve In Crimson (2012)
Pas chauvin !




ORPHEUS OMEGA
Bleed The Way (2011)
Ces aussies qui disputent la suprématie suédoise


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Anders Fridén (chant)
- Björn Gelotte (guitare lead)
- Niclas Engelin (guitare rythmique)
- Bryce Paul Newman (basse)
- Tanner Wayne (batterie additionnelle)
- -
- Howard Benson (claviers additionnels)
- Joe Rickard (batterie session)


1. Voices
2. I, The Mask
3. Call My Name
4. I Am Above
5. Follow Me
6. (this Is) Our House
7. We Will Remember
8. In This Life
9. Burn
10. Deep Inside
11. All The Pain
12. Stay With Me
13. Not Alone



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod