Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (3 / 10)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Anathema, Khonsu, Aesmah, Be'lakor, Novembers Doom, Katatonia, Serdce
- Membre : Bloodbath, Amon Amarth, Witchery, Spiritual Beggars, Arch Enemy

OPETH - Morningrise (1996)
Par MOX le 22 Février 2003          Consultée 13879 fois

Opeth évolue déjà. Rien de rédhibitoire évidemment, mais un changement d'attitude quelque peu remarquable.
Morningrise se veut déjà différent de son prédécesseur Orchid. Il se la joue moins expérimental et beaucoup plus direct. Finis les arrangements, que l'on retrouve désormais aussi souvent qu'un cheveu sur le crâne d'un chauve.

Opeth passe à quelque chose de beaucoup moins noir mais de tout aussi complexe. Les guitares prennent désormais les rennes du groupe et dévoilent toutes leurs subtilités le long des 5 morceaux qui composent l'album.
5 morceaux oui, pour plus d'une heure d'écoute. Et c'est ainsi qu'on voit défiler 10 mn, 13 mn et ce jusqu'à 20 mn (sic). Autant dire qu'avec tant de temps la musique a intérêt d'être variée. Et c'est le cas: adeptes du labyrinthe musical, Opeth joue avec ses auditeurs en lui balançant des multitudes de parties différentes au sein d'une même compo. Ca et là s'introduisent une quantité phénoménale de changements de rythme. Moins brutaux que dans Orchid, les ponts et passages se font plus aisément, avec plus de logique.

Il faut dire que la même recette est utilisée:

Un dosage de musique violente et de musique instrumentale, de guitares électriques et acoustiques, de chant hurlé et de chant mélodique. Et là dessus Mikael s'est un peu amélioré: même si sa voix reste encore assez marquée "black", elle reste caverneuse et plus puissante.
Le véritable travail a été porté sur les guitares. Les riffs deviennent plus complexes et déjà torturés (Black Rose Immortal), les sons se font différents d'un morceau à l'autre. Ainsi on pourra écouter des morceaux plus aggressifs ou plus atmosphériques, c'est au choix. En effet à l'instar d'Orchid, l'album reste découpé en plusieurs styles, on passe d'un The Night and The Silent Water particulièrement doux à un Black Rose Immortal plus violent. Mais le ton change par rapport à Orchid: moins dépressif, moins noir, Morningrise donne une impression de rythme déjà plus enjoué et plus émotif. Certaines parties sont violentes, mais d'une violence presque banale, sans connotation ténébreuse.

Les guitares gagnent en relief, elles donnent un ton plus mélancolique toujours très bien maîtrisé, contrasté avec l'énorme voix grasse de Mikael. La basse bien mise en avant rajoute au son résonant, marque de fabrique d'Opeth.
Loins d'être linéaires donc, chaque morceau est une véritable pièce: jamais répétitif, le rythme change lentement et surprend toujours l'auditeur. Le nombre d'écoutes pour pouvoir assimiler entièrement un morceau est pharaonesque. Et c'est bien là un des seuls défauts que l'on pourra trouver à Morningrise, comme à tous les autres albums de la formation suédoise en fait.
Et enfin pour ne pas déroger à la règle, un morceau entièrement à la guitare acoustique, qui dure lui aussi plus de 10 minutes, beau comme un ange.

Sans pour autant changer fondamentalement de style, Opeth continue son bonhomme de chemin en nous offrant l'occasion d'écouter 5 merveilleux morceaux, pleins de feeling et d'émotion. La ressemblance entre chacun d'entre eux est loin d'être frappante et même si au bout de la première écoute on se sent soulagés d'avoir réussi à écouter entièrement l'album, c'est avec plaisir qu'on retente de découvrir les multiples facettes de cette musique que presque seule une guitare crée.

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


IMMOLATION
Harnessing Ruin (2005)
Excellent tonnage de graisse et de violence




MORBID ANGEL
Altars Of Madness (1989)
Dois-je préciser qu'il est culte?

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Mikael Akerfeldt (chant,guitare)
- Peter Lindgren (guitare)
- Johan Defarfalla (basse)
- Anders Nordin (batterie)


1. Advent
2. The Night And The Silent Water
3. Nectar
4. Black Rose Immortal
5. To Bid You Farewell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod