Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Pretty Boy Floyd, Roxx Gang, CrashdÏet, Black Rain, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Steel Panther, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Ozzy Osbourne , Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, Methods Of Mayhem
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (821)

MÖTLEY CRÜE - Lewd, Crued & Tattooed (2001)
Par FENRYL le 25 Février 2008          Consultée 5087 fois

Si tout comme moi, vous avez réussi la mission qui consistait à passer en caisse avec ce DVD sous le bras sans vous attirer le regard médusé de la caissière (et encore, médusé c'est politiquement correct, à ses yeux je suis définitivement passé pour un foutu pervers), alors vous êtes en possession du tout premier concert de MÖTLEY CRÜE filmé et distribué en vidéo. Et comme le CRÜE ignore superbement notre pays à mon grand désarroi, voici un sympathique moyen, à moindre coût, de mesurer toute la folie et l'énergie du groupe en live !

La scène représente une rue typique d'Hollywood, selon la vision des membres du groupe, en y apportant le son et les odeurs: on retrouve ainsi les échoppes d'un tatoueur, un club de streap tease, de rock, de dancing girls... Le groupe officie dans une salle de taille relativement réduite pour leur statut (Salt Lake City) mais ne joue en rien à l'économie. Et c'est bien une des principales marques de fabrique du combo: même si il faut tout de même reconnaître que Vince Neil semble en difficulté sur un « Kickstart my heart » en ouverture (putain, faut oser ce titre en ouverture, ça déride méchamment !), le reste de la set-list est d'une homogénéité remarquable. Sixx fait preuve d'une réelle application au service du groupe et c'est finalement à la guitare et à la batterie que se situent les deux belles satisfactions de ce DVD.
Je m'explique: quel bonheur de voir une réalisation qui, sans doute sans le vouloir, met en avant un bonhomme ultra discret et réservé, systématiquement appliqué à soigner son jeu, je veux bien évidemment parler de Monsieur Mick Mars. Ce qui me frappe à chaque fois que je regarde ce concert, c'est l'importance qu'occupe ce type dans le groupe, bien qu'il s'en cache toujours. On savoure ici ses soli savamment dosés et ses riffs catchy et entêtants....
Seconde belle surprise dans tous les sens du terme, la présence à la batterie de... et bien non, ni Randy Castillo, encore moins Tommy Lee, mais Samantha Maloney, la batteuse de HOLE. Celle-ci assure l'intérim de façon brillante: elle martèle ses fûts avec la conviction de la fan ultime du CRÜE qu'elle est !!! Vous imaginez le pied: jouer avec ses idoles les hymnes que vous avez travaillé sur votre instrument pour progresser ! Le rêve ! Inutile d'imaginer que ce fait d'arme ne soit pas utilisé par Neil qui se charge de présenter ce nouveau membre du groupe de fort belle manière: au début de « Piece of your action », sur une section rythmique assurant la bande son, Vince nous décrit Samantha en nous narrant quelques anecdotes !
Coté concert donc, du lourd, rien que cela: une set-list de qualité (avec uniquement trois titres tirés de l'album « New Tattoo », support de cette tournée) dont la reprise de THE TUBES « White punks on dope » avec anges (Pearl et Marty) et Neil tout de blanc vêtu, et chute de « neige » ! L'ensemble est donc finalement une sorte de mini best-of du groupe. Que du bon, en somme !
Au niveau de la production, on pourra regretter quelques grosses coupures montage qui gâchent un peu cette sensation de visualiser un show dans son intégralité, avec ses temps forts ultra rodés mais également ses imprévus: la plus flagrante se trouvant entre « Hell on high heels » et « Looks that kill » (un indice chez vous: regardez le dossier de la chaise de Sam ! Un stickers qui plus tard permettra à notre marteleuse de fûts d'adresser un coucou à sa moman... C'est-y pas mignon ça ! ). On notera quelques plans caméra moins judicieux ou beaucoup trop rapides parfois, nuisant au visionnage de la prestation, mais juste histoire de chipoter un peu.

Les bonus nous offrent leur lot d'images backstages dans la plus pure tradition du groupe (délires, seins, répèt'...) avec, il faut bien l'avouer, une certaine émotion dès que Randy Castillo apparaît à l'écran(*) (ou quand Sixx et Neil font allusion à son absence pour cause d'opération...). Nous avons donc droit à des commentaires sur la tournée, sur la réalisation de l'album studio « New tattoo », mais également au clip de « Hell on high heels » (dessin animé très sympa et corrosif !) et au tout premier titre enregistré par le groupe « Nobody knows what's like to be lonely » en exclu (un tempo lent pour un titre vraiment réussi) et divers liens internet (ultra dispensable de nos jours). Le tout présenté par la charmante demoiselle de la pochette, dans des tenues des plus minimalistes et des positions subjectives et lassives... La classe internationale !

Au final, on obtient un DVD de fort belle facture, efficace et relativement représentatif de ce qu'est MÖTLEY CRÜE: de la demesure, des fesses et des seins (mais pas trop, ya une dame dans le groupe quand même !), du bon heavy rock et un sens inné pour le show. Du tout bon, oui, sauf que malheureusement, il existe depuis 2006 ce « Carnival of sins » qui a tout ravagé sur son passage... Alors achat obligatoire pour les fans, un bon moment pour les autres, bien que pas totalement représentatif de ce qu'est (était ?) MÖTLEY CRÜE, car l'année 2001 est au niveau line-up ce qui se fait de plus tordu dans l'histoire du groupe...

Verdict: 3,5/5

N.B: ne soyez pas surpris de ne voir aucune paire de seins, tous les plans sont coupés ou bien on place la fameuse bande noire sur les yeux et ladite zone de la dame (cf le générique de fin ou les images backstage floutées!)...

(*) remplacé sur cette tournée par Samantha Maloney, il décédera le 26 Mars 2002 des suites d'un cancer.

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


SIXX: A.M.
Prayers For The Damned Vol.1 (2016)
Quand le side project devient titulaire... Qualité.




THIN LIZZY
Nightlife (1974)
La légende est en route...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse)
- Samantha Maloney (batterie)


1. Kickstart My Heart
2. Same Ol' Situation
3. Primal Scream
4. Punched In The Teeth By Love
5. Dr Feelgood
6. Home Sweet Home
7. Don't Go Away Mad (Just Go Away)
8. Piece Of Your Action
9. Wild Side
10. Hell On High Heels
11. Looks That Kill
12. Girls, Girls, Girls
13. Live Wire
14. White Punks On Dope
15. Shout At The Devil



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod