Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (9)

HOLLYWOOD UNDEAD - Swan Songs (2008)
Par FENRYL le 21 Mai 2016          Consultée 946 fois

Histoire de vous la jouer courte, je dois vous avouer que je suis arrivé chez HOLLYWOOD UNDEAD en traînant par hasard devant la Main Stage du Hellfest l'an passé. Quand j'ai vu débarquer le groupe, je me suis demandé ce qu'il pouvait foutre sur cette scène principale tout en redoutant un lynchage en règle ou une émeute… Quelle ne fut pas ma surprise de voir un monde très présent en nombre et en activité, bien au contraire ! Grosse fanbase qui chante les morceaux en entier, grosse réaction de soutien, bref, SURPRISE ! Et le pire, c'est que j'ai apprécié.

Donc, retour sur la disco une fois de retour sur Terre ! Ce combo date de 2005 et c'est fait connaître par ses vidéos postées sur le Tube ! 3 ans plus tard, "Swan Songs" débarque dans les bacs !
HU est donc le pur produit de cette génération internet ? Ni plus ni moins ?
C'est un peu plus compliqué ou bizarre, au choix.

Tout d'abord, il s'agit de Rap Metal. Pas du RAGE AGAINST THE MACHINE ou du DOWNSET. Non, un genre de résultat d'une copulation gangbang d'un BLINK 182, LIMP BIZKIT, LINKIN PARK avec EMINEM ! C'est flagrant.

HOLLYWOOD UNDEAD c'est un peu le groupe qui a trouvé la Delorean pour voyager dans le futur en proposant un mix de tout ce qui a déjà été fait avant sa date d'arrivée ! Une sorte d'erreur spatio-temporelle, un anachronisme ! On s'attend à du neuf, on a le droit à du réchauffé (pas trop péjoratif...).
L'aspect Metal est même sacrément réduit à sa portion congrue. Si le très bon "Undead" ouvre à merveille la galette (un tube dédié au live, qui met le feu direct) suivi d'un "Sell Your Soul" qui propose quelques chants screamé (proche d'un Néo Metalcore avec chant clair dominant), c'est bien le classique "Everywhere I Go" qui ne fera que vous faire penser à Slim Shaddy, Dr Dre ou Snoop Dog voire THE BLACK EYED PEAS !! On est clairement dans le domaine du Hip Hop pur et dur : "No Other Place", "N°5" plus loin viendront confirmer cette histoire.

Le côté LINKIN PARK est très "ponctuel" : "Young", "This Love, This Hate"… avant le final "Paradise Lost".

Bref, on peut parfois parler de Rapcore. Quelques timides riffs de grattes pointent le bout de leur nez mais il ne faut pas trop en attendre.
Le sextet américain œuvre donc dans des limites peu usitées du monde du Métal en lorgnant davantage du côté Rap U.S que sur le Metal… Ce premier opus saura donc satisfaire les frustrés n'ayant eu leur dose de Hip Hop !

Il n'en demeure pas moins que :
- "Undead" est un sacré hymne qui fonctionne terriblement.
- "Everywhere I Go" tellement EMINEM accroche aussi les plus gros mordus du côté Metal !
- Tout ceci ne pourra pas valoriser la trop grosse homogénéité de l'album en terme de titres, même si il n'en demeure pas moins agréable pour autant.

Au final, si vous n'avez rien contre des lyrics bien "classiques" à base de "bitches" et autre "fuck da", un phrasé qui vous fait headbanguer toute la partie supérieure de votre corps, alors nos p'tits gars masqués (ah oui, un détail que j'ai oublié de vous préciser, mais ils se démasquent au bout de 20 minutes en moyenne, donc rien de terriblement commercial !) sauront vous attirer dans les mailles de leur filet.
En alternant samples, quelques guitares réduites à peau de chagrin, un peu de chant screamé et un phrasé rapcore, HOLLYWOOD UNDEAD aguiche les curieux certes. Mais ce premier effort demeure trop moyen tout de même, reste à voir la suite pour se convaincre définitivement… Effet étoile filante ou pas ? Il faut plus que confirmer : c'est une question d'identité.


Top : "Undead", "Everywhere I Go".

A lire aussi en NEO METAL par FENRYL :


SLIPKNOT
Disasterpieces (2002)
Concert surpuissant pour fans de l'hydre à 9 têtes




STILL REMAINS
Dying With A Smile (2003)
Du putain de deathcore efficace et prometteur !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Aron 'deuce' Erlichman (chant, basse, claviers)
- Jordon 'charlie Scene' Terrell (chant, guitare)
- Jorel 'j-dog' Decker (chant, claviers, programmation)
- George 'johnny 3 Tears' Ragan (chant)
- Dylan 'funny Man' Alvarez (chant)
- Matthew 'da Kurlzz' Busek (chant, percussions)


1. Undead
2. Sell Your Soul
3. Everywhere I Go
4. No Other Place
5. N°5
6. Young
7. Black Dahlia
8. This Love, This Hate
9. Bottle And A Gun
10. California
11. City
12. The Diary
13. Pimpin
14. Paradise Lost



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod