Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Azarath
 

 Site Officiel (192)
 Myspace (186)

BELPHEGOR - Blood Magick Necromance (2011)
Par METALINGUS le 28 Février 2019          Consultée 358 fois

Après avoir fait un tabassage en règle avec une série d’albums à la fois hyper mélodiques et rentre-dedans en utilisant des bandes sonores (ô combien) blasphématoires et jouissives, nos Autrichiens préférés décident de muter vers d’autres cieux. À ce titre, "Blood Magick Necromance" représente un changement important dans la discographie du groupe, qui va prendre un virage plus… Progressif.

Avec des titres allant régulièrement au-delà des cinq minutes (cinq pour être exact), BELPHEGOR rend sa musique plus dense, moins bourrine. Je dois dire que j’ai été déçu de l’expérience à mes premières écoutes, Helmuth étirant ses phrases pendant le refrain, prenant son temps pour faire monter le suspense... Avant de s’apercevoir que la sauce ne lève jamais vraiment. L’exemple parfait est la chanson-titre, avec ses sept minutes où le groupe joue du moulinet, jouent les durs à cuire mais rien ne lève vraiment. Un mot également sur la batterie que je trouve légèrement en retrait et plutôt ennuyante tellement peu de variation est présent.

Ironiquement, c’est encore une fois sur les morceaux courts que les gars sont les plus efficaces. Le tabassage effectué sur "Angeli Mortis De Profundis" détruit tout sur son passage, alors que "Sado Messiah" rappelle les belles heures du groupe.

BELPHEGOR tente de changer, d’évoluer pour ne pas se perdre. Si l’idée n’était pas mauvaise en soi, il est clair que les gars ne sont pas faits pour produire des morceaux s’étirant en longueur. Heureusement, "Blood Magick Necromance" reste un album unique dans la disco des Autrichiens.

Morceau préféré : "Sado Messiah".

A lire aussi en DEATH METAL :


FLESHGOD APOCALYPSE
King (2016)
Prendre son temps, c'est royalement payant.

(+ 1 kro-express)



The CHASM
Deathcult For Eternity (1998)
Aaaaaah ben voilà !


Marquez et partagez






Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   METALINGUS

 
   (2 chroniques)



- Hel 'helmuth' Lennart (chant, guitare, samples)
- Serpenth (basse)
- Martin 'marthyn' Jovanović (batterie)


1. In Blood - Devour This Sanctity
2. Rise To Fall And Fall To Rise
3. Blood Magick Necromance
4. Discipline Through Punishment
5. Angeli Mortis De Profundis
6. Impaled Upon The Tongue Of Sathan
7. Possessed Burning Eyes
8. Sado Messiah



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod