Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACKENED METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Azarath

BELPHEGOR - The Last Supper (1995)
Par METALINGUS le 24 Mai 2016          Consultée 969 fois

Voici donc le premier méfait de BELPHEGOR, groupe culte de Blackened Metal tout droit sorti d’Autriche. Créé par le duo Helmuth/Sigurd (tous deux occupants le poste de guitariste), le groupe se veut très foncièrement antireligieux et agressif. Enregistré au studio Stage One en Allemagne, la première chose qui frappe les esprits est bien entendu la pochette de l’album : celle-ci représente un bébé gisant dans un plat découpé en fines rondelles, un couteau de cuisine étant inséré sur le dessus. Ce visuel sera par la suite censuré dans de nombreux pays et se verra remplacé par le simple logo du groupe (avec les croix inversées) sur un fond noir. Certains « chanceux » pourront également trouver l’album avec comme couverture la peinture de Léonard De Vinci « La dernière cène » en mode BELPHEGOR : les apôtres sont ici transformés en zombies et plusieurs hectolitres de sang coulent sur le repas pourrissant !

La musique de la bande d’Helmuth se veut ultra rapide, alternant riffs Black avec changements de rythme plutôt Death. Le son global est très bourrin, des claviers calmant quelquefois les hostilités avant de repartir avec plus de fureur. Il faut quand même admettre qu’on est très loin des productions extrêmement travaillées des albums à venir (post "Bondage Goat Zombie").

Le chant est typique de ce que feront les Autrichiens dans les années à venir : un chant death/black très rugueux. Par contre, comparé aux enregistrements beaucoup plus récents, le chant est à 75% death et très sec. Les paroles sont d’ores et déjà blasphématoires : on parle ici de destruction d’églises, de meurtre en séries ainsi que d’orgies macabres… Des thèmes qui deviendront vite récurrents chez nos amis.

Bien que n’étant pas le meilleur opus de BELPHEGOR, celui-ci comporte quand même quelques moments forts. Un très bon exemple est la très rentre-dedans chanson-titre qui montre le groupe dans un Metal très rageur où la troupe montre une flagrante envie d’en découdre. "A Funeral Without A Cry" est tout simplement excellente avec ses jolies lignes de basse (joué ici par Mäxx). La pièce maitresse reste néanmoins le fameux premier classique "March Of The Dead" : Un hymne qui regroupe tout ce que la troupe d’Helmuth fait de mieux, alternant passages bourrins/atmosphériques.

Au final, il s’agit d’un bon premier pas pour l’un des plus grands porte-étendards du Black/Death Metal (au côté du seigneur BEHEMOTH). Ce premier tour de piste n’est pas exempt de défauts et on regrettera cette production plutôt minimale qui empêche les titres de s’élever vers le haut. Quelques morceaux sont également plutôt banals et on a parfois du mal à les différencier. Néanmoins, force est d’admettre que l’atmosphère, les paroles et la violence typique de BELPHEGOR sont déjà très bien installées… Le meilleur est à venir !

A lire aussi en DEATH METAL :


GORGUTS
Colored Sands (2013)
MOAR WEED !

(+ 1 kro-express)



CARCASS
Heartwork (1993)
Blackened metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Helmuth (guitare)
- Maxx (bass,chant)
- Chris (batterie)
- Sigurd (guitare)


1. The Last Supper
2. A Funeral Without A Cry
3. Impalement Without Mercy
4. March Of The Dead
5. The Rapture Of Cremation
6. Engulfed In Eternal Frost
7. D.i.e.
8. In Remembrance Of Hate And Sorrow
9. Bloodbath In Paradise - Part 2
10. Kruzifixion (betrayer Cover)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod