Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACKENED METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Azarath

BELPHEGOR - Blutsabbath (1997)
Par METALINGUS le 14 Juillet 2016          Consultée 651 fois

Deux années ont passé depuis le méchant "The Last Supper", et une chose est sûre BELPHEGOR n’a laissé personne indifférant. Ce parfait mélange Black/Death leur a amené des centaines d’amateurs, mais également beaucoup de détracteurs dû à l’origine des paroles. Bien entendu la pochette d’une rare violence n’a pas aidé non plus... Les Autrichiens récidivent donc avec "Blutsabbath" qui a l’avantage d’avoir un visuel presque moins provocant (je dis bien presque !) mais totalement dans l’esprit des thématiques du groupe. Côté line-up Maxx a quitté le navire et est remplacé par un certain Marius qui soutient le duo Helmuth/Sigur.

Dès les premières minutes, on peut dire qu’il y a peu de changement dans la musique du groupe : on a droit à la même sauce que lors du premier méfait. Je dirais en revanche que la production est plutôt penchée vers le Black puisqu’il y a une moins grande présence de la basse et une voix axée majoritairement vers les aigus. "Blackest Ecstasy" est la meilleure preuve de cette orientation : le titre se veut très linéaire et envoûtant. Les plans death n’ont heureusement pas été abandonné pour autant, comme le montre "The Requiem Of Hell". Le morceau éponyme représente très bien l’état général de l’album : il s’agit d’un tabassage en règle d’une violence inouïe : ça déménage ! Quelques morceaux de l’album seront d’ailleurs repris par la suite et deviendront des classiques du groupe, une belle preuve de la qualité d’écriture.

Lorsqu’on ose se mettre sous les yeux les paroles de notre cher Helmuth, aucune surprise ici : on parle anti religion, sexualité explicite, destruction, etc. Ces thématiques deviendront très récurrentes chez nos amis autrichiens. Attention donc aux gens à l’ouïe fragile car vos oreilles risquent de saigner !

Malgré mon enthousiasme évident pour cet album, je dois bien avouer qu’il existe quelques défauts. La violence et le tabassage sont tellement présents et récurrents qu’il devient difficile de différencier les morceaux. Le résultat qui en ressort est une espèce de grosse bouillie sonore infecte. Le manque de moments aérés dans les titres fait en sorte que même si le deuxième essai de BELPHEGOR ne dure qu’une trentaine de minutes, c’est amplement suffisant vu leur musique extrême. Malgré une volonté évidente de poser une atmosphère malsaine, il faut avouer que le résultat final tombe à plat, la faute à un manque de moments calmes et posés qui seront heureusement intégrés dans les albums à venir.

BELPHEGOR sort à nouveau des enfers pour nous casser les oreilles bien comme il faut. Si on peut applaudir la volonté du groupe à nous administrer des coups de fouet à grand renfort de riffs malsains, il faut admettre qu’une certaine redondance pointe le bout de son nez. Néanmoins, les Autrichiens sont toujours les maîtres d’un genre où peu de groupes osent aller.

Morceau préféré : "Blutsabbath".

A lire aussi en BLACK METAL par METALINGUS :


GOD SEED
I Begin (2012)
Les ex-membres de GORGOROTH en action !




BEHEMOTH
Sventevith (storming Near The Baltic) (1995)
Promenons-nous dans les bois...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Helmuth (voix,guitare)
- Sigur (guitare)
- Marius (basse)


1. Abschwörung
2. Blackest Ecstasy
3. Purity Through Fire
4. Behind The Black Moon
5. Blutsabbath
6. No Resurrection
7. The Requiem Of Hell
8. Untergang Der Gekreuzigten
9. Path Of Sin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod