Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Nightrage, Arch Enemy, Destruction, Ozzy Osbourne , Scanner
- Style + Membre : Firewind, Dream Evil, Warkings
 

 Site Officiel Du Groupe (725)
 Myspace Du Groupe (422)

MYSTIC PROPHECY - Fireangel (2009)
Par FREDOUILLE le 3 Octobre 2009          Consultée 2630 fois

Comme le signalait notre ami Fenryl à la fin de sa chronique de "Satanic Curses", album sorti en 2007, le line-up des Allemands de MYSTIC PROPHECY s’est dissout en 2008. Seuls le vocaliste Roberto Dimitri Liapakis et le guitariste Markus Pohl ont décidé de continuer l’aventure et ont dû s’entourer de nouvelles recrues.
C’est donc avec un line-up largement rafraîchi que MYSTIC PROPHECY se présente à nous, dans une certaine indifférence il faut le reconnaître (qui s'intéresse réellement à ce groupe aujourd'hui à part quelques fans irréductibles, hein franchement !!?), avec son sixième album studio, "Fireangel".

Avec ce sang neuf et une pochette pour le coup qui contraste, stylistiquement parlant, avec celles des précédents albums, on pouvait s’attendre à ce que les Allemands nous gratifient d’un nouvel album quelque peu différent, peut-être plus sombre et surtout… évolutif par rapport à ses prédécesseurs. Car il faut bien le reconnaître, le groupe commençait sérieusement à tourner en rond depuis pas mal d’albums maintenant (depuis "Never Ending" en fait !). On pouvait espérer et rêver.

Et bien, pas de bol… Il n’en est rien. Les fans des précédents albums seront à coup sûr hyper ravis à l'écoute de ce "Fireangel", les autres iront certainement voir ailleurs. Car une nouvelle fois, le combo s’inscrit toujours dans ce Power/Heavy Metal couillu qui défouraille sec mais malheureusement, il n’arrive vraiment pas à en ressortir quelque chose de réellement nouveau ou de réellement original. On sent le groupe complètement prisonnier de son style et ne propose sur ce nouvel opus que ce qu'il n'a cessé de proposer sur les 3 albums précédents. Et cela commence sérieusement à être pénible.

Alors oui, le groupe maîtrise son sujet à la perfection et est certainement aujourd'hui l'un des meilleurs représentants de ce Power Metal dans son pays. En effet, le combo pratique toujours avec autant d'ardeur et de fougue ce Power Metal supra carré, un brin mélodique, toujours truffé de ces rythmiques foudroyantes (sur le thrashisant "Death Under Control" ou sur l'excellent "Gods Of War", qui pourra même rappeler un BRAINSTORM en pleine forme), de ces riffs acérés à faire pâlir ceux des derniers albums de ICED EARTH ("Across The Gates Of Hell"), de ces multiples envolées guitaristiques rabâchées malheureusement à l'infini (bon, il y a quand même de très bons soli sur cet opus, faut pas exagérer non plus !) et de ces choeurs guerriers très virils que l'on retrouve par exemple sur "Demons Crown" (Hey ! ho !, Hey ! Ho !), un titre taillé de toute évidence pour la scène.

Bref, l'ensemble a de la gueule, ça bastonne dur, ça joue vite et plutôt bien mais franchement, qu'est-ce que ça devient chiant à force. Le problème, c'est que MYSTIC PROPHECY nous a déjà servi la même recette sur ses albums précédents, qui plus est avec une production quasi similaire et bien trop polie pour la musique pratiquée par le groupe. Heureusement, le vocaliste Roberto Dimitri Liapakis, qui avait tendance lui aussi à tourner en rond sur les albums précédents, réussit ici à tirer quelque peu son épingle du jeu avec un chant un peu plus varié qu'à l'accoutumée. Ses vocalises sont par exemple beaucoup plus agressives sur des titres comme "Across The Gates Of Hell" ou sur "Death Under Control" et savent se faire plus subtiles sur le début de "Revolution Evil" par exemple (Liapakis y montre pour l'occasion de belles capacités).

Toujours est-il que ce "Fireangel", même si il tient largement la route musicalement, manque cruellement d'évolution. Aucune remise en question ne semble être de mise ici, aucune entorse à ce Power Metal largement éculé, ce qui est, vous en conviendrez, une belle déception.

Note réelle : 2.5/5

Morceaux préférés : "God's Of War", "Demons Crown", "Death Under Control"

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


STRATOVARIUS
Fourth Dimension (1995)
STRATOVARIUS prend son envol !




ARIDA VORTEX
The Illustrated Man (2015)
Power Metal made in Russia ! Brillant !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Roberto Dimitri Liapakis (vocals)
- Markus Pohl (guitar)
- Constantine (guitar)
- Connie Andreszka (bass)
- Stefan Dittrich (drums)


1. Across The Gates Of Hell 04:08
2. Demons Crown 04:30
3. We Kill! You Die! 03:39
4. Father Save Me 04:34
5. To The Devil I Pray 04:10
6. Fireangel 04:24
7. Fight Back The Light 04:37
8. Death Under Control 03:45
9. Revolution Evil 04:06
10. Gods Of War 03:27
11. Forever Betrayed 04:43



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod