Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Nightrage, Arch Enemy, Destruction, Ozzy Osbourne , Scanner
- Style + Membre : Firewind, Dream Evil, Warkings, Steel Prophet
 

 Site Officiel Du Groupe (903)
 Myspace Du Groupe (497)

MYSTIC PROPHECY - Metal Division (2020)
Par FREDOUILLE le 22 Janvier 2020          Consultée 1359 fois

Nouvel album des Allemands de MYSTIC PROPHECY (saluons tout d'abord le très bel artwork et bien en phase avec l’imagerie du groupe signé Stan-W. Decker – décidément Stan est partout et jouit désormais d’une très bonne réputation puisqu’il a aussi réalisé, entre autres, les artworks des derniers RAGE ("Wings Of Rage") et ADX ("Bestial") pour ne citer que ceux-là), combo qui au fil du temps est devenu indéniablement une valeur sûre en matière de Power Metal. À juste titre, puisque qu’il faut bien le reconnaître, les deux derniers albums en date que sont "Killhammer" (2013), ou encore "War Brigade" (2016) étaient plutôt réussis et possédaient beaucoup d’atouts aussi alléchants qu’addictifs. Tant et si bien que la sortie d’un nouvel album de la part des Allemands suscite chez moi, maintenant et depuis quelques années, un intérêt fort et certain, même si je n’ai pas encore jeté une oreille sur l’album de reprises de 2018 soit "Monuments Uncovered". Et bien ce nouvel opus, le dixième du combo soit dit en passant, intitulé sobrement "Metal Division", ne décevra sans nul doute personne puisque MYSTIC PROPHECY déploie encore et avec beaucoup de maîtrise son Power Metal racé empreint d’un classicisme avéré certes, mais puissant et léché comme bien souvent. Et c’est là une vraie marque de fabrique et de qualité chez MYSTIC PROPHECY.

Alors évidemment, "Metal Division", le titre éponyme et racé qui ouvre le disque avec cette batterie surpuissante (bienvenue d’ailleurs au nouveau et jeune batteur Hanno Kerstan !), ces guitares lourdes et agressives, reste globalement très classique mais n’en demeure pas moins d’une efficacité redoutable et ravira à n’en point douter l’ensemble des habituels fans. Le titre n’est pas hyper rapide certes, mais est relativement puissant et doté d’un refrain ultra fédérateur à en lever les poings serrés au ciel, et pourra rappeler mine de rien un groupe comme DREAM EVIL et son "The Book Of Heavy Metal" sorti en 2004 (fameux celui-là !). Pas à dire mais la machine allemande est toujours aussi souveraine et magnifiquement huilée. MYSTIC PROPHECY ne déçoit bien évidemment pas sur "Metal Division" et montre une nouvelle fois tout son savoir-faire avec des compositions toujours aussi puissantes et calibrées.

Et comme vous le savez les Allemands possèdent une redoutable force de frappe lorsqu’il s’agit d’accélérer le tempo, ils l’ont d’ailleurs déjà démontré sur les albums précédents (le corrosif "Kill The Beast" pour ne citer que celui-là), et dans ces cas-là ils ne font vraiment pas dans la demi-mesure et le résultat est bien souvent impressionnant. Sur "Metal Division", MYSTIC PROPHECY ne déroge pas à la règle et nous balance quelques sévères avoinées comme sur les très véloces et Thrashy "Die With The Hammer" (et son introduction toute tranquille) qui tabasse sévère au bout du compte (Hanno Kerstan y envoie du lourd), l'excellent "Curse Of The Slayer" véritable uppercut avec des guitares acérées comme des lames de rasoir et un R.D. Liapakis vocalement agressif comme jamais, ou comme ce monstrueux "Eye To Eye" et sa rythmique lourde pour ne pas dire pachydermique. Dans le même registre, on n’oubliera pas non plus ce "Victory Is Mine" acéré et tapageur à souhait et possédant un break particulièrement efficace. Un morceau qui termine l’album en trombe après un très léger passage à vide (le trop lisse "Mirror Of A Broken Heart") avec aussi quelques bons soli distillés par l’ami Markus Pohl (Ex-SYMPHORCE).

Fort heureusement et comme bien souvent chez le groupe, on soigne les mélodies au possible pour rendre ce Power Metal ultra puissant propre et racé comme il faut. Aussi, un titre efficace comme "Eye To Eye" possède probablement l’un des meilleurs refrains de l’album, aidé il faut bien le dire par un R.D. Liapakis là encore en tout point impeccable. Alors que MYSTIC PROPHECY propose quelques titres de bonne facture mais bien trop classiques comme ce "Together We Fall" assez bien troussé mais sans éclat, ce "Mirror Of The Broken Heart" un tantinet fade (bien que les chœurs de fin restent intéressants), ou encore ce très honnête "Hail To The King" un morceau sur Alexandre Le Grand, il sait aussi proposer un brin de nouveautés comme sur "Here Comes The Winter" composition bien ficelée et travaillée qui apporte un peu de nuances avec une belle introduction et trame mélodique (un arrière-goût de déjà-entendu malgré tout), quelques accointances Maideniennes, et passages assez calmes mettant en avant la voix puissante et assez chaude de l’ami R.D. Liapakis, ou encore ce décoiffant "Dracula", sa rythmique un tantinet atypique et ses grosses guitares, un poil surprenant au prime abord mais au final particulièrement réussi. Ces quelques trouvailles bien que salvatrices et participant un peu au renouvellement du répertoire du groupe restent néanmoins et quelque peu insuffisantes à mon goût.

Car vous l’aurez compris, ce "Metal Division" aussi solide et réussi soit-il reste malheureusement très (trop) typique de ce que propose le groupe habituellement, à savoir un Power Metal racé et soigné à décoiffer des mammouths mais par trop conventionnel et n’offrant au final que trop peu de variété. Dommage, le terrain reste archi connu. MYSTIC PROPHECY excelle néanmoins dans ce qu’il propose malgré donc les quelques titres par trop classiques cités plus haut et un poil en-deçà ("Mirror Of A Broken Heart"). Fort d’une production de haute facture (production signée par R.D. Liapakis lui-même !), ce nouvel album reste dans la lignée de ses deux prédécesseurs (peut-être un chouïa en-deçà malgré tout), s’avère très plaisant et convaincant mais n’apporte que trop peu d’eau au moulin au final. Il n’en reste pas moins que cet album ravira les fans de DREAM EVIL, BRAINSTORM et autres WARKINGS. "Metal Division" vous avez dit ?

Note réelle : 3,5/5 arrondi à 4/5.

Morceaux préférés : "Eye To Eye", "Dracula", "Victory Is Mine", "Curse Of The Slayer".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


KAMELOT
The Shadow Theory (2018)
En terrain connu !




MORGANA LEFAY
Maleficium (1996)
Le meilleur album de morgana lefay! assurément!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- R.d. Liapakis (chant)
- Markus Pohl (guitares)
- Evan H (lead guitare)
- Joey Roxx (basse)
- Hanno Kerstan (batterie)


1. Metal Division
2. Eye To Eye
3. Hail To The King
4. Here Comes The Winter
5. Curse Of The Slayer
6. Dracula
7. Together We Fall
8. Die With The Hammer
9. Re-incarnation
10. Mirror Of The Broken Heart
11. Victory Is Mine



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod