Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : 4 Arm, Gus.g, Devil's Train, Crematory, Scanner, Ozzy Osbourne, Destruction, Arch Enemy, Nightrage
- Style + Membre : Warkings, Steel Prophet, Dream Evil, Firewind
 

 Site Officiel Du Groupe (1881)
 Myspace (901)

MYSTIC PROPHECY - Hellriot (2023)
Par FREDOUILLE le 20 Juin 2023          Consultée 1618 fois

"Hellriot", douzième album du nom (si on compte l'album de reprises "Monuments" sorti en janvier 2018) ! MYSTIC PROPHECY remet donc le couvert après trois ans d’absence et un "Metal Division" plutôt enthousiasmant il faut bien le reconnaitre avec des titres de feu qu’étaient par exemple "Eye To Eye" ou bien encore l'atypique "Dracula". Sans surprise, MYSTIC PROPHECY délivre une nouvelle fois son sempiternel album de Heavy Power Metal racé, burné ça va de soit, original à souhait (c’est ironique), qui défouraille sec avec des compositions ultra véloces qui vous bottent le train comme rarement. On citera dans le genre et bien évidemment cet efficient "Hellriot" assez simple dans sa construction et ses relents Thrashy bienvenus (en même temps qu'une batterie mise en exergue, martelante et solide, le jeune Hanno Kerstan fait assurément du bon taff ici) qui ouvre l’album de manière magistrale, un "Unholy Hell" pas piqué des hannetons (quelques ressemblances avec WARKINGS, même sonorité au niveau des guitares, Markus Polh inside oblige) et son break presque jouissif d’une lourdeur impressionnante (c’est même énorme !), ou bien encore ce "Revenge And Fire" qui tel un rouleau compresseur ne fait assurément pas dans la demi-mesure (sans pour autant tomber dans le bourrinage en règle), assomme son auditoire et nous envoie même quelques belles descentes de manche et quelques lignes mélodiques plutôt habiles et réussies (la doublette Evan K et Markus Pohl s'avère des plus redoutable). Une nouvelle fois, l’ensemble est propre, carré, presque trop classique tout de même, comme bien souvent avec le combo allemand, mais personnellement j’y trouve mon compte avec ce lot de riffs acérés comme des lames de rasoir (cf. le fulgurant et percutant "Azrael"), rythmiques pachydermiques et refrains fédérateurs sur lesquels R. D. Liapakis accompagné de chœurs énormes ("Paranoia"), nous gratifie de ses vocalises tantôt chaleureuses, tantôt agressives ("Azrael" titre qui possède un des meilleurs refrains du disque).

Car s’il y a bien un point caractéristique que l’on pourrait retenir sur ce nouvel opus c’est bien la lourdeur qui règne ici de main de maître que ce soit donc au niveau des guitares, plutôt rugueuses, mais également au niveau des rythmiques. La puissance des compositions semble ici être décuplée. Mais, outre cette lourdeur omniprésente, le combo n’en oublie pas moins et comme bien souvent de nous glisser quelques mélodies plutôt réussies (l’intro tout en nuances d’"Azrael" par exemple, les lignes mélodiques traditionnelles sur le presque swinguant "Metal Attack") même si certaines pourront avoir un air de déjà entendu (sur le très accrocheur "Demons Of The Night" par exemple, composition plus 'Rock' dans l'esprit, n’y aurait-il pas comme un air de SCORPIONS par hasard ? cf. "Make It Real" ?). Et si MYSTIC PROPHECY reste une nouvelle fois des plus classique sur ce nouvel effort studio, - en même temps les Allemands n’ont bien évidemment plus rien à prouver dans ce qu’il dégage comme puissance et comme agressivité dans leur Heavy Power Metal utra véloce (cf. "Killhammer", "War Brigade"), on aurait de ce fait apprécier qu’il prenne davantage de risques, en terme d’écriture (même remarque que pour WARKINGS d’ailleurs qui stylistiquement parlant se situe peu ou prou dans le même registre avec un coté épique en plus), on aurait même pu imaginer un titre fleuve à tiroirs, pourquoi pas, mais non, MYSTIC PROPHECY se cantonne certainement à ce qu’il sait faire de mieux -, on sent tout de même le groupe vouloir diversifier un tant soit peu le propos avec des titres, certes toujours aussi lourds, mais plus mid-tempos et agrémentés surtout de quelques éléments en plus (l’ambiance plus sombre du fédérateur "Paranoia" et ses quelques touches de claviers modernes -SYMPHORCE en son temps avait déjà proposé ce type de composition-, la guitare slide sur "World On Fire"), ou une volonté de mettre aussi en avant la basse rondelette de Joey Roxx sur l'introduction de "Rising With The Storm" notamment, morceau qui nous gratifie d’ailleurs d’un break astucieux où les guitares se font très lourdes et lancinantes. Car question breaks, le combo allemand démontre ici, sans l’ombre d’un doute, qu’il est redoutable dans le savoir faire et est passé maître dans le domaine (cf. "Cross The Line"), la machine MYSTIC PROPHECY est parfaitement rodée, huilée et maitrise son sujet comme jamais.

Il faut bien sur le préciser, MYSTIC PROPHECY est devenu au fil des années une véritable institution en termes de Heavy Power Metal, le résultat est rarement mauvais, bien au contraire, c’est devenu même une valeur sûre tant la qualité, la fiabilité et régularité sont au rendez-vous. Et bien évidemment ce "Hellriot" ne déroge donc pas à la règle et se situe qualitativement dans la lignée de ses trois prédécesseurs, même si nous aurions je le répète apprécié que le groupe sorte un peu des sentiers battus avec un peu plus d’originalité et de créativité. Reste cependant un album de Power Metal très solide, homogène, efficace au possible (les compositions ne dépassent jamais les 4 minutes 30, le disque a une durée totale de 41 minutes) et au-dessus de la moyenne dans le registre. "Hellriot" n'est pas non plus le chef d’œuvre comme j’ai pu lire ça et là sur la toile (restons raisonnables!), mais il fait le job comme il faut. Efficace, il propose en tout cas de très bons moments mais reste malheureusement et in fine sans grande surprise.

PS : A noter une production énorme signée une nouvelle fois par R.D. Liapakis lui-même et un mix réalisé par Henrik Udd au cv long comme le bras (IMMINENCE, DELAIN, AT THE GATES, HAMMERFALL, POWERWORLF,…)

Note réelle: 3,5/5 arrondie à 4/5.

Morceaux préférés : "Hellriot", "Unholy Hell", "Demons Of The Night", "Azrael".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


MANTICORA
Hyperion (2002)
Une bombe!




MYSTIC PROPHECY
Metal Division (2020)
Du MYSTIC PROPHECY tout craché !


Marquez et partagez







 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Rd Liapakis (chant)
- Markus Pohl (guitares)
- Evan K (guitares)
- Joey Roxx (basse)
- Hanno Kerstan (batterie)


1. Hellriot
2. Unholy Hell
3. Demons Of The Night
4. Metal Attack
5. Paranoia
6. Revenge And Fire
7. Rising With The Storm
8. Road To Babylon
9. Azrael
10. Cross The Line
11. World On Fire



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod