Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cancer, Gorefest
- Membre : Bolt Thrower
- Style + Membre : Memoriam
 

 Facebook (699)
 Myspace (404)

BENEDICTION - Killing Music (2008)
Par DARK MORUE le 20 Juin 2014          Consultée 1273 fois

7ans. Ouais, quand même, ça commence à faire, on n'était pas habitués à ça. BENEDICTION aura laissé s'écouler sept années entre le très moyen "Organised Chaos" et ce "Killing Music". Ils ont fait quoi pendant ce temps ? Ben pas grand chose, cinq années passées à tourner partout, et seulement un an et quelques pour écrire et enregistrer cette dernière œuvre en date, qui se veut l'une des plus spontanées. Voilà, l'histoire ne nous dira pas que le combo a trouvé le Graal, ni que c'était un bordel sans nom plein de drogue et de conflits internes, non, juste une formation qui s'est éclatée à faire son Death hybride et se retrouve toujours là, 20 ans après, on sait pas trop comment. Passion et ténacité, quand tu nous tiens...

Pourtant, on sent un petit quelque chose de changé sur ce "Killing Music". Pour la première fois depuis 15 ans, le groupe se remet à faire du Death Metal. On écarte pas les revirements Thrash et Punky des albums précédents (la section rythmique trahit tout dans sa manière de cogner) mais le tempo est bien vénère, les coups de baguettes claquent la tronche et cognent fort, on a de nouveau des riffs bien typiques qu'on reconnaît direct et Dave Hunt adopte un chant bien plus profond et growlé, qu'on identifie instantanément comme celui du frontman d'ANAAL NATHRAKH. Et du coup ça rend quoi au niveau qualitatif ? Ben c'est cool, c'est même super cool. Et vas-y que ça bourre en mode Old School, sans fioritures et dans ta gueule à 400%. Ici, on se veut avant tout rentre-dedans et ultra efficace, les morceaux ne se prennent pas la tête et se contentent de foncer, pour flanquer des roustes Death Metal avec une mentalité purement Punk et une rapidité dont on avait jamais vu BENEDICTION faire preuve avec autant de soutient. C'est Rock'n'Roll ("Immaculate Facade" qui se la rejoue MOTÖRHEAD comme sur l'album précédent), c'est bourrin (le titre éponyme), ça y va avec un minimum de lourdeur ("Beg Your Dog") et ça se fait pas prier. Après c'est certes du total pilotage automatique et l'album total est tellement linéaire à en crever qu'il devient un peu chaud à ingurgiter mais... Merde, ça le fait !

Injustement mal-aimé, cette œuvre finale de nos Death Lords n'est pas à bouder. Certes, ce n'est pas un grand album. Certes, par le passé on a eu mieux. Mais enfin, si vous voulez juste vous enquiller un bon petit album de Death pêchu qui met en avant son côté Punk des origines, avec en plus des reprises parfaitement goûtues en bonus (purée celle d'AMEBIX, en plus ça fait péter les guests et on se retrouve à mater un échange de hurlements entre les frontmans de ATHEIST et BOLT THROWER, ouargh), vous sonnez à la bonne porte.
BENEDICTION sort un album de plus, tout simple, tout con, mais foutrement bien branlé et avec une pêche qu'on espérait plus. Bien joué.

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


JASAD
Rebirth Of Jatisunda (2013)
Retour gagnant d'une légende indonésienne




MONSTROSITY
Rise To Power (2003)
Tout le monde il est vert


Marquez et partagez




 
   DEADCOM

 
   DARK MORUE

 
   (2 chroniques)



- Dave Hunt (chant)
- Darren Brookes (guitares)
- Peter Rew (guitares)
- Frank Healy (basse)
- Neil Hutton (batterie)


1. Intro
2. The Grey Man
3. Controlopolis (rats In The Mask)
4. Killing Music
5. They Must Die Screaming
6. Dripping With Disgust
7. Wrath And Regret
8. As Her Skin Weeps
9. Cold, Deathless, Unrepentant
10. Immaculate Facade
11. Burying The Hatchet
12. Beg, You Dogs
- Bonus Tracks édition Limitée
13. Betrayer
14. They Bleed
15. Seeing Through My Eyes(broken Bones Cover)
16. Largactyl (amebix Cover)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod