Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH PROG ROCK METAL  |  STUDIO

Commentaires (21)
Questions / Réponses (3 / 9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Anathema, Khonsu, Aesmah, Be'lakor, Novembers Doom, Katatonia, Serdce
- Membre : Bloodbath, Amon Amarth, Witchery, Spiritual Beggars, Arch Enemy

OPETH - Watershed (2008)
Par MOX le 1er Décembre 2009          Consultée 1593 fois

La voie que suit OPETH depuis la fin du diptyque "Deliverance/Damnation" nécessite des écoutes un peu plus nombreuses pour saisir l'ensemble du travail. Sur "Ghost Reveries", je pouvais me plaindre de titres légèrement plus directs et assez ratés ("The Grand Conjuration") et d'autres baignant dans les 70's assez navrants ("Atonement"). Sur "Watershed", OPETH ne s'en prive pas, mais ne construit pas un morceau sur ce seul genre. La densité de l'œuvre en est un peu la preuve d'ailleurs (sauf pour le cas "Coil").

Au chapitre des nouveautés particulièrement déstabilisantes, le démarrage sur un titre acoustique court, dont le chant est partagé entre féminin et masculin. Du blast-beat un peu barré sorti des oubliettes du trou du cul du monde à la Devin Townsend. Du violon et des titres un peu plus "imposants". Même si l'artwork est encore une fois fabuleux, on notera l'absence des paroles dans le livret (Äkerfeldt s'expliquera un peu plus tard prétendant que personne n'aura du mal à trouver les lyrics), leur manquement est donc une première depuis "Still Life" (je n'ai pas les éditions originales des 3 premiers albums).

Aucune de ces petites "innovations" ne tache "Watershed". Pas plus que la disparition de Peter Lindgren et Martin Lopez. Qu'en a-t-on perdu ? Ces nappes de guitares en retrait, mélancoliques comme jamais, et la souplesse du jeu de batterie de Martin Lopez. Axenrot le remplace, et ne démérite pas. Il tape un peu plus dur et en met davantage plein la vue (ce petit solo de batterie absolument inattendu dans "Porcelain Heart"). Quant à Akesson, il n'est tout simplement pas là pour rigoler, et inflige un gros gros lot de soli à la technique très différente d'Äkerfeldt.

Ces remplacements, couplés aux petites innovations, font avancer la machine OPETH et la rend plus mature.

Comme débarrassé de sa petite qualification de "groupe de Death Metal tendance Prog et un bon poil mélancolique", OPETH devient réellement "groupe de DM tendance Prog". OPETH est plus sérieux, et la chiée de riffs de fous que Mikael inflige de bout en bout donne un très léger caractère "romantique" à l'ensemble. Dit autrement, OPETH joue une poésie plus réfléchie, plus contenue, plus subtile.

Elle plaît aux premières écoutes, elle enveloppe un peu plus tard puis elle finit par exploser sans cesse aux oreilles de l'auditeur attentif, aussi bien dans quelques notes de piano éparses (Per Wiberg est très discret, mais plus juste que sur "Ghost Reveries") que dans le gros passage bourrin du disque, voix beuglée et riff pompé sur MORBID ANGEL, old-school OPETH.

Watershed est cohérent, ne souffre d'AUCUNE baisse de qualité (ouais allez, peut-être "Hessian Peel" un peu trop théâtral), et Äkerfeldt, probablement seul maître à bord de son navire, ajoute une couche de classe totale. Je suis un fanboy. Bon alors par contre, des titres comme "The Lotus Eater", j'en veux des milliasses comme ça. Quel bordel jouissif ce truc-là.

Donc alors... "Watershed", le meilleur album depuis "Blackwater Park". Cash pistache.

A lire aussi en DIVERS par MOX :


TENHI
Maaäet (2006)
Très très calme et très très lent




SPEKTR
Et Fugit Interea Fugit Irreparabile Tempus (2004)
Amélodique, inapprivoisable, superbement désespéré


Marquez et partagez



Par FIGHTFIREWITHFIRE, KARL VON KARL, MEFISTO




 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
   FENRYL
   MEFISTO
   MOX

 
   (4 chroniques)



- Mikael Akerfeldt (guitares,chant)
- Fredrik Akesson (guitares)
- Martin Axenrot (batterie)
- Martin Mendez (basse)
- Per Wilberg (claviers)


1. Coil
2. Heir Apparent
3. The Lotus Eater
4. Burden
5. Porcelain Heart
6. Hessian Peel
7. Hex Omega
- bonus
8. Heir Apparent(5.1)
9. The Lotus Eater(5.1)
10. Burden(5.1)
11. Porcelain Heart(5.1)
12. Hessian Peel(5.1)
13. Hex Omega(5.1)
14. Derelicts Herds(5.1)
15. Bridge Of Sights(5.1)
16. Den Staendiga Resan(5.1)
17. Making Of(dvd)
18. Interviews(dvd)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod