Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 2)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Entwine, Flowing Tears, Sinamore

HIM - Deep Shadows And Brilliant Highlights (2001)
Par DARK BEAGLE le 9 Novembre 2017          Consultée 152 fois

Cet album n’est pas la bouse intersidérale par laquelle on le définit généralement, mais il n’est pas bon pour autant. Sur "Deep Shadows And Brillant Highlights", HIM va lisser sa musique, ce qui est forcément une prise de risque, une prise de risque qui aurait pu être payante si les compositions avaient toutes été du même niveau que les cinq premières, qui sortent du lot et qui forment un véritable noyau dur.

De "Salt In Your Wounds" à "Pretending", passé l’effet de surprise et une certaine déception initiale, on arrive toutefois à apprécier la musique distillée par la bande à Ville Valo. C’est moins agressif, la guitare hurle moins même si elle est toujours présente. C’est plus lisse, cela permet à Valo de poser sa voix de façon plus subtile. Son timbre grave s’accorde à merveille à la direction plus Pop prise par le groupe.

On retrouve toujours cette touche légèrement gothique, qui fait résonnance au Love Metal dont se targue HIM. Mais on va légèrement gommer cette affirmation pour remplacer Metal par Rock, parce que de Metal, il n’en est clairement pas question ici. La saturation est aux abonnés absents, l’aridité des riffs n’existe donc pas, le nombre de balades est élevé (et toutes ne sont pas des plus inspirées). Il se dégage une ambiance très Glam de ce disque, ne serait-ce qu’avec sa jaquette très aseptisée.

Passé "Pretending", on perd grandement en intérêt. HIM a le même défaut que sur "Razorblade Romance", à savoir faire preuve d’une certaine redondance dans les schémas appliqués sur les morceaux, sur l’alternance entre les tentatives Rock et les compos plus fleurs bleues dont HIM a le secret. Et là, ça devient lénifiant, on finit par s’ennuyer quelque peu et ne plus adhérer au discours du groupe, aussi séduisant pu-t-il être sur les premiers morceaux.

"Deep Shadows And Brillant Highlights" aurait pu être un bon album, si HIM avait su répéter sa très bonne entame. Certes plus posée, plus mélodique et plus accessible, la musique proposée n’était alors pas déplaisante. Mais Ville Valo et ses musiciens ont fini par s’égarer et ont franchi la ligne rouge, cette fine frontière entre l’inspiration et l’ennui. Dommage.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par DARK BEAGLE :


LACRIMOSA
Testimonium (2017)
Testis est missi mortem




LACRIMOSA
Elodia (1999)
L'apogée


Marquez et partagez




 
   STEF

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Ville Valo (chant, guitare acoustique)
- Mikko "linde" Lindström (guitares)
- Mikko "migé" Paananen (basse)
- Mika "gas Lipstick" Karppinen (batterie)
- Janne "burton" Puurtinen (claviers)


1. Salt In Our Wounds
2. Heartache Every Moment
3. Lose You Tonight
4. In Joy And Sorrow
5. Prentending
6. Close To The Flame
7. Please Don't Let It Go
8. Beautiful
9. Don't Close Your Heart
10. Love You Like I Do
11. Again



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod