Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Satyricon, Cobalt, Abbath
- Membre : I, Hypocrisy, Aura Noir
- Style + Membre : Demonaz
 

 Site Officiel (10)
 Chaine Youtube (9)

IMMORTAL - Diabolical Fullmoon Mysticism (1992)
Par METALINGUS le 9 Février 2018          Consultée 353 fois

Je voue un véritable culte à IMMORTAL. J’aime tellement le groupe que j’en suis venu à me faire tatouer le paysage derrière la jaquette de "All Shall Fall" avec le logo des Norvégiens bien en évidence sur mon bras. Il faut dire que leur musique a été ma porte d’entrée du Black Metal et donc, par le fait même, de nombreuses découvertes. J’aime les moments épiques, les paroles aux thématiques nordiques, mais surtout le fait que les membres du groupe ne se prennent pas au sérieux. En effet, le problème du Black a toujours été son aspect "jusqu’au-boutiste" un rien poussif qui fait peur (ou rire) selon les opinions. Avec Abbath, il y a toujours un second degré. Il n’y a qu’à voir les entrevues totalement drôles pour s’en convaincre. Bref, grand respect pour IMMORTAL.

"Diabolical Fullmoon Mysticism", par contre, n’a pas ce respect. Bien sûr, il faut excuser les gars : c’était leur premier album, un premier pas vers la perfection. La production est minimaliste et très primaire. Même chose pour la musique très linéaire et totalement dans l’esprit du Black classique. L’introduction, d’une simplicité déconcertante, n’amène strictement rien à l’album. S’ensuit les deux meilleurs titres de la galette : "The Call Of The Wintermoon" et "Unholy Forces Of Evil" : Ils sont tellement de qualité que ce sont les seuls morceaux à être repris de façon régulière en spectacle. La musique est bonne, et le chant un peu plus aigu que dans le futur.

Malheureusement, le reste ne sera pas de la même catégorie : On parle ici de Black primaire sans accroche. Abbath défile les paroles sans trop d’intérêt, la musique est trop brouillonne pour être véritablement mémorisée. Tout cela se termine pourtant par un petit indice de ce que sera IMMORTAL dans la seconde partie de sa carrière : épique. "A Perfect Vision Of The Rising Northland" est le premier titre long-fleuve avec ses neuf minutes au compteur. Les gars se permettre un petit moment acoustique et quelques montées en puissance. Malheureusement, le résultat manque de finesse et est plutôt mal composé.

"Diabolical Fullmoon Mysticism" est le premier essai raté d’une bête qui fait ses premiers pas dans le monde Metallique. La suite sera de bien meilleure qualité.

Morceau préféré : "The Call Of The Wintermoon".

A lire aussi en BLACK METAL par METALINGUS :


GOD SEED
I Begin (2012)
Les ex-membres de GORGOROTH en action !




BEHEMOTH
Sventevith (storming Near The Baltic) (1995)
Promenons-nous dans les bois...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   METALINGUS
   ONCLEGUUD
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Abbath (chant, basse)
- Demonaz (guitare)
- Armagedda (batterie)


1. Call Of The Wintermoon
2. Unholy Forces Of Evil
3. Cryptic Winter Storms
4. Cold Winds Of Funeral Dust
5. Blacker Than Darkness
6. A Perfect Vision Of The Rising Northland



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod