Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mick Mars, The Mars Chronicles , Girish And The Chronicles, Santa Cruz, CrashdÏet, Roxy Blue, Spread Eagle, Star Rats, Beautiful Creatures, Tora Tora, Steelheart
- Membre : Sebastian Bach
 

 Myspace (910)

SKID ROW - The Gang's All Here (2022)
Par FREDOUILLE le 17 Octobre 2022          Consultée 2261 fois

La sortie d’un nouvel album de SKID ROW est toujours un évènement en soi, notamment quand vous avez grandi (et c’est mon cas) au son d’un album de la trempe de "Slave To The Grind" (chef d’œuvre faut-il encore le rappeler !). Seulement ça fait des années que le groupe n’avait pas sorti un album (très exactement seize ans depuis la sortie du décevant "Revolutions Per Minute" (2006)), voire tout simplement un album potable. Nous avions bien eu il y a quelques années les Ep "United World Rebellion: Chapter One & Two" (2013-2014) avec Johnny Sollinger au chant, et marquant d’ailleurs un net regain de forme de la part du combo américain, mais c’était un peu mince pour nous rassasier complètement. PS : la prestation de SKID ROW au Hellfest 2014, plus que convaincante, avait confirmé ce regain de forme.

Seulement depuis, Johnny Sollinger est décédé (RIP) en 2021 à l’âge de 55 ans, il aura donc fallu retrouver un nouveau chanteur. On espérait une reformation avec Sebastian Bach (qui n’est d'ailleurs plus que l’ombre de lui-même – physiquement et vocalement-), mais il n’en fut rien. Il m’est avis que cette reformation utopique est à écarter définitivement. SKID ROW a donc recruté dans un premier temps l’ex-chanteur de DRAGONFORCE (ZP Heart), choix assez surprenant il faut le reconnaitre, et qui de toute façon n’aura pas fait l’affaire (ZP Heart reste néanmoins crédité sur certaines compositions du nouvel album, "October’s Song" ou encore "Not Dead Yet"). Aussi c’est le jeune et fougueux Erik Grönwall (H.E.A.T.) qui a été retenu pour faire un bout de chemin avec le groupe du New Jersey et surtout pour enregistrer ce nouvel et tant attendu album.

"The Gang’s All Here" a donc débarqué dans les bacs en ce mois d’octobre 2022 et force est de reconnaître que le disque est une sacrée bonne surprise, à défaut bien sûr de rivaliser avec le génial "Slave To The Grind", voire même avec "Subhuman Race" que j’affectionne également. Ce que l’on retient principalement de ce nouvel album, c’est que SKID ROW a retrouvé sa fougue d’antan, cette énergie qui lui a permis jadis d’enflammer des stades entiers (Monsters Of Rock) avec des compositions, qui à défaut d’être exceptionnelles (rien ne rivalise ici avec un "Monkey Business", avec la puissance de feu d'un "Slave To The Grind", ou bien encore avec la virulence d'un "Riot Act"), sont des plus solides, puissantes, surtout très énergiques et ont de quoi réellement vous faire headbanguer. Aussi, des compositions comme "Nowhere Fast", "Hell Or High Water" avec ses relents à la "Living On A Chain Gang", "The Gang’s All Here" qui ne sera pas non plus sans rappeler un "Psycho Love" ou bien encore de cet accrocheur "Time Bomb" (bon sang ce son de basse !) et ces tick, tick, tick, tick… (le refrain est par ailleurs des plus corrects) ne manquent vraiment pas d’attrait et sauront vous rappeler à n’en point douter l’époque des deux premiers opus du groupe.

Il va sans dire que la production de Nick Raskulinecz (DEFTONES, ALICE IN CHAINS mais aussi MASTODON ou encore DEATH ANGEL) est vraiment impeccable. À la fois puissante, claire, très actuelle je trouve, elle retranscrit à merveille le son reconnaissable de SKID ROW (cf. "Resurrected", "Hell Or High Water") et notamment au niveau des grattes. Réussite donc aussi de ce côté-là, mais la véritable et très bonne surprise de l’album vient incontestablement du talentueux Erik Grönwall qui fait le job de manière indiscutable. Chant puissant et énergique qui se rapproche même d’un Sebastian Bach, en plus lisse néanmoins et plus juvénile (ce qui fait que certaines compositions lorgnent aussi vers un Glam musclé – "When The Lights Come On"- très MÖTLEY CRÜE sur les bords), mais quelle prestation mine de rien ! Nul doute que ce type y est pour beaucoup dans la fougue et l’énergie des compositions.

Avec une énergie et une fougue complètement retrouvées (une seule Power balade est à signaler ici, "October’s Song", loin cependant du niveau qualitatif de "Quicksand Jesus" ou de "Wasted Time" lesquelles prenaient presque aux tripes), ce "Gang’s All Here", en un peu plus de quarante et une minutes, fait donc son petit effet et remet d’un coup d’un seul les pendules à l’heure. Du très bon taff ! SKID ROW n’est pas mort et nous revient en cette année 2022 en pleine forme. Quelle joie vraiment, c’était presque inespéré !

Morceaux préférés : "Hell Or High Water", "Time Bomb", "Tear It Down"

Note réelle : 3,5/5 arrondi à un encourageant 4/5.

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


HEAVENS GATE
Live For Sale !!! (1993)
Live très brillant pour un groupe génial!




HERZEL
Le Dernier Rempart (2021)
Une perle de Heavy Metal breton !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MYLES

 
   FREDOUILLE
   JOHN DUFF
   KOL

 
   (4 chroniques)



- Erik Grönwall (chant)
- Dave 'the Snake' Sabo (guitare solo, rythmique, chœurs)
- Rachel Bolan (basse, chœurs)
- Scotti Hill (guitare rythmique, solo, chœurs)
- Rob Hammersmith (batterie, chœurs)


1. Hell Or High Water
2. The Gang's All Here
3. Not Dead Yet
4. Time Bomb
5. Resurrected
6. Nowhere Fast
7. When The Lights Come On
8. Tear It Down
9. October's Song
10. World's On Fire



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod