Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ARTCH - Another Return (1988)
Par FREDOUILLE le 7 Septembre 2007          Consultée 2354 fois

Si je vous parle du concours Eurovision et du heavy metal en général. Vous allez me citer LORDI, je présume, les grands lauréats de l'année 2006. Mais si je vous parle de Eirikur Hauksson, un chanteur islandais natif de Reykjavik et qui a participé au concours Eurovision à Helsinki en 2007? Ca vous dit quelque chose? Ce Monsieur a tout simplement représenté l'Islande (tout comme il l'avait déjà représentée à ce même concours avec le trio Icy en 1986 ; il représentera même la Norvège en 1991 avec le groupe Just4fun) au printemps dernier avec un très joli titre intitulé : "Valentine lost" (avec solo guitare et tout et tout...). Malheureusement, le bonhomme dont la réputation vocale n'est plus à faire dans son pays échouera aux portes de la finale.

Mais alors, quel rapport avec le metal me direz-vous? Et bien, si on revient un peu plus en arrière, dans les années 80, ce chanteur islandais, fan de Hard/Heavy, a rejoint en 1987 une formation norvégienne, formée en février 1983, du nom de ARTCH (qui n'est autre que l'acronyme d'une de leur chanson d'ailleurs présente sur ce premier album : "Another Return To Church Hill").
Le groupe norvégien ne sortira en tout et pour tout que 2 albums :
- "Another return" sorti en 1988 et qui laissait de toute évidence présager un avenir plus que radieux pour le groupe tant l'opus regorge de qualités. Un skeud qui a d'ailleurs été très bien accueilli à l'époque en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.
- "For the sake of mankind" sorti en 1991, beaucoup plus classique et beaucoup moins intéressant que son prédecesseur et qui ne se vendra que très modérément. Ce dernier marquera tout simplement la fin du groupe*.

Mais revenons à ce premier album "Another return" que j'ai découvert il y a encore peu. L'envie d'écrire une petite chronique sur cet opus me turlupinait depuis quelques temps à vrai dire tant j'ai trouvé cet album particulièrement excellent. Il faut dire que j'y reviens très régulièrement. ARTCH pratique un heavy metal très efficace, accrocheur, puissant, mélodique voire même intelligent à l'image du sublime et épique "Another return to church hill" (incontestablement le meilleur titre de l'album) qui n'est pas sans rappeler un certain Iron Maiden, d'une part parce que le chant de Eirikur Hauksson n'est, pour le coup, pas sans rappeler celui d'un certain Bruce Dickinson et d'autre part parce qu'il y a certains passages qui vous feront penser à du "Powerslave" (la rythmique d'entrée par exemple qui est énorme) ou à du "Piece of mind" (sur les refrains notamment). Ce 1er titre est d'une qualité indéniable et les breaks excellents s'enchainent à merveille : passages sombres narratifs (effets garantis!), riffs en série suppléés par des choeurs excellents. Grosse claque que ce titre! Vraiment!
ARTCH parvient donc d'entrée de jeu à capter notre attention et il la retiendra jusque la fin de l'album, fort d'un heavy metal traditionnel quelque peu racé et à tendance mélodique ("Where I go" sur lequel Eirikur est impérial) qui flirte ici bon le Fates Warning d'ailleurs, ou encore fort de son heavy metal traditionnel qui sait aussi se faire violence avec des titres limite voire carrément power US à l'image de "Reincarnation" qui avoine sévère tout en gardant une trame bien mélodique, de "Power to the man" qui vaut aussi son pesant de cacahuète ou encore du monstrueux "The promised land" sur lequel la paire de gratteux s'en donne à coeur joie.

"Another return" offre donc de très bons moments grâce notamment à un sens évident de la composition. Le heavy metal pratiqué par le combo norvégien, un tantinet conventionnel certes, nous offre une succession de titres forts et directs que ne renieraient pas bons nombres de groupes actuels. "Another return" est un excellent album, doté d'une production carrément bonne (les guitares, heavy à souhait sont d'ailleurs bien mises en avant, la basse est également bien mise à l'honneur), et s'adresse tout particulièrement aux fans de heavy metal genre Iron Maiden ("Another return to church hill"), Queensryche ("Loaded"), Fates Warning ("Where I go"), Accept ("Living in the past") ou encore Savatage ("Shoot to kill" - le refrain est carrément Savatagien). Chacun y trouvera son compte, à n'en pas douter.
Et quand en plus, vous avez au sein de votre formation un vocaliste de qualité du nom de Eirikur Hauksson, à la voix claire, chaude, puissante et agressive, qui transcende les morceaux...

Album méconnu mais ô combien urgent de découvrir. A vos écouteurs chers lecteurs!

*: A noter que le groupe s'est reformé en 2000 et qu'il était même à l'affiche du Wacken 2001. Mais pour l'instant, pas de trace de nouvel album. A suivre donc.

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


SHAMAN
Ritualive (2004)
Shaman live!!!




RIOT
Narita (1979)
"Narita" ou un classique trop méconnu !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Eirikur Hauksson (vocals)
- Cato Andre Olsen (guitars)
- Geir Nilssen (guitars)
- Bernt Jansen (bass)
- Jørn Jamissen (drums)


1. Conversio Prelude
2. Another Return To Church Hill
3. Power To The Man
4. Loaded
5. Where I Go
6. Metal Life
7. The Promised Land
8. Shoot To Kill
9. Living In The Past
10. Reincarnation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod