Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steelheart, Tora Tora, Beautiful Creatures, Star Rats, Spread Eagle, Roxy Blue, CrashdÏet, Santa Cruz
- Membre : Sebastian Bach
 

 Myspace (237)

SKID ROW - Thickskin (2003)
Par THE MARGINAL le 12 Novembre 2003          Consultée 5605 fois

On n'osait plus y croire, mais Skid Row est revenu avec un nouvel album, "Thickskin" en l'occurence. Ce groupe qui nous a tant marqués à la fin des 80's et au début des 90's a subi quelques changements de line-up puisque Phil Varone, l'ex-batteur de Saigon Kick, a pris la place de Rob Affuso; tandis que Johnny Solinger a la lourde tâche de succéder à Sebastian Bach au chant(pas une mince affaire !).

Après 8 ans de silence radio, on était en droit de se poser des questions sur le retour de Skid Row. "Thickskin" allait être le moment de vérité. Après plusieurs écoutes, j'en suis ressorti avec des impressions mitigées: en effet, ce 4ème album studio de la bande à Rachel Bolan part un peu dans tous les sens et il est préférable de l'aborder en commentant chaque titre un par un.

- New Generation: ayant la lourde tâche d'ouvrir l'album; ce titre est un mid-tempo heavy et agressif à souhait, servi par de gros riffs tranchants. Il n'aurait pas dépareillé sur "Subhuman race", le précédent opus studio de Skid Row; ce qui tend à prouver que cet album n'était pas un accident de parcours à l'époque.
- Ghost: changement de ton puisque ce titre alterne couplets calmes,voire planants; puis refrain plus hard mais néanmoins catchy. Ce titre fait un peu penser à Nickelback, Goo Goo Dolls; mais les mélodies accrocheuses sont là pour lui donner de l'intêret.
- Swallow me(the real you): la structure de ce titre est presque similaire à celle du morceau précédent; mais le côté grungy et sombre se trouve nettement plus accentué, ce coup-çi. La voix de Johnny Solinger se fait plus plaintive. Pour ma part, je trouve ce titre fade et ennuyeux.
- Born a beggar: ce mid-tempo regorge à lui seul diverses influences allant du modern-rock(SR-71, Matchbox 20, 3 Doors Down) à certains titres de "Subhuman race"("Eileen", "Into another") en passant par Cheap Trick. L'intêret de ce titre réside dans son refrain particulièrement catchy et entêtant.
- Thick is the skin: assurèment l'hymne, LE classique de l'album. Ce titre est bien heavy, les guitares particulièrement rentre-dedans et le refrain ravageur comme c'est pas permis. On retrouve là le Skid Row conquérant de "Slave to the grind" et on sent plus nettement que Sebastian Bach a quand même influencé son successeur dans les intonations vocales. Les "Hey, hey, hey !!" repris en choeur par tout le groupe apportent encore plus de punch à ce titre mortel. Certainement le titre-phare de l'album.
- See you around: Skid Row retombe dans ses penchants pour le rock alternatif et se fait plus pop avec le chant plutôt clean de Johnny Solinger. Titre insipide et sans consistance.
- Mouth of voodoo: après une intro mystérieuse, voire bizarre; on a affaire à un mid-tempo heavy dans la lignée de ce que faisait Skid Row sur "Subhuman race" avec une importance accordée à la mélodie. Sur ce morceau, la basse est très présente et Johnny Solinger module beaucoup sa voix.
- One light: voici la ballade de l'album. Que dire? Sans être transcendant, c'est un titre qui se laisse écouter et les parties de guitares sont assez plaisantes. Cependant, on est quand même loin d'un "18 and life", "I remember you" ou "In a darkened room".
- I remember you two: surprise, Skid Row a repris sa ballade "I remember you"(du 1er album) en version punk-metal et, par la même occasion, a amputé la version originale de quelques couplets. Sur le coup, j'ai cru entendre Buckcherry(sur le refrain, la voix de Johnny Solinger rappelle celle de Joshua Todd). Cette version est assez rigolote. Enfin, chacun se fera son avis là-dessus...
- Lamb: titre mid-tempo assez puissant et groovy qui s'inscrit dans l'évolution post-"Subhuman race" de Skid Row(les riffs de guitare vont dans ce sens). Le refrain est très efficace.
- Down from underground: encore un mid-tempo, mais cette fois plus grungy. Ce titre, qui alterne passages calmes et passages enervés, est assez quelconque.
- Hittin' a wall: ah, voilà enfin un titre dehard-rock à l'arraché qui secoue et qui devaste tout sur son passage ! Les riffs de guitare sont agressifs à souhait et la section rythmique bastonne méchamment. Quand au refrain, il tue tout simplement.

Alors, que dire de ce "Thickskin"? Et bien, cet album contient de bonnes idées, beaucoup de mélodies accrocheuses et de bonnes chansons. Le problème, c'est que ce disque est à califourchon entre hard-rock et modern-rock(parfois grungy) et qu'il ne sonne pas toujours de façon homogène, malgré sa production très "in your face". On a l'impression d'entendre 2 groupes différents ou si vous préférez, un Skid Row caméléon. Il est évident que ceux qui attendaient un "Slave to the grind" bis risquent d'être déçus car ce disque nécessite plusieurs écoutes et une certaine ouverture d'esprit.

Attribuer une note à cet album fut pour moi un vrai casse-tête chinois car j'ai longtemps hesité entre 2 et 3 étoiles. Finalement, j'ai opté pour 3/5 en raison de la présence de "Thick is the skin", des qualités de ce disque évoquées un peu plus haut et aussi parce que Johnny Solinger, même s'il n'a pas le charisme et l'aura de son prédécesseur (Sebastian Bach), s'en sort assez bien. Et puis, je vais être franc: à l'origine, je n'attendais absolument rien de ce nouveau Skid Row, persuadé que ce serait une daube infâme. Je me suis trompé car, au final, ce n'est pas la catastrophe que je redoutais(en tout cas, je trouve "Thickskin" largement superieur au dernier Metallica) et plusieurs titres m'ont agréablement surpris, même si la magie des 2 premiers opus a disparu. Si ce disque avait été conçu par un nouveau venu sur la scène rock US, celui-çi aurait fait un carton. Malheureusement, avec le passé qu'il a, Skid Row aura du mal à reconquerir son lustre d'antan, surtout qu'il est sur son propre label.

En tout cas, cet album n'a pas fini d'alimenter les débats. Alors, "Thickskin": pour ou contre ? Camarade, choisis ton camp.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


SUPAGROUP
Rules (2005)
De l'excellent hard-rock virevoltant




BANGKOK BABES
Locket N' Chain (2003)
ça va plaire aux fans de guns n' roses, aerosmith


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Johnny Solinger (chant)
- Dave "snake" Sabo (guitare)
- Scotti Hill (guitare)
- Rachel Bolan (basse)
- Phil Varone (batterie)


1. New Generation
2. Ghost
3. Swallow Me (the Real You)
4. Born A Beggar
5. This Is The Skin
6. See You Around
7. Mouth Of Voodoo
8. One Light
9. I Remember You Two
10. Lamb
11. Down From Underground
12. Hittin' A Wall



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod