Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Deathcrush
 

- Style : God Seed
- Membre : Arcturus, Vltimas, Ava Inferi, Nader Sadek, Mezzerschmitt, Earth Electric, Aborym, Thorns, Aura Noir, Hellfest Open Air Edition, The Kovenant [covenant]
- Style + Membre : Tormentor

MAYHEM - Daemon (2019)
Par MEFISTO le 15 Février 2021          Consultée 400 fois

J'ai découvert MAYHEM grâce à... NADER SADEK, curieux et excellent projet sur lequel des sbires de l'emblématique formation norvégienne officient (officiaient ?). L'ambiance sur "In The Flesh" m'a tellement marqué que je suis encore k.o. des années plus tard. Ce Black sulfureux, étouffant, mélodique mais aucunement émotif ou coloré, ce Metal dur et pestilentiel MAYHEMesque que j'ai pu par la suite retrouver sur les albums du groupe.

Alors quand déboule un nouvel affront de ce damné blasphémateur scandinave, impossible de ne pas jeter une oreille... Comment vous dire... "Daemon" est pour moi un plaisir coupable, un album qu'il m'est presque impossible de supprimer de ma playlist tellement il possède tous les atouts pour me garder inspiré.

Il a les riffs, l'ambiance cauchemardesque, le venin mélodieux qui s'insinue doucement dans nos veines pour nous paralyser, il a l'intelligence de nous faire patienter pendant de longues minutes avant de nous enfoncer ses crocs dans la chair et nous laisser pour mort dans la neige. Il court à perdre haleine ici, il se faufile subrepticement là, couteau au poing, il rampe jusqu'à sa victime là ou bondit du brouillard sans crier gare pour vous marteler de sa recette old school qui fonctionne encore très bien à notre époque de couillons.

Tout sur ce "Daemon" est délectable, pas juste l'inoubliable "Falsified And Hatred". Chaque pièce de ce festin empoisonné est une invitation à côtoyer le mal et la folie. Peu importe où ils puisent leur inspiration ou de quels groupes ils se rapprochent de près ou de loin, les membres de MAYHEM ont réussi avec cet album à cimenter leur emprise sur le Black occulte norvégien de type accessible, grâce à leur désinvolture qui encore une fois transpire honteusement. Plus que sur "Esoteric Warfare", ce qui fait de "Daemon" un meilleur album, plus sérieux dans la connerie, plus démoniaque dans la sécheresse du propos et plus lourd dans la livraison brute et professionnelle malgré tout.

Un très grand cru de Black punkisant, aux accents classiques tournés vers le je-m'en-foutisme.

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


MELECHESH
Enki (2015)
MELECHESH au faîte de sa gloire




WINTERFYLLETH
The Mercian Sphere (2010)
Suite parfaite pour ce jeune roi du Black anglais


Marquez et partagez




 
   PERE FRANSOUA

 
   MEFISTO
   METALINGUS

 
   (3 chroniques)



- Necrobutcher (basse)
- Hellhammer (batterie)
- Attila Csihar (vocaux)
- Teloch (guitare)
- Ghul (guitare)


1. The Dying False King
2. Agenda Ignis
3. Bad Blood
4. Malum
5. Falsified And Hated
6. Aeon Daemonium
7. Worthless Abominations Destroyed
8. Daemon Spawn
9. Of Worms And Ruins
10. Invoke The Oath



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod