Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ALTERNATIF  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1992 Angel Dust
2015 Sol Invictus
 

- Style : Seeds Of Mary
- Membre : Mr Bungle, Fantomas, Ozzy Osbourne
 

 Site Officiel (382)

FAITH NO MORE - Sol Invictus (2015)
Par CHAPOUK le 8 Juin 2015          Consultée 1177 fois

Encore un retour sous les feux de la rampes inattendu en cette année 2015 ! Je ne pensais pas réentendre un jour monsieur Patton chez FNM, du coup ça m'a mis mal à l'aise, comme avec COAL CHAMBER.

J'ai quitté ces groupes il y a plus d'une dizaine d'années sur une impression bien définie, et du coup me retrouver maintenant face à une nouvelle galette qui propose autre chose, parce que oui ces groupes ont forcément évolué, ça me fait un peu peur. Surtout quand l'impression que m'avait laissée la formation était bonne, comme avec FAITH NO MORE, j'ai eu peur d'être déçue en fait.

Je dois avouer que ce skeud m'a posé de gros soucis, j'ai eu beau l'écouter et le réécouter tous les jours, plusieurs fois même, je ne savais pas vraiment quoi en dire. D'un côté on retrouve cette patte Patton qui fait tout le charme du groupe et qui me fait adhérer direct aux compos, du coup j'ai envie de hurler de joie "Ouiiiiii vous n'avez pas changé vous êtes toujours des tueurs !!!", mais d'un autre il y a quelque chose qui me dérange et me fait dire "Putain non en fait vous baissez dans mon estime" et le pire c'est que je ne sais pas ce que c'est. Alors après plusieurs jours sans écouter ce "Sol Invictus" je me suis repenchée dessus et là : illumination ! Le groupe a évolué !

Là vous êtes en train de vous demander intérieurement si je me fous de votre gueule ou quoi, vu que j'ai dit quelques lignes plus haut que tous les groupes évoluaient… Ben non, car il y a une différence entre dire quelque chose et le comprendre… Oui je SAVAIS que la bande à Patton avait sûrement dû évoluer depuis 18 ans, c'était obligé on change tous avec le temps, mais je ne l'avais pas pour autant ACCEPTÉ. Et c'est là toute la subtilité qui m'a fait changer de point de vue sur un album, ou plutôt trouver le mien.

Globalement on a du FAITH NO MORE pur jus, quoiqu'un peu mou à certains moments mais ce sentiment découle d'autre chose, j'y reviendrai plus tard. Des compos comme "Superhero", "Separation Anxiety", "Cone Of Shame", "Sunny Side Up" (et son refrain qui tue), "Black Friday" et surtout "Motherfucker" ont entièrement leur place au sein de la discographie du groupe. Le titre éponyme avec son piano mélancolique, "Rise And Fall" et son ambiance Tango malsain ou encore "Matador" avec ses changements d'ambiance inattendus mais toujours bien amenés, ses lignes de basse à s'en taper le cul par terre, qui me rappellent aisément Mr BUNGLE : tout ça sent la patte Patton ! Et que dire de "From The Dead" qui sert de point final à la galette et arrive pourtant encore à nous étonner ? Que ce soit de par son côté sixties léger-niais à la The BEATLES, de par son titre en complète inadéquation avec la musique entendue, ou de par sa position stratégique de point final qui, de façon ironique, montre qu'un thème aussi sombre que la mort est traité avec légèreté et amusement. Et par la même occasion brise ainsi un bon nombre de conventions sociales solidement intégrées par chacun de nous, tout en nous laissant sur une conclusion énigmatique.

Putain, du génie ! Oui mais…

Mais c'est mou ! Enfin, quand je dis c'est mou, je me comprends. J'entends par là, que le grain de folie juvénile présent chez Patton s'est peu à peu éteint. Le bonhomme reste quand même bien barré, car quand on l'est je crois que c'est pour la vie, mais ces petits coups de pep's, ces petites imperfections spontanées qui faisaient le charme des albums précédents de FNM ou de MR BUNGLE, ne sont plus présentes ici. Dans le fond Patton a grandi, s'est calmé et consciemment ou inconsciemment a cadré une certaine partie de lui qui représentait tous ces éléments chaotiques que personnellement j'adorais !

Et c'est ce qui manque à cet album. Autrement, il n'y a rien à dire, c'est du grand FAITH NO MORE, c'est du très bon, mais sans ces éléments-là, je ressens un sentiment d'inachèvement qui m'a dérangée et presque rendue schizophrène lors des premières écoutes de ce "Sol Invictus". Mais une fois résignée, cette impression est passée et j'ai pu apprécier cet album à sa juste valeur. Je me suis juste fait le constat suivant : Putain ça fait chier de vieillir quand même !

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


SIDILARSEN
On Va Tous Crever (2019)
Noooo fuuuutuuuure, noooo futuuuuure for you !




ZE GRAN ZEFT
Gorilla Death Club (2019)
Gorilla ! Gorilla ! Gorilla hey !!


Marquez et partagez









 
   CANARD WC

 
   CHAPOUK
   DAVID
   MULKONTHEBEACH

 
   (4 chroniques)



- Mike Bordin (batterie)
- Roddy Bottum (clavier, chœurs)
- Billy Gould (basse)
- Jon Hudson (guitare)
- Mike Patton (chant)


1. Sol Invictus
2. Superhero
3. Sunny Side Up
4. Separation Anxiety
5. Cone Of Shame
6. Rise Of The Fall
7. Black Friday
8. Motherfucker
9. Matador
10. From The Dead



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod