Recherche avancée       Liste groupes



      
GARAGE / PUNK / FUSION  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1997 Utopia
2015 1 Propaganda
2018 Frankenstein
 

1994 No One Is Innocent
1997 Utopia
2004 Revolution.com
2005 Suerte
2007 Gazoline
2011 Drugstore
2015 Propaganda
2016 Barricades Live
2018 Frankenstein
 

 Site Officiel (319)
 Facebook (341)

NO ONE IS INNOCENT - Frankenstein (2018)
Par CHAPOUK le 17 Mai 2018          Consultée 1363 fois

Si vous avez aimé "Propaganda" alors vous aimerez "Frankenstein" !
Fin de la chronique.

Message de la direction de NIME : La direction du site vous présente ses plus plates excuses concernant le comportement de la chroniqueuse et assure qu'elle a été sanctionnée. Après l'avoir forcée à écouter une playlist, uniquement composée de NIGHTWISH-RHAPSODY-DREAM THEATER, durant plusieurs heures d'affilée, elle est maintenant beaucoup plus docile et encline à produire un papier convenable.

Franchement la direction abuse ! C'est vrai quoi, pas besoin d'en pondre des tartines quand en deux phrases tout est dit ! (dixit la meuf qui pond régulièrement des chroniques qui tiennent sur une page A3…).

En 2018 NO ONE IS INNOCENT nous sort "Frankenstein", un album studio qui s'inscrit clairement dans la continuité de "Propaganda". Et quand je dis clairement c'est même plus que ça : ça crève les yeux et les oreilles. Le même type de son et la même rage servent de base à ce nouvel opus. Attention hein j'insinue pas que les NO ONE s'auto-plagient, je dis juste que le groupe a gardé la même dynamique depuis 2015.

Donc forcément on a droit à des textes uppercuts !
Comme le refrain de "Ali (King Of The Ring)", qui n'est autre que la fameuse maxime utilisée pour décrire notre ami Cassius Clay :"Fly like a butterfly, sting like a bee!". Ou encore les couplets assassins du titre éponyme, où le groupe nous confie vomir sur ces puissances occidentales interventionnistes. Mais les NO ONE tapent aussi en vrac sur les partis politiques "opportunistes" ("Hold-Up Au Nom Du Peuple"), Donald Trump ("What The Fuck"), la spéculation boursière ("À La Gloire Du Marché") voire, l'exploitation au travail et le burn-out qui en découle souvent ("Desperado")…
En bref, divers sujets socio-politiques qui nous concernent tous de près ou de loin, comme on pouvait en trouver sur "Propaganda". Encore une fois n'y voyez pas là une forme de recyclage d'idées, car les NO ONE ont toujours analysé le contexte dans lequel ils composent et s'en sont toujours inspiré pour rédiger leur paroles. Et les causes d'indignation, actuellement c'est pas ça qui manque…

Et musicalement ?
Comme je vous disais plus haut le son "Garage / Punk / Fusion à la RATM" de ce skeud est toujours plein d'énergie et de rage. En témoignent "À La Gloire Du Marché", "Desperado", "Hold-Up Au Nom Du Peuple" où le travail de la section basse-batterie et monstrueux,"Teenage Demo" ou encore le Punkisant "What The Fuck". Mais en tendant bien l'oreille on se rend compte que ce skeud est peut être un peu plus groovy que "Propaganda" (qui n'avait déjà pas à rougir à ce niveau-là). Je vous invite à jeter une oreille sur "Madking" et ses effusions de wah-wah, ou encore sur la reprise de "Paranoid" (où Kemar a cédé la place à Shanka) et qui sont pour moi les exemples les plus parlants.

Il faut aussi saluer les efforts réalisés sur l'ambiance de "Frankenstein", qui choppe par moments des gros côtés Indus inquiétants. Et n'oublions pas non plus "Les Revenants" et "Nous Sommes La Nuit". Deux titres très différents mais où le groupe joue énormément avec la notion de nuance ! Si je devais vous donner une image pour le premier morceau cité ce serait celle-ci "une main de fer dans un gant de velours". On évolue ici dans un univers calme, uniquement bercé par les interventions lointaines de la guitare et le chant de Kemar, jusqu'à ce que le final vienne tout faire péter ! Tandis que pour la seconde piste évoquée quelques lignes plus haut c'est presque l'inverse qui se produit. Le morceau démarre à grands coups de fûts et de riffs, pour se calmer dans la minute et laisser la place à Kemar et à la guitare, jusqu'à ce que le refrain déboule en se faisant à la fois lancinant et massif. Étrangement on a droit ici à un peu plus de "gros son" que sur "Les Revenants" mais ce n'est pas pour autant que ce titre est plus "violent" que la cinquième piste. Loin de là même ! Je lui trouverais presque un côté hypnotique.

Voilà vous savez tout ! Alors si ce programme vous met l'eau à la bouche je vous conseille fortement d'aller voir ce groupe en live, vous profiterez encore plus de l'énergie qui se dégage des compos cet album.
Et pour conclure je dirais que : si vous avez aimé "Propaganda" alors vous aimerez "Frankenstein" ! #BisousALaDirectionDeNIME

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


ONEYED JACK
Cynique (1996)
Les fans de Twin Peaks sont dérangés !




NO ONE IS INNOCENT
Propaganda (2015)
Un vent de révolte qui souffle ici !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Kemar (chant)
- Popy (guitare)
- Shanka (guitare, chant sur la 11)
- Bertrand (basse)
- Gael (batterie)


1. A La Gloire Du Marché
2. Ali (king Of The Ring)
3. Desperado
4. Frankenstein
5. Les Revenants
6. Hold-up Au Nom Du Peuple
7. Nous Sommes La Nuit
8. Teenage Demo
9. What The Fuck
10. Mad King
11. Paranoid



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod