Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO THRASHY INDUS GROOVY  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sidilarsen, Oneyed Jack
 

 Myspace Offciel (492)
 Facebook (175)

MASS HYSTERIA - Maniac (2018)
Par CHAPOUK le 26 Décembre 2018          Consultée 1715 fois

En 2018 MASS HYSTERIA nous livre "Maniac", un nouveau skeud qui a pour lourde mission de succéder à "Matière Noire". Gros challenge, car autant j'ai aucun doute sur le fait que le groupe arrive à nous pondre des compos de qualité, autant je me demande comment ils vont faire pour ne pas tomber dans une redite de "Matière Noire".

Et ben la réponse à ma question je l'ai dès que la déflagration sonore de "Reprendre Mes Esprits" se fait entendre ! Plus de Metal ! Plein de Metal ! Et des arrangements Electro/Indus qui se font plus discrets qu'avant. Enfin discrets c'est une façon de parler… Disons qu'ils prennent moins de place au premier plan, par rapport à ce qu'on pouvait entendre sur "Matière Noire".

Et voilà ! Une grande mandale en guise d'entrée en matière (noire) ! Yann est aux manettes et a visiblement décidé de donner un côté beaucoup plus brutal aux compos, car sur certains morceaux si on fait abstraction de la voix de Mouss, musicalement, on est pas loin du Death Mélo et/ou du Thrash.

Exemple flagrant sur "Maniac", avec ses twins guitars qui donnent envie de fredonner "Raining Blood" juste avant le final et dont la rythmique n'a d'ailleurs rien à envier à SLAYER. Ou bien, sur le rouleur-compresseur qu'est "Partager Nos Ombres", qui nous gratifie d'un break sauvage entre la moshpart et le "jump the fuck up" en mode SLIPKNOT. Ou encore sur "Chaman Acide", le seul morceau politisé de ce skeud (on en reparle après) où Mouss nous balance une jolie punchline dont il a le secret : Pour chaque président élu, c’est le même bordel, en plus d’être cocus, on paie la chambre d’hôtel ! et "Nerf De Bœuf" où cette fois il donne plus dans le clin d'œil aux fans "À bloc, positif par passion !".

Mais MASS ne renie pas son côté Neo et son sens du groove pour autant. Des "Se Brûler Sûrement" avec ses chœurs qui donnent des frissons sur le final, "L'Antre Ciel Éther" et son refrain accrocheur qui rapproche le groupe des Toulousains de SIDILARSEN, "Arômes Complexes" et "Derrière La Foudre", rares titres où l'Electro se fait plus imposant que sur le reste du skeud, sont là pour le prouver. Et dans une certaine mesure on pourrait dire que l'hypnotique "We Came To Hold Up Your Mind", dont la constitution est principalement Electro (et me rappelle plus ou moins "Donnez-Vous La Peine" dans l'idée) et dont le texte est composé d'une seule et unique phrase : We Came To Hold Up Your Mind.

Un morceau certes un peu OVNI par rapport aux autres brûlots, mais qui a le mérite de très bien conclure le skeud et ironiquement s'inscrit très bien dans la thématique des textes qui, comme je le laissais entendre plus haut, sont beaucoup moins revendicatifs que sur le précédent album. Mouss est beaucoup plus inspiré par l'introspection, parfois douloureuse comme lorsqu'il nous confesse avoir peur du syndrome de la page blanche, les réflexions personnelles et ses habituelles métaphores astrales.
Alors au final ? Mission accomplie ?

Globalement oui c'est un très bon skeud : il dure pile ce qu'il faut pour contenter les fans et sans être redondant, il avoine et groove assez pour séduire les amateurs de pits enragés et les textes sont certes différents de "Matière Noire" mais restent percutants. Cependant il souffre un peu de son homogénéité, il manque peut-être un ou deux tubes comme un "Chiens De La Casse" ou "Vae Soli !" pour atteindre le niveau de "Matière Noire". Mais j'en reste pas moins convaincue que les morceaux de ce skeud n'auront pas à rougir devant ceux de leur prédécesseur lorsqu'ils seront défendus en live par le groupe.

Mission largement honorée pour MASS HYSTERIA.

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


NO ONE IS INNOCENT
Frankenstein (2018)
Dans la droite lignée de "Propaganda"




SKINDRED
Volume (2015)
Comment passer à un millième près de la perfection


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Mouss Kelai (chant)
- Raphaël Mercier (batterie)
- Yann Heurtaux (guitare)
- Frédéric Duquesne (guitare)
- Jamie Ryan (basse)


1. Reprendre Mes Esprits
2. Ma Niaque
3. Partager Mes Ombres
4. L’antre Ciel Ether
5. Chaman Acide
6. Se Brûler Sûrement
7. Nerf De Bœuf
8. Arômes Complexes
9. Derrière La Foudre
10. We Came To Hold Up Your Mind



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod