Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sidilarsen, Oneyed Jack
 

 Myspace Offciel (505)
 Facebook (186)

MASS HYSTERIA - De Cercle En Cercle (2001)
Par CHAPOUK le 11 Novembre 2014          Consultée 2060 fois

Coup de théâtre ! "De Cercle En Cercle" est le skeud qui a permis à MASS HYSTERIA de ne pas tourner en rond, et au passage de prendre ses fans par surprise. Fini les grosses séances de jump à s’en démettre les articulations, plus de Furia, maintenant on se pose et on réfléchit à propos des millions d’hommes et de femmes qui rayonnent.

Il faut quand même reconnaître que de la part de la formation ce retournement de veste vers un environnement plus atmosphérique, posé, surprend grandement surtout après un "Contraddiction" si bouillonnant ! La voix de Mouss se fait plus lyrique, les guitares sont un peu reléguées au second plan pour créer un son Rock, et laisser place libre aux samples qui prennent une place très importante dans la construction des ambiances présentes sur ce skeud. Cependant pas d’inquiétude, MASS HYSTERIA est toujours le même groupe. La preuve : on s’y retrouve toujours dans les textes de Mouss, et même si le côté Electro (toujours plus ou moins présent sur les précédents albums) est poussé à son paroxysme dans le cas présent, quelques gros riffing bien placés viennent de temps en temps bousculer cet ensemble.

On ne peut pas reprocher à ce skeud son éclectisme musical puisqu’il est relativement bien fait : des titres comme "Remède" ou "Ya Vyemma" et leurs tendances HIGH TONE, sont vraiment reposants et permettent de se focaliser sur les envolées philosophiques de Mouss. Les morceaux plus burnés comme "La Puissance Bienvenue" ou "Millenium Appauvri" rappellent parfaitement les éclats de fureur d’antan du groupe. Les pistes rappées sont convaincantes et apportent un peu plus de variété au CD, même si quelques mauvaises langues diront que le groupe s’est juste vautré dans la tendance Rap Metal qui sévit à cette époque. "La Ventura Humana" est parfaitement rythmée par les scratchs de DJ OMBRE et les paroles hispaniques apportent un côté coloré et chaleureux au morceau. "Coup2Mass" est l’hymne de cet album : il fait le point sur la situation de MASS tout en confirmant le fait que les cinq compères sont toujours en accord avec leur devise. Seule "Immixtion" est un peu moins convaincante. LA BRIGADE, le groupe de Rap avec qui MASS a réalisé ce titre en featuring, n’a absolument pas fait perdre de son efficacité au morceau, contrairement à ce que certains pensent : le groupe de Rap est loin de ressembler à BOOBA ou LA FOUINE, il est beaucoup plus proche d’ASSASSIN ou de LA RUMEUR. C’est simplement ce côté Gangsta Rap, pseudo imitation de DR DRE, qui pourrit complètement le titre et le décrédibilise.

Cependant cet album a tout de même quelques faiblesses. Il est légèrement bordélique : tout cet éclectisme musical ne cohabite pas forcément bien, et certaines ambiances ne peuvent absolument pas s’enchaîner avec d’autres… On peut également reprocher à l’album d’être beaucoup moins positif que ses prédécesseurs et de se parer d’un voile abstrait qui rend un peu plus difficile sa compréhension. On peut aussi en vouloir à MASS HYSTERIA de s’être fait aspirer par le côté simpliste du Neo Metal qui laisse sur tout l’album une énorme impression d’inachevé : certains titres ont vraiment du potentiel ("La Canopée") mais sentent l’inabouti à plein nez. Et on peut également critiquer Mouss sur ses textes moins percutants qu’avant puisque empreints de poésie, qui, il faut le reconnaître, flirte parfois avec la niaiserie.

Un album à double tranchant, qui ne laisse pas indifférent. Si vous êtes ouverts à d’autres univers musicaux, et n’avez pas d’a priori sur ce que doit être ou ne pas être MASS HYSTERIA, tentez toujours, il se pourrait que cet album (qui m’évoque dans une certaine mesure le "White Pony" de DEFTONES) vous plaise, puisque le groupe a quand même fait un redoutable effort de composition.
Cependant, si vous préférez le MASS HYSTERIA bondissant de "Furia" ou "P4", restez loin de ce skeud vous allez le vomir par les oreilles en hurlant que le groupe s’est vendu.

Personnellement je suis assez ouverte pour apprécier les nouveaux efforts esthétiques de MASS, mais j’ai quand même un petit malaise quand j’écoute ce skeud : ok c’est pas mal, c’est très réfléchi et malgré quelque imperfections ce n’est pas à jeter… Mais quand même, c’est pas ce que j’attendais du groupe, il n’est pas aussi satisfaisant qu’avant dans ce nouveau style. Les musiciens s’épanouissent peut-être dans leur zik mais pas moi, c’est dommage s’ils continuent sur cette lancée je lâcherai sûrement leur délire…

2,5/5.

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


MASS HYSTERIA
Maniac (2018)
Ça va aller ! Ça va, ça va aller aller !




ZE GRAN ZEFT
Gorilla Death Club (2019)
Gorilla ! Gorilla ! Gorilla hey !!


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Mouss (chant)
- Yann (guitare)
- Olivier (guitare, samples)
- Stéphan (basse)
- Raphaël (batterie)
- Dj Ombre (scratchs sur 3 et 7)


1. Remède
2. La Puissance Bienvenue
3. La Aventura Humana
4. Ya Vyemma
5. Millenium Appauvri
6. Fragment
7. Immixtion
8. La Canopée
9. Temps Mort
10. L'harmonie Invisible
11. Coup2mass
12. Montherlant
13. L'importance Du Sort



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod