Recherche avancée       Liste groupes



      
FNM SINISTRE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1992 Angel Dust
2015 Sol Invictus
 

- Style : Seeds Of Mary
- Membre : Mr Bungle, Fantomas, Ozzy Osbourne
 

 Site Officiel (368)

FAITH NO MORE - We Care A Lot (1985)
Par CHAPOUK le 23 Juillet 2018          Consultée 1443 fois

Ce premier album porte très mal son nom, parce qu'actuellement tout le monde s'en fout de lui. Même le groupe l'a considéré pendant longtemps comme une démo avant de le réhabiliter.
Mais pourquoi donc ?

Ben peut être d'une part parce que le chanteur n'est pas Mike Patton mais Chuck Mosley et qu'il est malheureusement bien en-dessous de ce que l'ami foldingue pourra apporter à FAITH NO MORE par la suite. C'est flagrant sur un "Why Do You Bother", par exemple. Sur cette sorte de titre Rap Metal qui se termine dans une ambiance New Wave-Goth-Indus et qui porte pourtant déjà la signature Bordin-Bottum-Gould-Martin qu'on reconnaîtra sur "The Real Thing". Monsieur Mosley a beau y mettre toute son énergie pour nous accrocher, je m'imagine quand même comment Patton aurait pu faire mieux. Et sur "Arabian Disco", une sorte de Synthwave mi Disco mi Orientale qui vire presque au Punk Hardcore sur le final, Chuck est à la limite de la fausseté par moments. Idem sur "New Beginnings", où là il est carrément méga-faux sur tout le break.

Pour sa défense, j'ai quand même un doute sur le fait que ce soit involontaire, ça serait pas le premier à chanter faux exprès pour accentuer le côté "je m'en foutiste" de la démarche du groupe. Et puis sur des titres comme "We Care A Lot" (le seul morceau de ce skeud qui deviendra un tube) il s'en sort pas si mal, dans cet ensemble Funky-Thrash-Punk qui évoque SUICIDAL TENDENCIES, pour déclamer son texte satirique sur les chansons "caritatives" à la "We Are The World". Peut-être le côté destroy qui passe bien au milieu de tout ça ?

Bref… Je ne peux pas m'empêcher de comparer ces deux chanteurs et pourtant quand j'y réfléchis, c'est complètement con comme idée puisque Patton et Mosley ont une approche tellement différente l'un comme l'autre d'aborder les compos de ce groupe… Patton c'est le côté "Looney Toon" / "Tex Avery" hérité des abus de drogues et de l'expérience MR BUNGLE et consorts, autrement dit le fun poussé jusqu'à la folie. L'ambiance est pas vraiment la même côté Mosley, elle est plus froide, plus morose. En même temps le monsieur à l'air de bien aimer les ambiances Goth ou Ne Wave, enfin c'est là où il semble le plus à l'aise en tout cas. Sur un "Mark Bowen" aux influences KILING JOKEsques (c'est méga-moche comme adjectif en fait) et Punk à la P.I.L. il est parfaitement dans son élément ! Tout comme sur un "Greed", un peu poussif néanmoins, ou un "The Jungle" où le chant faux s'intègre parfaitement bien à l'ensemble musical sinistre et bizarre en même temps (ça colle avec les paroles).

Mais c'est avec "As The Worm Turns" qu'il marque des points ! Déjà ce morceau commence sur une intro au synthé qui oscille pile ce qu'il faut entre grandiloquence et kitscherie et qui est très vite soutenue par ces gros coups de toms, cette basse grondante et ces riffs agressifs. Puis le chant entre en scène et là je pense direct à "Phantasmagoria" des DAMNED, sorti la même année que ce "We Care A Lot". Peut-être que c'est parce que je sors d'une période "lavage de cerveau à grand coups de DAMNED" (vous avez peut-être remarqué des chroniques passer hihi) que la comparaison s'est imposée d'elle-même et puis peut-être que c'est parce qu'encore une fois, il y a un esprit Punk dans ce titre et surtout dans le chant. Même si ce dernier n'a absolument rien à voir avec celui de Vanian à l'époque de "Phantasmagoria", on est d'accord.

Au cas où le chant serait vraiment un frein qui vous ferait hésiter sur l'écoute de ce skeud, je tiens quand même à préciser que les compos dans leur globalité (on va exclure les deux interludes musicaux qui ne servent à rien : "Jim", la ballade-berceuse à la guitare acoustique et "Pills For Breakfast") sont tout à fait honorables. C'est aussi seulement sur cet album que vous pourrez entendre aussi en avant, les nappes et interventions de Bottum sur des "Arabian Night", "As The Worm Turns" ou "New Beginnings". Morceau où son pote Gould à la basse s'illustre aussi, comme il l'a déjà fait auparavant sur des "We Care A Lot", "Why Do You Bother" ou "Greed". Quant à Bordin c'est la clé de voûte de toutes ces compos, il se permet même d'apporter ses petits rythmes tribaux sur "Mark Bowen". Et Jim Martin dans tout ça ? Et ben il est relativement discret mais il sait se faire présent sur "The Jungle" ou "As The Worm Turns" (encore lui !) donc ça va pas d'inquiétude.

Il est clair que cet album a complètement été balayé de la discographie des FAITH NO MORE lors de l'arrivée de Patton, néanmoins on ne peut pas nier à son écoute qu'il y a déjà un grand pan de la personnalité musicale du groupe qui est bien en place. Et même si ce "We Care A Lot" est objectivement peu impactant dans la discographie de la formation, ça peut être intéressant d'y jeter une oreille pour comprendre que même sans Patton les bases de l'identité de FAITH NO MORE étaient déjà posées.

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


SKINDRED
Babylon (2002)
Ragga + Metal = boomb(astick) !!




MASS HYSTERIA
L'armée Des Ombres (2012)
Sombre furie...


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Chuck Mosley (chant)
- James B. Martin (guitare)
- Mike Bordin (batterie)
- Roddy Bottum (claviers)
- Bill Gould (basse)


1. We Care A Lot
2. The Jungle
3. Mark Bowen
4. Jim
5. Why Do You Bother
6. Greed
7. Pills For Breakfast
8. As The Worm Turns
9. Arabian Disco
10. New Beginnings



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod