Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO / PUNK / DUB / RAP  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1996 Cynique
 

- Style : Lofofora, Mass Hysteria, Pleymo

ONEYED JACK - Cynique (1996)
Par CHAPOUK le 21 Juin 2018          Consultée 684 fois

ONEYED JACK c'est un groupe français trop peu connu sur le territoire et qui pourtant fait partie des pionniers de la Fusion française. Ça vous parle peut être vite fait si vous avez suivi les exploits de la Team Sriracha, mais dans l'ensemble je suis pas sûre que ça vous dise quelque chose.

C'est pas grave on va remédier à ça !
Ce "Cynique", paru en 1996, est le premier album studio du groupe, mais ce n'est pas son premier essai : "Brain Terrorism" est autoproduit en 1993 et en 1995 sort un six-titres baptisé sobrement nommé "Oneyed Jack". Les Parisiens se sont donc fait un peu la main avant de débouler avec ces onze titres survitaminés !

Que trouve-t-on ici ?
De la Fusion made in France qui sent bon les 90' ! Ça s'entend autant au niveau des samples et scratch Hip-Hop utilisés, que dans les textes, que dans la prod, un peu faiblarde et qui ne sert pas toujours le dynamisme des morceaux, mais qui reste honnête.
Ces petits gars sont très éclectiques donc ! Amateurs de Dub, d'élans Funky, de Rap et de Hardcore, les six énergumènes ont mélangé tout ça pour nous produire un album aux textes engagés (faudra vous y faire) et énergique à souhait.

Prenons "Le Pouvoir" par exemple (sans sous-entendu révolutionnaire promis) ! Ce titre, qui a eu sa petite heure de gloire à l'époque lorsqu'il a été diffusé sur M6 et MCM, quand on l'écoute aujourd'hui et qu'on le compare avec ce qui est diffusé actuellement sur M6 on peut se poser des questions sur l'évolution du monde en général et celui de la musique !
Sérieusement vous voyez vraiment passer ce morceau sur M6 (W9 ou autres…) un mardi matin à 10h de nos jours ? Ahahah mais qui veut encore écouter ces scratchs, ces notes de basse et cette rythmique groovy qui introduisent le flow de Fab ? Qui veut encore écouter ce dernier balancer ses punchlines urbaines, dès les premières mesures, de bon matin ? Qui veut encore écouter ces riffs agressifs et ce refrain hurlé actuellement ? Ben moi ! Et puis peut-être d'autres gens j'en sais rien (je l'espère un peu quand même) ! Mais faut croire que la majorité des gens préfère écouter le dernier remix de "Bella Ciao" par VITAA, MAÎTRE GIMS et leurs potes… Bande de putain d'hérétiques !! La loi du "tout se vend et tout s'achète" à encore frappé !

Allez, pour me remettre de mes émotions je vais enchaîner sur "Bad Brain Killer" au moins j'ai l'impression d'être dans mon élément avec ces petits effets de guitares à la KORN, ces slaps Funky à souhait (dans le genre faites-vous "Da Borgn") et… Cet accent français à couper au couteau (but not grave pour moi I speak very bien l'anglais me too) ! Dans le même style "inegliche" on trouve "Himalaya", qui laisse entrevoir les influences Dub du groupe tout en conservant une base profondément RATMienne dans l'esprit, le très Punk "Push Your Face Down" ou encore "128" le titre de conclusion et je pense le plus musclé de ce skeud !

Et pourtant dans le genre musclé on trouvait "Otages" plus tôt sur la galette (au passage, "Cynique" et "Tribes" défendent bien leur jeu). Alors oui c'est surtout le riff de guitare qui donne du relief au titre mais la basse et les scratchs ne sont pas en reste pour donner une dimension lourde et groovy au morceau. Jusqu'à ce que ce petit break plus aéré presque Dub, où Mikaël s'éclate sur sa six-cordes, apparaisse. Dub ? Encore ce mot ? Yen a vraiment tant que ça sur ce skeud ? Ah ben écoutons "Zero" si vous n'êtes pas convaincus ! Ce titre est majoritairement Dub dans sa construction, seul le chant et les chœurs viennent apporter un peu d'agressivité au tout. Et "La Peine" on en parle ? (pas la peine… Hihihihi). Le titre dure 26 minutes (putain !) et le gros son et les hurlements n'apparaissent que sur le refrain, la plupart du temps on a droit à une ambiance quasi uniquement créée par les samples et la section basse-batterie qui porte le chant (limite spoken word). Ah si, si on prend la peine (hihihihi) d'écouter le morceau jusqu'au bout on pourra retrouver le refrain virulent !

En conclusion si vous aimez bien des LOFOFORA, MASS HYSTERIA et même PLEYMO (oui ONEYED JACK par moments c'est du PLEYMO avec des textes intelligents) vous pouvez y aller c'est de la came pour vous ! La prod un peu datée dessert un peu les titres, c'est vrai on l'a évoqué en début de chronique, mais si on se remet dans le contexte ça passe franchement ! Un premier skeud très encourageant pour la suite et qui confirme que ce groupe était à voir sur scène !

A lire aussi en FUSION par CHAPOUK :


MR BUNGLE
Mr Bungle (1991)
Nik nak padiwak !!

(+ 1 kro-express)



MASS HYSTERIA
Maniac (2018)
Ça va aller ! Ça va, ça va aller aller !


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Lionel Sellier (batterie)
- Mikaël Roger (guitare)
- Julien Reymond (basse)
- Guillaume Cavanna (platines)
- Ludo Wangermez (samples)
- Fabrice Baldet (chant)


1. Le Pouvoir
2. Bad Brain Killer
3. Otages
4. Himalaya
5. Push Your Face Down
6. Da Borgn
7. Cynik
8. Zero
9. La Peine
10. Tribes
11. 128



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod