Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES MECANIQUE  |  STUDIO

Commentaires (14)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1994 Portrait Of An Americ...
2015 The Pale Emperor
2020 We Are Chaos
 

- Style : Nine Inch Nails
- Membre : John 5, Rob Zombie
- Style + Membre : Two
 

 Site Officiel Du Groupe (1108)
 Site Officiel Français Du Groupe (1390)
 Autre Site Français (1314)

MARILYN MANSON - The Pale Emperor (2015)
Par MULKONTHEBEACH le 18 Février 2015          Consultée 2479 fois

Il faut être réaliste, l'âge d'or (du grotesque ?) du révérend Manson est passé et sent un peu le rance depuis quelques années. Trop de décadence à assumer Marilyn ? Sans doute, mais entre temps, l'homme s'est aussi fourvoyé plus d'une fois et a ainsi transformé l'Artiste qu'il demeure toujours néanmoins, en une sorte d'aristocrate du Rock. Il n'y a qu'à jeter un œil à la pochette pour s'en apercevoir. Pour un peu, on l'imaginerait presque composer ce nouvel album en fumant un gros cigare en compagnie de DSK dans le lobby d'un grand hôtel, un verre de cognac à la main... Pas vraiment l'image qu'on attend de lui.

Le problème est que la dualité Marilyn/Manson s'est un peu embourgeoisée, fréquente le gotha de Hollywood, expose ses toiles entourée de MADONNA. Le résultat est d'un ennui indicible, où rien n'est mémorisable. Absolument aucun titre n'est à retenir, et ce n'est pas le manque de violence qui est responsable de ce naufrage non pas en pleine mer mais dans une piscine ou l'on a pied, non ! Manson avait réussi un véritable coup de grâce gothique et nonchalant avec "Eat Me, Drink Me", parfait de bout en bout...

Là, là, je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu dans les méandres de la médiocrité et la facilité d'un quadra au bout du rouleau qui n'a plus rien à proposer. Charlie Monroe ne fait plus peur à personne aujourd'hui, et ce "Pale Emperor" est la bande-son parfaite pour la prochaine" fashion week" de Nou-York avec mannequins anorexiques et célébrités sur le retour botoxées qui veulent rester dans le coup...

Les titres gémissent vaguement sans que jamais rien ne se passe, et les rares cris de Brian Warner puisque c'est son nom passent pour de gentilles subversions pour les Américaines qui se font suer dans leurs villas de Beverly Hills et pour les ménagères universelles en surpoids...

50 Shades of Grey... Qui a envie de... Personne hein ? C'est bien ça.

A lire aussi en DIVERS :


ANTIMATTER
Leaving Eden (2006)
La matière n'est plus, elle se distille en toi...




The QUILL
In Triumph (2006)
Du très bon hard rock aux relents stoner


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
   FENRYL
   MULKONTHEBEACH

 
   (3 chroniques)



- Marilyn Manson (chant, percussions)
- Tyler Bates (guitare, basse programmation, arrangements)
- Gil Sharone (batterie)
- Frank Macchia (saxophone sur 7)
- Roger Joseph Manning, Jr. (piano sur 6)


1. Killing Strangers
2. Deep Six
3. Third Day Of A Seven Day Binge
4. The Mephistopheles Of Los Angeles
5. Warship My Wreck
6. Slave Only Dreams To Be King
7. The Devil Beneath My Feet
8. Birds Of Hell Awaiting
9. Cupid Carries A Gun
10. Odds Of Even
11. Day 3
12. Fated, Fateful, Fatal
13. Fall Of The House Of Death



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod