Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  COFFRET

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


ALBUMS STUDIO

1991 1 Ten
1993 1 Versus
1994 Vitalogy
1996 No Code
1998 Yield
2000 Binaural
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2020 Gigaton

ALBUMS LIVE

1994 Live In Atlanta
2023 Give Way

COFFRETS

2007 Live At The Gorge
 

1991 Ten
1993 Vs.
1994 Vitalogy
1996 No Code
1998 Yield
  Live On Two Legs
2000 Binaural
  Touring Band 2000 (dvd)
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2024 Dark Matter
 

- Style : Creed, Dogstar, Stubborn Trees, Tribe After Tribe, NÄppograd
- Membre : Red Hot Chili Peppers, Eddie Vedder , Mark Lanegan
- Style + Membre : Soundgarden, Mad Season, Temple Of The Dog, Mother Love Bone
 

 Site Officiel (796)
 Myspace (918)
 Chaîne Youtube (1507)
 Page Facebook (578)

PEARL JAM - Live At The Gorge (2007)
Par MAXXX le 12 Octobre 2012          Consultée 4930 fois

Quand j'étais plus jeune, NIRVANA représentait le Grunge pour moi. Il n'y avait que ce groupe qui existait dans ce style musical bien précis. Comme si le mot ne s'appliquait qu'à eux et à Kurt Cobain. Comme si le terme de Thrash Metal ne s'appliquait qu'à SLAYER et personne d'autre. Kurt Cobain, ce "beau gosse torturé" que les filles avaient en poster dans leurs chambres. Et le comble dans tout cela? J'ai toujours détesté ce groupe. Et encore, c'est un bien faible mot. Je méprise (presque) ce groupe, considérant que Kurt Cobain a toujours été une imposture totale, un gouffre de néant dans laquelle les médias se sont tous engouffrés. Bref, ça ne se fait pas de dire des saloperies sur les morts, alors autant m'arrêter là. Aujourd'hui, j'ai grandi. Et si l'on me demande ce que je pense du Grunge, je répondrai "tiens, c'est pas vers Seattle ça le Grunge?". Car oui, aujourd'hui, je sais que le Grunge s'applique en majeure partie à une scène venue d'une ville toute pourrie des États-Unis, et que NIRVANA (du moins en Europe) n'était que la partie visible de l'iceberg. Et rien que pour cela, je les hais encore plus. Car sans eux, j'aurai surement mis moins de temps à découvrir des groupes comme PEARL JAM ou SOUNDGARDEN. Des joyaux de la musique moderne à mes yeux.

A l'image de METALLICA, PEARL JAM aime le live, énormément. A tel point que comme les Four Horsemen, ceux-ci enregistrent depuis quelques années tous leurs lives pour ensuite les proposer à la vente. Ce qui en fait un bon paquet. Mais, ce n'est pas tout. Car PEARL JAM nous gratifie ici d'un coffret live tout simplement majestueux. Jugez par vous mêmes, 7 disques regroupant trois concerts dans leur intégralité. Une sorte de "Live Sh*t" du Grunge, pour continuer la comparaison avec les Californiens. Trois concerts donnés entre 2005 et 2006 à Washington, au Gorge Amphitheatre pour être plus précis. De deux choses l'une. Soit vous ne connaissez pas le groupe, et vous souhaitez vous pencher sur leur cas. Dans cette hypothèse, laissez tomber toute idée de best-of et foncez écouter ce live. Sinon, si vous êtes déjà au fait de leur discographie, ne passez pas à côté de ce summum. Ce live est en tout point de vue une réussite. Rien que l'artwork peut vous donner envie de l'écouter, avec son petit côté comic-book et un logo restylé pour l'occasion. Quant au son et à la production, c'est tout bonnement magistral. Mais enfin, c'est surtout la set-list qui nous intéresse. Et seigneur Dieu, quelle tuerie!

L'intégralité de la discographie est ici représentée. Si le premier disque est intégralement acoustique, le reste du coffret présente les plus grands succès du groupe. Qu'il s'agisse de "Corduroy", "Even Flow", "Alive" ou "Once", tout y est. Si les groupes ont généralement une forte tendance à s'assagir avec le temps, PEARL JAM n'échappe pas à la règle. On perd en folie, mais on gagne en qualité sonore. Le mix est absolument parfait, et tous les instruments ressortent parfaitement. La voix d'Eddie Veder, tantôt envoutante, tantôt rageuse ne déroge pas à la règle. Le charismatique frontman du groupe, désormais passé au statut d'icône du Rock, ne faillit pas à sa réputation. Son chant est tout simplement parfait. Quant à la basse de Jeff Ament, elle vous retournera littéralement la cage thoracique. Matt Cameron, qui est également le batteur de SOUNDGARDEN, joue un rôle primordial dans cette joyeuse symphonie Rock n' Roll. Il martèle ses fûts comme personne, et donne une dimension magistrale aux titres. Son jeu très énergique dégage de ce live quelque chose qui vous donne envie de sauter dans tous les sens. Un exemple? Écoutez un peu la reprise de "Keep On Rockin' In A Free World" de Neil Young. On a l'impression d'y être.

S'il ne fallait trouver qu'un seul reproche à cette compilation, c'est les doublons éventuels qui peuvent apparaitre entre certains titres. En même temps, cela semble normal vu que les concerts sont reproduits dans leur intégralité. Un défaut qui n'en est donc pas vraiment un et surtout, qui ne gâche en rien notre plaisir. Surtout si l'on se concentre sur le titre "Yellow Ledbetter", sur lequel le groupe enchaîne sur une reprise d'Hendrix, "Little Wing". Sincèrement, comment ne pas succomber? Le tout se termine en apothéose sur une adaptation de l'hymne américain. Toujours à la Hendrix en quelque sorte. La même ruse est utilisée sur la reprise de "Baba O'Riley" des WHO qui se termine sur une reprise de LED ZEPPELIN. PEARL JAM est bien plus qu'une bête de scène.

Si le groupe a connu des hauts et des bas dans le cœur de ses fans, et ce au gré de ses différentes sorties studio, on ne peut que constater que PEAL JAM est un groupe absolument intouchable en live. Je pense que peu de groupes arrivent à mettre autant de cœur dans leurs performances, surtout après tant d'années de carrière. Et si le groupe a fini par s'éloigner du Grunge de ses débuts, c'est pour mieux devenir une entité incontournable du Rock, tous styles confondus. Alors un conseil, jetez vous sur cette offrande les yeux fermés.

A lire aussi en GRUNGE :


ALICE IN CHAINS
Sap (1992)
L'origine de l'unplugged... Splendide !




Mark LANEGAN
Whiskey For The Holy Ghost (1994)
Dépression Blues


Marquez et partagez




 
   MAXXX

 
  N/A



- Jeff Ament (basse)
- Matt Cameron (batterie)
- Stone Gossard (guitare)
- Mike Mccready (guitare)
- Eddie Vedder (chant)


1. I Believe In Miracles
2. Elderly Woman Behind The Counter In A Small Town
3. Off He Goes
4. Low Light
5. Man Of The Hour
6. I Am Mine
7. Crazy Mary
8. Black
9. Hard To Imagine

1. Last Exit
2. Save You
3. Do The Evolution
4. Alone
5. Sad
6. Even Flow
7. Not For You
8. Corduroy
9. Dissident
10. Mfc
11. Undone
12. Daughter
13. In My Tree
14. State Of Love And Trust
15. Alive
16. Porch

1. Love Boat Captain
2. Insignificance
3. Better Man
4. Rearviewmirror
5. I Won't Back Down
6. Last Kiss
7. Crown Of Thorns
8. Blood
9. Yellow Ledbetter
10. Baba O'riley

1. Corduroy
2. Hail, Hail
3. World Wide Suicide
4. Severed Hand
5. Given To Fly
6. Elderly Woman Behind The Counter In A Small Town
7. Even Flow
8. Down
9. I Am Mine
10. Unemployable
11. Daughter
12. Gone
13. Black
14. Insignificance
15. Life Wasted
16. Blood

1. Footsteps
2. Once
3. Alive
4. State Of Love And Trust
5. Crown Of Thorns
6. Leash
7. Porch
8. Last Kiss
9. Inside Job
10. Go
11. Baba O'riley
12. Dirty Frank
13. Rockin' In The Free World

1. Corduroy
2. World Wide Suicide
3. Gods' Dice
4. Animal
5. Do The Evolution
6. In Hiding
7. Green Disease
8. Even Flow
9. Marker In The Sand
10. Wasted Reprise
11. Better Man
12. Army Reserve
13. Garden
14. Rats
15. Whipping
16. Jeremy
17. Why Go

1. I Won't Back Down
2. Life Wasted
3. Big Wave
4. Satan's Bed
5. Spin The Black Circle
6. Alive
7. Given To Fly
8. Little Wing
9. Crazy Mary
10. Comatose
11. Fuckin' Up
12. Yellow Ledbetter



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod