Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Necrophagist, Triptykon, Suffocation, Obscura, Decrepit Birth, Abigail Williams, J.j. Hrubovcak , Alkaloid, Menace, Alas, World Under Blood
- Style + Membre : Malevolent Creation, Morbid Angel, Pestilence
 

 Site Officiel (167)
 Facebook (203)

HATE ETERNAL - Phoenix Amongst The Ashes (2011)
Par BIONIC2802 le 30 Mai 2011          Consultée 6648 fois

Retour en force de la Haine Eternelle !

Et quel événement, certes seul le précédent quatrième album déplut car trop massif (comme tant d'autres "collègues" alors que chez Rutan, les intonations sont d'habitude uniques et surprenantes). Or ici, Monsieur Erik a réinsufflé du génie créatif au sein de son monstre et décélère - très peu, entendons-nous bien - la cadence frénétique labélisée HATE ETERNAL !

Et justement, d'entrée de jeu, les rythmiques vélocement brutales - parées dans leurs starting-block - ne peuvent qu'exploser après une intro bien lourde qui a pris le temps nécessaire pour nous... préparer ? Hum... à nous mettre l'eau à la bouche, ça oui ! Parce que même des rafales de seaux - remplis pas plus haut que le bord, hein - dans la gueule seraient peu amènes de - nous, qui sommes chaud bouillants à la découverte de ce nouvel arrivage - nous refroidir tant la bestialité créatrice du groupe revient comme un boulet de canon (à la réflexion, un missile serait plus en phase avec l'aperçu visuel) de ce "Phoenix Amongst The Ashes" !

Quand je parle de décélérations, elles sont furtives (excepté sur "Haunting Abound" et "Hatesworn", où c'est le plus flagrant) mais augmentent indéniablement la puissance des morceaux de par l'aération qu'elles procurent d'une part et les nombreux changement de tempo qui en découlent simultanément, d'autre part. On ne s'étouffe pas, y'a pas de lassitude - pour les amateurs, il va s'en dire ! - et ces montagnes russes, plus que rapides au moment voulu, nous donnent la sensation d'une bouffée d'adrénaline percutante dans tous les sens du terme !

Pas mal de trouvailles dans la construction des riffs (exemple "The Art Of Redemption"). Si ça bastonne bien souvent, la technique mise au service de la - mais oui, allons-y gaiement pour le gros mot - "mélodie", nous requinque ! Déjà, le fait de n'avoir affaire plus qu'à une seule guitare rend son audition plus précise (audible). En revanche, le martèlement des fûts est conventionnel et gâche un peu l'ambiance, trouve-je. Et la basse ? 'chais pas, j'l'entends pas !?!
Heureusement que le travail vocal est toujours aussi énorme et qu'il maintient la haine à un niveau respectable (humour les gars, mâchez des Mentos, il paraît que ça rafraîchit) !

Les soli sont toujours un régal d'ingéniosité (à moins que ce soit plus des "bizarreries" sonores, peu importe, elles sont originales et bien foutues) et nous rappellent MORBID ANGEL par instant, ce qui ne gâche rien.

En fait, la haine semble plus canalisée (maîtrisée) et perceptible par moment en ayant le don de toujours rester à fleur de peau mais pas forcément bêtement brutale. Y'a des subtilités chez HATE ETERNAL et Sieur "Domination" RUTAN les répartie de mieux en mieux. Évidemment, les fans de la première heure sans concession n'y trouveront plus leur compte : d'aucun iront jusqu'à dire que c'est mou... Ho, les gars, faut pas charrier non plus !

L'évolution - oui, y'en a bien une ! - vers la présence croissante de mid-tempo ne détruisent pas la personnalité du combo. De plus, celui-ci était tellement haut dans la hiérarchie du Brutal Death technique, qu'il peut bien s'octroyer quelques répits... car, malgré tout, il reste au-dessus de la norme !

A lire aussi en DEATH METAL par BIONIC2802 :


DEWEY
Dewey (2011)
Une synthèse torturée de Death multiple !!!




ABORTED
Global Flatline (2012)
Un retour attendu qui ne déçoit pas (rassurant) !


Marquez et partagez








Par BIONIC2802, MEFISTO




 
   BIONIC2802

 
   MEFISTO
   T-RAY

 
   (3 chroniques)



- Erik Rutan (chant, guitare)
- Jade Simonetto (batterie)
- J.j. Hrubovcak (basse)


1. Rebirth
2. The Eternal Ruler
3. Thorns Of Acacia
4. Haunting Abound
5. The Art Of Redemption
6. Phoenix Amongst The Ashes
7. Deathveil
8. Hatesworn
9. Lake Ablaze
10. The Fire Of Resurrection



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod