Recherche avancée       Liste groupes



      
PSYCHEDELISME PUR  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Spiritual Beggars
 

 Site Officiel (368)
 Myspace (288)

MONSTER MAGNET - 25.......tab (1991)
Par LONER le 10 Mai 2011          Consultée 2518 fois

"25.......Tab".
Ou "Tab" tout court.
Ed Mundell en fera plus tard un acronyme pour son groupe THE ATOMIC BITCHWAX. En attendant, l'énigmatique formule orne la sublime pochette de ce que certains considèrent comme un véritable album de MONSTER MAGNET. Car bien que listé comme E.P., ce bidule dure pas loin d'une cinquantaine de minutes. Voir plus selon les versions. Ici, on s’intéressera à la galette sortie chez les teutons de Glitterhouse Records en 1991, le cut initial sans les bonus tracks, les tracks fantômes, les patatracks...

A froid, la réaction qu'impose la piste "Tab" est la suivante : "Putain, le trip...". J'accepte à la rigueur les "graaaah" genre Homer Simpson face au doughnut ultime, ou les "Dude..." pâteux, mollement lâchés entre deux bouffées. C'est pas taillé pour les discours un machin pareil. Déjà, le seul fait d'être à jeun devrait proscrire l'écoute de ces trente-deux minutes de basse minimaliste, de riffs joués en boucle, de gémissements et autres borborygmes passés à la moulinette synthétique. Attaquer un tel édifice nécessite d'avoir déjà pris une certaine altitude, d'avoir troqué la troposphère pour un abîme cosmique sombre et sans fin...

"L'espace ni ne ressent ni ne meurt/Il n'est ni vérité ni mensonge". Encore une fois, le Baron Brock avait trouvé la formule... et cette musique en est l'illustration parfaite. Y goûter pleinement, c'est se laisser transporter hors de ce plan, s'abandonner à ce rythme lancinant, ne plus ressentir le monde qui nous entoure, aspirer à l'invisible. Je vais vous épargner une autre ligne de charabia hippie tendance new-age pour en arriver à cette définitive formule : "Tab" est une incitation à la fumette intensive plus puissante que n'importe quel jam du GRATEFUL DEAD (vache, le sacrilège !). Jerry Garcia et ses troubadours obsédés par la country ont certes le mérite d'avoir été les pionniers de la conquête spatio-spirituelle, intouchables sur scène, jamais ils n'ont capté ce rythme tribal, poussé si loin l'exploration d'une seule et même vibration, ou "vibe" comme ils disent. "Tab", c'est l'acid test des années 90 (ouais, c'est puissant ça), l'appel insistant à l'expérience hallucinogène collective.

Vous cherchiez un jardin d'Eden pour y batifoler à votre aise lors de vos soirées enfumées ? Ici s'arrête votre quête, "Tab" est ce précieux sanctuaire...

(Ce paragraphe vous a été offert par l'A.H.U.R.I., l'Association pro-Hallucinogènes à Usage Récréatif Incontrôlé.)


Jusqu'ici, on avait du mal à voir le rapport avec les sujets de préoccupation principaux des lecteurs de ce site, à savoir DU SON ! Eh bien faites du bruit pour "25" qui va très vite revitaliser tout ça. Jon Kleinman martèle furieusement ses peaux au son très cru et gifle avec sauvagerie ses cymbales, accompagné des miaulements de guitare d'Ed Mundell. La transition (certaines éditions CD n'en font qu'une plage) avec l'instrumental "Longhair" se fait sur un riff monstrueux avec dérapage de basse et masturbation de manche. Un pied monumental pour ceux qui ne goûtent que peu les délires pour atomisés du bulbe.

"Eh mec, y'a pas un seul morceau normal sur cette galette ? Genre qui bave pas trois plombes et avec de vraies paroles ?" Ben... y'a bien "Lord 13". Une durée plus raisonnable de quatre minutes, un chant audible... mais le tout bien évidemment tartiné d'effets en tous genres pour rester dans le ton et pour conclure cet album sans trahir l'ambiance.


Difficile d'être objectif quand on a affaire à une telle Odyssée. Mais par égard pour le lecteur, je ne peux décemment pas élever cet E.P. au même niveau que les brûlots suivants. Trop de pré-requis, trop d'obstacles font qu'il est destiné en priorité à un public averti.
Si vous vous considérez comme tel... bon voyage !


3/5 (en conditions normales)
5/5 (en conditions......particulières)

A lire aussi en STONER par LONER :


MONSTER MAGNET
Superjudge (1993)
"Je vais te la bouffer ta montagne, tu vas voir.."




SUPLECS
Wrestlin' With My Lady Friend (2000)
Stoner qui travaille au corps


Marquez et partagez




 
   LONER

 
   RENERION

 
   (2 chroniques)



- Dave Wyndorf (chant, guitare)
- John Mcbain (guitare)
- Joe Calandra (basse)
- Jon Kleiman (batterie)
- Tim Cronin (basse, chant additionnel, batterie additionnelle)


1. Tab
2. 25
3. Longhair
4. Lord 13



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod