Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bonafide, Sideburn, Saxon, Ac/dc
- Membre : Unisonic, Fox, China, The German Panzer
- Style + Membre : Gotthard

KROKUS - Hoodoo (2010)
Par WILD ONE le 28 Mai 2010          Consultée 4787 fois

Il y a deux ans, je me tapais la tête contre le mur du salon : KROKUS annonçait un break artistique. Après des millions d’albums vendus dans le monde, le groupe mettait sa carrière entre parenthèses en un claquement de doigt, et ma bonne humeur pour quelque temps aussi. Il y a quelques semaines, je tapais ma tête au même endroit (autant éviter un maximum de dégâts !) : "Hoodoo" passait en boucle dans l’appartement. Sauf que là, ce n’était pas par rage ni par simple idiotie, mais parce que je prenais un pied que je n’avais plus pris depuis plusieurs années !

Entre les changements de line-up quasiment automatiques (parfois aux allures de loterie, comme si les membres fondateurs se relayaient) et un dernier album aseptisé qui avaient fait fuir les fans les plus résistants, personne ne voyait vraiment où nos Suisses préférés voulaient en venir. Puis, quelques mois après ce break qui n'en fut pas un et qui m’a valu un certain mal de tête, la nouvelle tomba : le KROKUS original, celui de 1982, était de retour ! Il a quand même fallu un an et demi pour qu'arrive donc « tout chaud » un album qui, comme chaque artiste depuis la création du Rock ‘N' Roll, se veut « le meilleur de leur carrière ». Entrons donc dans l’univers de cette sorcellerie, ce que ce magnifique heurtoir maléfique nous invite par ailleurs à faire.

Aux premiers abords de "Drive It In", il y a de quoi faire rire jaune n’importe quel détracteur du quintette helvète (avec des arguments pertinents type « copieurs d'AC/DC période Bon Scott » ou « c’est toujours la même chose ») : une guitare très conventionnelle, une batterie en « poum-tchak », pas de quoi hurler, en fin de compte. Mais dès que les cordes vocales de Storace entrent en scène, en deux secondes approximatives, on passe du canapé à la Harley Davidson en plein milieu du désert du Nevada : une vraie vague de Rock 'N' Roll à l'ancienne ! Et de la tendance motarde, elle ne va pas s'évanouir de sitôt : après un "Hoodoo Woman" shamanique et jouissif, on arrive à LA reprise.

Depuis ses débuts, KROKUS a placé au moins une reprise dans presque tous ses albums, ce qui lui a valu de sacrées montées dans les charts ("American Woman" de GUESS WHO en 1982, "Stayed Awake All Night" de BACHMAN-TUNER OVERDRIVE l'année suivante…). En 2010, c’est à… "Born To Be Wild", hit intergénérationnel de STEPPENWOLF, que se frottent nos cinq amis. Alors certes, au niveau de l'originalité du choix il y a un sérieux problème, et on regrettera l’absence de claviers, mais il y a bel et bien un petit quelque chose qui rend cette énième version appétissante.

Après cela, revenir sur chaque titre serait au final gâcher une surprise qui n’en est pas non plus une : il n’y a rien d’original là-dedans (et ce n’est pas un détracteur qui le dit !). Mais quelle énergie, quelle voix et quel son ! Rien à voir avec le brouhaha épuisant d'AIRBOURNE ! Entre les ambiances plus particulières (le superbe côté western de "Ride Into The Sun", irrésistible !) ou le Blues de "Dirty Streets", il règne une atmosphère incroyablement vintage : en y repensant, le même line-up produit le même effet que sur "One Vice At A Time", qui date de… 1982 ! Alors bien sûr, il y a quelques longueurs pas forcément utiles faisant redescendre la tension, comme "Too Hot" ou "Keep Me Rollin’", qui m'ont par exemple fait revenir au début de l'album pour vérifier si je ne les avais déjà pas entendues. Mais pas de quoi hurler au scandale, et l'homogénéité de l'album n'en est pas pour le moins du monde menacée. Et puis de toute façon : "In My Blood", bon sang ! Quelle puissance dans ces chœurs !

Je ne pensais pas dire ça un jour mais KROKUS a parfaitement réussi son grand retour : avec suffisamment de recul, le groupe a réussi à pondre un album équilibré et classique qui aura de quoi ferrer n’importe quel amateur de ce qu'il y a de plus simple mais de plus groovy dans le Hard Rock. "Hoodoo" est pour l'instant ma plus belle surprise de 2010 !

4,5/5.

PS : KROKUS fera la première partie d'AC/DC au stade de Berne le 8 juin 2010. J'dis ça, j'dis rien… !

A lire aussi en HARD ROCK :


SPEEDEALER
Here Comes Death (1999)
Motörhead meets corrosion of conformity




LOCOMOTIVE BREATH
Change Of Track (2005)
Très bon hard mélodique suedois avec un gros son


Marquez et partagez



Par ALANKAZAME




 
   WILD ONE

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Marc Storace (chant)
- Fernando Von Arb (guitare)
- Mark Kohler (guitare)
- Chris Von Rohr (basse)
- Freddy Steady (batterie)


1. Drive It In
2. Hoodoo Woman
3. Born To Be Wild
4. Rock N' Roll Handshake
5. Ride Into The Sun
6. Too Hot
7. In My Blood
8. Dirty Street
9. Keep Me Rolling
10. Shot Of Love
11. Firestar



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod