Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bonafide, Sideburn, Saxon, Ac/dc
- Membre : Unisonic, Fox, China, The German Panzer
- Style + Membre : Gotthard

KROKUS - Headhunter (1983)
Par CANARD WC le 13 Août 2008          Consultée 5237 fois

Dans le cadre de notre campagne de recrutement, voici la chronique (retouchée) de l'un des candidats, JIM, que nous n’avons pas pu retenir. En guise de remerciement pour sa participation, nous publions son papier sur cet album de KROKUS.


Ah 1983, quelle belle année pour le Hard Rock et le Heavy Metal ! La folie des stades remplis, des albums certifiés platine, le mépris des médias pour cette musique qui ne convient pas aux bonnes mœurs. Bref, c’est une période faste pour notre musique préférée.

C’est dans ce contexte favorable que KROKUS va frapper un grand coup. Déjà le 7ème album du groupe (plus précisément le 4ème d’une série plus ou moins remarquée : « Metal Rendez-Vous », « Hardware », « One Vice at a Time »), cet opus sera avant tout un immense succès commercial (disque de platine aux USA au Canada et en Suisse), proprement impensable pour un groupe d’Helvètes. On voit alors des patchs KROKUS apparaître sur les sacs à dos des hard rockers ricains, où le groupe a décidément le vent en poupe. Ils sont cependant assujettis à de vives critiques, notamment dues à la ressemblance vocale entre Marc STORACE et un certain Bon SCOTT d’AC/DC.

C’est ainsi que naquit ce bijou qu’est « Headhunter ».

Rien qu’en regardant la pochette (une tête de mort en métal), c’est plutôt bon signe… La première impression est la bonne, car dès les premières secondes, ça démarre sec à la double pédale avec le morceau-titre : un riff à couper au couteau, un refrain dévastateur suivi d’un solo d’anthologie. On pourra dès le début savourer la performance vocale incroyable de STORACE, notamment sur la fin (nous gratifiant d’un splendide crescendo). Headhunter !!! La messe est dite, avec en entrée un morceau aussi efficace, la suite du menu ne peut être que réjouissante.

Durant tout l’album, nos Helvètes préférés nous bombardent de moments Hard et Heavy : « Eat the Rich » et son rythme d’enfer ; « Screaming in the Night », LE hit de KROKUS (avec moult passages en boucle à la radio) ; « Ready to Burn », chanson assez fun ( avec en « special guest » : Rob Halford himself). Suit ensuite l’apothéose : « Night Wolf » : titre absolument génial où Von ARB se donne un plaisir fou à faire hurler sa guitare, appuyée par une rythmique superbe et un chant plus qu’efficace. Un véritable joyau.
Les morceaux se succèdent avec toujours autant de peps, sauf peut-être « Russian Winter », morceau plutôt bon, mais qui ne marquera pas tellement mon esprit malgré son côté épique assez attirant dès le début. Hautement recommandable toutefois.

Inutile de tourner du pot pendant encore une heure, cet opus de KROKUS mérite bel et bien son succès. La recette est simple : une véritable pêche, des musiciens très talentueux pour une musique à taper du pied tout en faisant un bon headbang.

Bref, si vous ne devez posséder qu’un KROKUS (ce qui serait quand même une sacrée erreur), c’est bien vers celui-ci qu'il faudrait vous tourner. Alors au sommet de sa gloire, le groupe enchaînera les tournées géantes et mènera la vie de rockstar, laissant sans s’en rendre compte une marque encore présente aujourd’hui dans le milieu du bon vieux hard rock.

A lire aussi en HARD ROCK par CANARD WC :


Gary MOORE
Victims Of The Future (1984)
Les meilleurs partent les premiers.

(+ 1 kro-express)



IMPERIAL STATE ELECTRIC
Pop War (2012)
Petit grand album, presque-parfait du Rock pluriel


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



Non disponible


1. Headhunter
2. Eat The Rich
3. Screaming In The Night
4. Ready To Burn
5. Night Wolf
6. Stayed Awake All Night
7. Stand And Be Counted
8. White Din
9. Russian Winter



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod