Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cradle Of Filth, Litrosis
 

 Site Officiel (429)
 Myspace (300)
 Chaîne Youtube (335)

CHTHONIC - Seediq Bale (2005)
Par MEFISTO le 27 Février 2010          Consultée 2850 fois

Avant de conquérir le monde pour de bon avec leur "Mirror Of Retribution" en 2009, les Taïwanais de CHTHONIC ont crevé pour une première fois la bulle internationale avec cet album foisonnant de Black Sympho, "Seediq Bale", que plusieurs considèrent (dont moi) comme leur meilleur. Celui dosant le mieux leurs influences, celui ne jouissant pas encore d'une production ultra léchée (le groupe signera ensuite avec SpineFarm/Universal). Mais bon, s'il a réussi à attirer de gros bonnets comme ça, c'est qu'il a charmé assez de tympans avec ce "Seediq Bale", sinon, il serait retourné sur son île jouer du er-hu (violon chinois) jusqu'à sa mort, sous les feuilles mortes et les vapeurs toxiques du chow mein.

On le sait, CHTHONIC tire sa sève de son histoire nationale et des mythes et légendes, terreau fertile pour les entités Black Sympho. Cela décuple leur imagination, leur créativité. Il est évident qu'en écoutant ce déluge mélodique, non-classique dois-je le préciser car très audacieux pour du Black de cette teneur, qu'on tient là une petite merveille à mi-chemin entre l'extrême underground et une volonté de s'émanciper au-delà des frontières.

Voilà sans doute pourquoi "Seediq Bale" a aussi bien fonctionné, car il jumèle parfaitement la rage et le lyrisme, les tempos ne sont pas trop cavaliers et on a le temps de savourer pleinement ces guitares tournoyantes, ces nerveuses lignes de synthé et d'orgue, ces mesures de er-hu pour le clin d'œil du terroir culturel, ce merveilleux mélange de voix agressive et naïve entre Freddy Lim et Sandee Chen Shan-Ni, cette basse solide faisant la part belle aux grooves de chacun des morceaux.

Les compositions de "Seediq Bale" (aucune ne ressort du lot tellement l'osmose est jouissive) sont si fournies qu'elles s'écoulent trop rapidement, paradoxe curieux mais vérifiable. On adhère si facilement aux atmosphères feutrées, soyeuses, une miette théâtrales de CHTHONIC, que la bobine se déroule à un rythme effréné. Moins de 45 minutes, c'est court pour un tel ouvrage parfumé de mort, mais pour impressionner la galerie et créer une dépendance, c'est une stratégie éprouvée… et éprouvante.

Et l'envie vous prendra de recommencer votre incursion dans leur boîte à musique dès que "Quasi Putrefaction" aura régurgité ses dernières volutes. L'envie de réentendre cette friandise orientale aux accents de plus en plus mondiaux, mais gardant subtilement sa substance principale, sa richesse innée et fièrement défendue. Celle qui, sans se perdre dans le vent quatre ans plus tard, s'estompera au profit de nouvelles orientations artistiques. Non, vraiment, "Seediq Bale" était l'album de la carrière déjà pas mal avancée des Taïwanais.

Un grandiloquent exercice de Black Sympho, sortant des normes du genre de par son ethnicité et sa puissance, sa noirceur caractéristique et ses mélodies agencées avec brio à la conception d'une mythologie si loin et près en même temps. On y replonge tronche baissée grâce à CHTHONIC, même si ce n'est pas la nôtre. Je vous dis, ils s'internationalisaient… Moi aussi je les aurais signés, sans la moindre hésitation.

Transcendant, tout simplement.

4,5

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


VESANIA
Firefrost Arcanum (2003)
Baptême épique d'un grand black symphoneux




TARDIGRADA
Emotionale Ödnis (2016)
L'album composé sur mesure


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Freddy Lim (chant, er-hu)
- Jesse Liu (guitare)
- Doris Yeh (basse)
- Roger (su-nung)
- Alexia (synthé)
- Reno Kiilerich (batterie)
- Sandee Chen Shan-ni (chant)


1. Progeny Of Rmdaxtasing
2. Indigenous Laceration
3. Enthrone
4. Bloody Gaya Fulfilled
5. The Gods Weep
6. Where The Utux Ancestors Wait
7. Exultant Suicide
8. Banished Into Death
9. Quasi Putrefaction



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod