Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH MOISI  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 6)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Divine:decay, Testament, Metallica, Megadeth, Fueled By Fire, Merciless Death, Bonded By Blood, Destruction
- Style + Membre : Generation Kill

EXODUS - Let There Be Blood (2009)
Par CANARD WC le 19 Octobre 2009          Consultée 7570 fois

Déjà, j’aime pas le principe. Sans parler du fait que l’intérêt de la chose est congénitalement limité, réenregistrer un vieil album because nouvelle prod’ et line up différent, ça sent la démarche de feignant, ça. A la limite, ce genre d’initiative en guise de CD bonus (*) pour accompagner un nouvel album, j’applaudis des deux mains… mais si en plus c’est vendu au prix fort, moi je dis ça pue du fion.

Donc, on dira que, sur le fond, EXODUS a tout faux.

Ensuite, il y a le choix de la cible. "Let there be Blood" est un re-recording de l’album "Bonded by Blood" (1985), leur premier opus officiel qui a eu du mal à sortir. Même qu’historiquement, ce retard de production aurait empêché EXODUS de monter sur les premières marches du Podium Thrash aux cotés de METALLICA et SLAYER. Y parait. A cette époque, c’était un certain Paul Baloff qui vociférait dans le micro avec la délicatesse d’un motoculteur et qui fut en son temps l’un des premiers « hurleurs » Thrash à avoir su insuffler un fluide délicieusement malsain dans un groupe de Thrash. Autant le préciser de suite, "Bonded" est un album culte du Thrash, le genre de skeud que tous les amateurs doivent connaître, qui fait que rien qu’à l’évocation d’un titre comme "Deliver us to Evil" il est d’usage de prendre un air entendu puis de secouer la tête dans tous les sens en hurlant à qui mieux mieux.

Alors : était-ce un choix judicieux de réenregistrer un tel album ?

La réponse est : non. Parce que « culte » justement. Parce que Paul Baloff. Parce que 1985. Parce que le risque majeur est justement de vider de tout son sens une œuvre que le temps a imposé tout en haut dans l’estime des thrasheurs.

Donc EXODUS avait mieux à faire. Comme par exemple de composer un vrai album avec de vraies compos (et par la même occasion de tenter de relever un peu le niveau des dernières atrocités). Evidemment, pendant qu’ils transpirent en studio à faire n’importe quoi, ils font de mal à personne les mecs d’EXODUS. Certains iraient même jusqu’à dire qu’il vaut mieux ce genre d’initiative que de pondre dans le mépris total un album sans âme et mal branlé, comme par exemple un certain "Death Magnetic" d’un certain groupe de proto Thrash. Mais si on va sur ce terrain là, on peut tout justifier sans forcément avoir raison.

Reste le contenu de "Let There Be Blood". Disons sobrement que c’est la catastrophe intersidérale. Une interprétation sans âme, des solos remaniés avec les pieds et un manque de pêche stupéfiant. Toutes les compos ressortent affaiblies de ce passage à la moulinette, ce qui – je pense – n’était pas l’effet escompté d’EXODUS. Enfin je suppose, car vu le degré de médiocrité déployé, tout devient possible - même de vouloir volontairement ternir la puissance d’une œuvre maîtresse (ce qui donnerait un côté parodique à la démarche). Même le « son » n’apporte rien. C’est certes plus puissant, mais beaucoup plus « froid » aussi. "Let There Be Blood" n’a ni la personnalité, ni le charme de son illustre descendant.

Bref, le bilan est pas gégène comme disait mon prof de maths. Le seul point positif que je retiens du merdier et qui me permettra de conclure cette gentille chronique, c’est que "Let There Be Blood" donne envie de réécouter "Bonded by Blood" et accessoirement "Let There be Rock" qui est un putain d’album.


En attendant, Let There Be Destroy !!!


Note : 0/5


Morceau préféré (dans l’absolu) : "Deliver us to Evil"



(*)Tiens, bah c’est typiquement le genre d’ « album » que les groupes devraient mettre en ligne sur leur site Internet.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


DARK ANGEL
Leave Scars (1989)
Violemment ahurissant, diablement accrocheur !

(+ 1 kro-express)



MEGADETH
Rust In Peace Live (2010)
Pourriture Dans Paix Vivant


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Rob Dukes (chant)
- Gary Holt (guitare)
- Lee Altus (guitare)
- Jack Gibson (basse)
- Tom Hunting (batterie)


1. Bonded By Blood
2. Exodus
3. And Then There Were None
4. A Lesson In Violence
5. Metal Command
6. Piranha
7. No Love
8. Deliver Us To Evil
9. Strike Of The Beast



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod