Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Crash Kelly
- Membre : Tygers Of Pan Tang, Wami
- Style + Membre : Gary Moore , Msg

THIN LIZZY - Renegade (1981)
Par FENRYL le 18 Novembre 2015          Consultée 2116 fois

THIN LIZZY vient d'achever avec force et respect les années 70, enchaînant un live référence et un "Black Rose" faisant l'unanimité.
Les années 80 s'ouvrent pourtant sur un échec relatif avec "Chinatown"… Ajoutez à cela en plus un contexte privé pour Phil assez compliqué (rupture avec sa compagne) et une ambiance se dégradant dans le groupe, il y a de quoi rester sur ses gardes…

Au moment de découvrir ce "Renegade", les fans sont inquiets et vont lui réserver un accueil encore plus "cinglant" : il sera le plus souvent décrié par ces derniers…
Les labels commencent (continuent ?) à dicter leur loi et les ventes décevantes de cet album stoppe sa promotion avec le seul single "Hollywood", sans vidéo alors que la fantastique "Angel Of Death" sera un single aux States...

Je veux simplement ici rétablir ce que j'ose modestement appelé une injustice.

En effet, je suis parfaitement conscient que la diversité d'influences présentes ici aura pu en son temps déstabiliser l'auditoire mais comment peut-on tirer à boulets rouges sur cet opus ?

"Angel Of Death" aborde des rivages sombres et graves. Lynott chante de façon presque plaintive, porté par un clavier très présent : le petit dernier Darren Wharton s'y illustre de fort belle manière. Il compose ici une track heavy marquante avec un solo puissant, un break déclamé ultra ambiancé et une basse qui galope à merveille. J'adore ce titre !

Le titre éponyme ne pourra pas laisser indifférent les amoureux transis d'un titre comme "Cowboy Song" ("Jailbreak") qui me semble être sa suite naturelle : le riff présente beaucoup de similarités. En plus de 6 minutes, on savoure un morceau de bravoure épinglant toutes les caractéristiques d'un titre puissant et fédérateur comme sait si bien les composer THIN LIZZY et son bassiste de génie ! Lynott y aborde sa personnalité complexe, dualité entre son aspect dandy au cœur tendre et le hard rockeur bagarreur...
Dans la même veine, "No One Told Him" qui présente cette basse qui ronronne, un solo plein de crunch est une nouvelle réussite ! Et ce "Renegade" s'achèvera d'ailleurs par un "It's Getting Dangerous" mid tempo au refrain mélodieux.

"The Pressure Will Blow" affiche une proximité avec un "Crazy Train" d'OZZY OSBOURNE croisant le fer avec un SCORPIONS. Les couplets font mouche, le timbre gras du préchorus est percutant.

"Leave This Town" groove, rocke, transpire le blues. Les deux guitaristes y livrent une prestation plein d'énergie, de feeling, sonnant à la DIRE STRAITS (solo au top). Une surprise qui ne laisse pas transparaître le grand écart réalisé par la suite avec la découverte d'un "Fats" plein de groove à la basse et de piano jazzy qui s'accordent à merveille ! Un fantastique solo à base de touches noires et blanches dans une chronique sur NIME, c'est assez rare pour être dégusté ! Et Lynott nous sert son timbre rocailleux des pubs de Dublin !
Mais qui aurait cru pouvoir entendre du xylophone maintenant ? Il faut pour cela enchaîner avec "Mexican Blood" et ses aspects hispanisants, guitare folk à l'appui.

"Renegade" marque ainsi clairement le début des années "Metal"… Celles-ci ne dureront donc pas longtemps avec la disparition de Phil mais c'est sans doute évidemment pour cela que cet opus ne doit pas être négligé… Je vous invite tout particulièrement à vous pencher sur les textes largement autobiographiques, qui sont particulièrement intéressants même si je ne prends pas véritablement le temps de vous en parler ici (équilibre de personnalité, guerre, relations amicales perdues, relations amoureuses, critique d'Hollywood…).

L'artwork avec ce drapeau rouge n’annonçaient pas de révolution mais sans doute un poing levé, une rage, une envie, un but : délivrer des messages forts portés par une musique marquante.
Merci encore une fois Phil.

Note réelle : 4,5/5.

Top : "Angel Of Death", "Renegade", "Fats".

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


BLACK LABEL SOCIETY
Order Of The Black (2010)
Quand Zakk se sort les doigts du c.., c'est bon !




BLACK LABEL SOCIETY
The Song Remains Not The Same (2011)
La chanson vous rappellera bien quelque chose...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   THIERRY

 
   (2 chroniques)



- Brian Downey (batterie, percussions)
- Scott Gorham (guitares)
- Phil Lynott (basse, chant, guitare acoustique)
- Snwoy White (guitares)
- Darren Wharton (clavier, organ, mini moog)


1. Angel Of Death
2. Renegade
3. The Pressure Will Blow
4. Leave This Town
5. Hollywood
6. No One Told Him
7. Fats
8. Mexican Blood
9. It's Getting Dangerous



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod