Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE/MELODEATH  |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Du Groupe (510)
 Site Officiel Du Groupe (682)

UNEARTH - The March (2008)
Par FENRYL le 8 Février 2009          Consultée 3383 fois

UNEARTH n'est pas ce que l'on pourrait appeler un nouveau venu sur la scène Metalcore... Ok, j'avoue que cette scène n'est pas très vieille non plus, mais "The March" est tout de même le quatrième opus de ce combo originaire du Massachusetts et formé en 1998 !
Ces petits gars sont connus pour avoir jusqu'à maintenant éclusé les tournées mondiales en qualité de « sparing partner » ou chauffeur de salle de groupes comme IN FLAMES (*), HATEBREED, SHADOWS FALL, AS I LAY DYING, SLIPKNOT, LAMB OF GOD, KILLSWITCH ENGAGE (dont le guitariste n'est autre que le producteur de cet album), SOILWORK, j'en passe et des... autres ! Autant de groupes qu'il vous sera possible de retrouver par touche dans nombre des titres de cette galette.
Si il est assurément très délicat de séparer UNEARTH de l'étiquette Metalcore (les premières lignes de chant vous confirmeront cette donnée), ce dernier ne renie pas des influences death (mélodique ou pas) mais également heavy/thrash (ne ratez pas les intro des morceaux "My Will Be Done" ou "Crow Killer" par exemple)... car ici, on riffe plutôt correctement.
Alors oui, on retrouve des murs de grattes (dont la particularité est de posséder sept cordes) rythmiques qui balancent des plans classiques rageurs (aux relents hardcore parfois) mais on n'en oublie pas de donner dans le lead (superbe solo sur "We Are Not Anonymous" qui porte véritablement bien son nom, "The Chosen"). Nous avons assurément affaire ici à des techniciens et n'allons pas nous en plaindre !
"Letting Go" ouvre la voie d'un hardcore massif, au riff aussi lourd qu'une chape de plomb mais sans grande originalité (sans doute le titre le moins intéressant de l'opus).
Bilan des courses ? Et bien on peut enfin retrouver le groove d'antan que le groupe avait quelque peu délaissé sur "III: In The Eyes Of Fire" et un chant davantage syncopé et hurlé, si typique à tous ces combos.
Quand on aime ce courant, on se doit d'apprécier un chant hurlé, parfois plaintif, comme Trevor Phipps sait ici nous le proposer... Et en ce qui me concerne, aucun problème à ce niveau ! Ce jeune homme ne m'aura pas déçu: il ne se ménage pas et rend une copie très satisfaisante, sans doute pas assez originale mais aux diables les varices. C'est propre, clair et efficace, que demande le peuple ?!
Dès les premiers notes de "My Will Be Done", le feeling est de la partie. Certains plans vont très vite s'enchaîner et parfois tout bonnement nous bluffer: "Crow Killer", "We Are Not Anonymous", le titre éponyme. Ce dernier, empreint de furie et d'énergie fait la part belle à John « Slo » Maggard et sa 5 cordes (oui, oui, vous avez bien lu !). Putain, on continue d'envoyer sévère ici !
Distribué par Metal Blade Records, cet album est annoncé comme un concept album voulant symboliser à la fois les côtés démoniaques et optimistes de l'humanité. Mais attendez ! Ce n'est pas tout: dans le genre « je réalise tous les clichés du genre », on retrouve également un morceau tiré d'une B.O d'un obscur film inédit en France et l'emmerdante « hidden track » (titre caché... visible en regarde le pressage du cd avant écoute, comme tout le monde le sait..)... Emmerdante car il faut se farcir le passage « blanc » avant de découvrir soit un délire (plus ou moins intéressant, le plus souvent inutile), soit un véritable morceau. Chance pour nous, c'est le second cas de figure qui se présente ici.

A la frontière du Metalcore et du Death Mélo, UNEARTH nous offre un "The March" de bonne facture. 12 titres forts, variés, certes pas forcément super novateurs mais suffisamment efficaces pour ne pas nous faire regretter notre achat.
Si le gros de la vague Metalcore semble passé (et que beaucoup annoncent déjà la mort du courant...), UNEARTH fait fi de tout ce fiel et nous délivre en cette fin d'année 2008 un bon moment empreint de rage et d'énergie... Plutôt appréciable en ces temps délicats... Opération « chauffage dans les chaumières », je vous le dis !

Verdict: 3,5/5.

Top: "My Will Be Done", "The March", "Crow Killer", "We Are Not Anonymous".

(*) le titre "We Are Not Anonymous" vous fera inévitablement penser à ce groupe...

A lire aussi en NEO METAL par FENRYL :


DEFTONES
Ohms (2020)
Une ode à la résistance...

(+ 1 kro-express)



SLIPKNOT
Disasterpieces (2002)
Concert surpuissant pour fans de l'hydre à 9 têtes


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Trevor Phipps (chant)
- Buz Mcgrath (guitare)
- Ken Susi (guitare)
- John « slo » Maggard (basse, claviers)
- Derek Kerswill (batterie)


1. My Will Be Done
2. Hail The Shrine
3. Crow Killer
4. Grave Of Opportunity
5. We Are Not Anonymous
6. The March
7. Cutman
8. The Chosen
9. Letting Go
10. Truth Or Consequence
11. Silence Caught The Stubborn Tongue (+ Titre Caché



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod