Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Endstille
- Membre : SkuggsjÁ, Aura Noir, Wardruna
- Style + Membre : Trelldom, Thorns, Abbath, Ov Hell, I, God Seed

GORGOROTH - True Norwegian Black Metal - Live In Grieghallen (2008)
Par ONCLEGUUD le 20 Août 2008          Consultée 3091 fois

Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? On enregistre un live en studio maintenant ?? Je sais, ce n'est pas une première mais quand même : c'est assez cocasse... Et puis on enregistre un live pour quelles raisons ? Pour montrer ce qu'est GORGOROTH en live ? Et parce qu'il n'y avait jamais eu de Live officiel jusqu'à aujourd'hui ? Ah : on me dit dans l'oreillette que tout ça était prévu d'avant que le couple, euh pardon, que le groupe se dissolve ! OK ! Bon et après : continuons dans les bizarreries. Donc Ghaal continue de « chanter » sur ce Live alors qu'il s'est barré avec le pote King ov Hell – ce dernier qu'Infernus ne peut plus voir en pâture ? D'accord ! Par contre, Infernus a rejoué toutes les lignes de basse tout en gardant un titre écrit par ce dernier : « Forces of Satan Storms » (qui a, au passage, donné l'idée à Infernus de nommer son propre label Forces of Satan Records...). Il a aussi gardé les lignes de gratte de Teloch (dans le groupe depuis 2002 ; si vous n'avez pas ce Live sous le coude, vous pouvez toujours regarder la téloche ce soir...) et à fait appel à Garghuf (à vos souhaits) de NEFARIUM (Italie) pour taper sur les bambous.

Digne d'un magazine people, comme vous le constatez, GORGOROTH, c'est depuis quelques années n'importe quoi. Pour ceux qui ne sont pas au courant : King et Ghaal se sont barrés courant octobre 2007, laissant seul Infernus. Mais il y a eu règlement de compte juridique car chacune des deux parties voulait continuer d'enregistrer sous le nom de GORGOROTH (ben oui, King ayant composé deux des trois derniers albums je crois). C'est le couple Ghaal/King qui a gagné au final, le tribunal les autorisant à utiliser le nom et le logo de GORGOROTH... C'est assez comique également cette affaire, Ghaal et Infernus étant bien connus des services de police pour des infractions diverses et variées, on aurait pu imaginer un bain de sang pour tout règlement, un nouvel assassinat qui aurait redoré le blason du Black Metal norvégien...

Pourtant, ce « True Norwegian Black Metal – Live in Grieghallen » est sorti en juin 2008 chez le Suédois Regain Records sous le nom de GORGOROTH. On pourrait se dire qu'on a là que des pistes écrites par Infernus, mais non, y'en a une de King parmi elles... C'est donc à ne plus rien y comprendre car officiellement, Infernus ne fait plus partie de GORGOROTH – peut-être Ghaaal a-t-il donné ses droits pour l'occasion à son ex-compagnon de route ? Car y'a deux GORGOROTH à Bergen maintenant ! En attendant d'en savoir plus, penchons nous sur ce « Live in Grieghallen » enregistré par le mythique Monsieur Pytten.

Déjà, après la première écoute, j'ai rangé le disque sans trop chercher. Le son ne colle pas du tout à GORGOROTH. Car le son des Norvégiens grésille normalement, est plus « raw ». Ok, c'est un « live » (ça me fait doucement sourire de l'écrire) mais quand même - je ne suis pas habitué je crois. De plus, aucun cri de fan, ni aucune atmosphère typique des véritables concerts n'est entendue ici : en soi, ce « Live » ne devrait pas exister. Il ressemble plus à... un album studio plutôt organique. Le seul avantage de cette release, c'est que l'on écoute désormais GORGOROTH différemment : on peut se concentrer sur la musique et laisser un peu de côté les ambiances morbides. Faisons le point sur les huit pistes présentes : aucune tirée de « Pentagram » (1994), "Revelation of Doom" est extirpée de l'E.P « The Last Tormentor » (1996), "Bergtrollets Hven" et "Possessed (By Satan)" d' « Antichrist » (1996); "Profetens Åpenbaring" et « The Rite of Infernal Invocation'' viennent de « Under the Sign of Hell » (1997); "Destroyer" de l'album éponyme (1998); "Unchain my Heart!!!" est reproduite d' « Incipit Satan » (2000) et enfin "Forces of Satan Storms" est tiré de « Twilight of the Idols » (2003). Voilà la track-list qui couvre à peu près toute la disco des Norvégiens.

La production hyper soignée est pour beaucoup dans la perte de charme des hymnes de GORGOROTH. Le poisseux et crade a été nettoyé et l'ambiance Black Metal est nettement diminuée. Par contre, on se rend mieux compte du côté catchy, Black/Thrash old school de GORGOROTH. Ça, c'est appréciable. Après ce constat... Tout le monde connait ces morceaux légendaires. La surprise s'il en est viendrait peut-être de "Profetens Apenbaring", qui sonne ici bien « Pagan Black Metal » avec une mélancolie et un côté épique très Norvégien dans l'approche. Voilà ! C'est donc à du pur GORGOROTH, du « True Norwegian Black Metal » auquel on a affaire – j'ai lu que ce « Live in Grieghallen » constituait un bon best-of. Mouais, pourquoi pas. En tous cas sachez qu'Infernus écrit actuellement avec de nouveaux compères le prochain album de son cru, intitulé « Quantos possund ad satanitatem trahunt » et pour Regain Records. On verra ce que ça donnera. Ce « Live » est un peu une supercherie...

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


The RUINS OF BEVERAST
Unlock The Shrine (2004)
Première pierre plus expérimentale

(+ 1 kro-express)



TERRODROWN
Colonize And Regulate (2008)
La bande-son Indus/Black d'un "Alien"... Enorme !


Marquez et partagez



Par ONCLEGUUD




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Infernus (guitares, basse)
- Ghaal (vocaux)
- Garghuf (batterie session)
- Teloch (guitare session)


1. Bergtrollets Hevn
2. Destroyer
3. The Rite Of Infernal Invocation
4. Forces Of Satan Storms
5. Possessed (by Satan)
6. Unchain My Heart !!!
7. Profetens Åpenbaring
8. Revelation Of Doom



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod