Recherche avancée       Liste groupes



      
MALEFIQUE !  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Endstille
- Membre : SkuggsjÁ, Aura Noir, Wardruna
- Style + Membre : Trelldom, Thorns, Abbath, Ov Hell, I, God Seed

GORGOROTH - Pentagram (1994)
Par ONCLEGUUD le 28 Avril 2008          Consultée 5358 fois

Je n'ai jamais été un grand maniac de Gorgoroth. Je crois que comme quelques groupes de cette époque, les Norvégiens ont bénéficié des actes médiatisés de leurs membres, satanistes de leur état... Certes, ils ont pondu quelques bonnes pistes les Gorgos, mais quelques merdes aussi, non ? Gorgoroth est un bon groupe de Black Metal à l'ancienne, mais pas de quoi en faire des plâtrées. D'ailleurs, la période que j'aime le plus de cette formation est la plus ancienne, quand ce dinguos de Hat était au micro. Et mon album favori est le premier : Pentagram, enregistré au célèbre Grieghallen studio début 1994. Missile assez court, car il peine à atteindre la barre des trente minutes. Mais bon, on s'en tape les roustons sur le comptoir de zinc : les huit perles qui le composent sont vachement bonnes. Des hits, rien que des hits.

Ce qui frappe tout de suite, c'est la voix de Hat : haineuse, sèche, sans relief. Un cri de corbeau, ou de quelqu'un qui a un os au travers de la gorge : un peu comme lorsqu'on s'écorche la gorge et qu'on ressent une gêne car on est coupé. Puis ça gonfle, et la voix change. Hat, tout en possédant une telle voix, déshumanisée, parvient à faire passer des sentiments propres au Black Metal : haine, rage, folie, désespoir. Je suis habitué à écouter des voix âpres, mais la sienne m'est souvent restée... en travers de la gorge. Elle me fait mal. Maintenant que je connais le disque de fond en comble, ça roule, mais la voix d'Hat m'a longtemps repoussé : l'effet recherché est donc réussi, et c'est assez dommage que ce ne soit plus lui qui ait le micro aujourd'hui (enfin, vous me direz, avec la bouffonerie qu'est devenu Gorgoroth...). Ensuite, les guitares. Infernus, avant de devenir l'ombre de lui-même (ombre que lui a donc pris le fameux maître d'école King ov Hell), savait gratter ses cordes et branler du manche. Les riffs sont torturés, maléfiques, malsains, s'insinuant au plus profond de l'esprit pour l'h(âme)çonner avec perversité. Quand on y prête attention, ces accords, dans la droite lignée des œuvres les plus « trve » du genre, sont sacrément inspirés, mélodiant parfaitement le désespoir et la haine qui font ces Norvégiens... La basse, tenue par Samoth d'Emperor, n'est pas en reste et ne fait pas figure de simple support rythmique. Enfin, la batterie, sans être complexe, fait son travail avec efficacité – et c'est tout ce qu'on lui demande. Si elle est souvent dans le rouge, elle sait également se faire lourde, voire pachydermique, old'school comme on l'aime... Quatre garçons plein de haine ne voulant que votre mort : c'est là leur but. Vous faire mal, car ils sont mauvais.

L'album est typique de son époque. Cherchant l'incarnation sonore du Mal et de Satan, il est aussi ancré dans son passé, quelques parties bien thrashy, à l'instar des vieux Venom/Ancient Rites, agrémentant les pistes - ce sont elles, en plus des ambiances bien « trve » de leur Black Metal, qui font dire que cet album est « kvlt »... Indispensable à tout maniac de Black Metal. Une des bases du mouvement !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


JUDAS ISCARIOT
Of Great Eternity (1997)
Pur jus d'art noir du défunt etasunien. magistral.




TSJUDER
Demonic Possession (2002)
Deuxième offrande diabolique - excellente release


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
   FREDOUILLE

 
   (2 chroniques)



- Hat (vocaux)
- Infernus (guitares)
- Samoth (basse)
- Goat Pervertor (batterie)


- pentagram
1. Begravelsesnatt
2. Crushing The Scepter (regain Inga Lost Dominion)
3. Ritual
4. Drömmer On Töd
5. Katharinas Vortgang
6. Huldrelokk
7. (under) The Pagan Megalith
8. Maaneskyggens Slave



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod