Recherche avancée       Liste groupes



      
DEVIN TOWNSEND :)  |  STUDIO

Commentaires (16)
Questions / Réponses (2 / 5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2009 Ki
  Addicted
2011 Deconstruction
  Ghost
2012 Epicloud
2014 Casualties Of Cool
  Z² - Dark Matters
  Z² - Sky Blue
2016 Transcendance
 

- Style : 6:33
- Membre : Strapping Young Lad, Casualties Of Cool
- Style + Membre : Devin Townsend Project
 

 Site Officiel (472)

Devin TOWNSEND - Ziltoid The Omniscient (2007)
Par POWERSYLV le 8 Juin 2007          Consultée 11747 fois

Devin Townsend est sans conteste un très étrange personnage … je dis ça mais ceux qui le suivent depuis ses débuts avec Steve Vai dans les années 90, avec STRAPPING YOUNG LAD ou avec le DEVIN TOWNSEND BAND savent de quoi il en retourne. Beaucoup qualifient encore ce musicien canadien extravagant et original de véritable alien … eh bien, jamais ce qualificatif n’aura été aussi adéquat avec ce nouvel opus qui le voit flirter avec un personnage fictif issu de son imagination fertile : Ziltoid The Omniscient. Car aliens et science-fiction – sans oublier un humour décalé à toute épreuve – sont les ingrédients de ce septième bébé. Bon, je le répète : Ziltoid est un personnage fictif … comme le Père Noel, la fée des dents ou Casimir. Ziltoid n’existe pas, c’est un concept. En fait, Devin a bossé tout seul comme un grand. Il n’est donc pas question du DEVIN TOWNSEND BAND (que le musicien d’ailleurs parlait de dissoudre) mais véritablement d’un projet solo. Il fait tout ici : chant, guitare, basse, synthés, samples, enregistrement, production, mix … tout. Pour la batterie, d’après les informations en notre possession, il aurait utilisé le fameux « Drumkit from Hell » appartenant à ses potes de MESHUGGAH (qu’ils ont utilisé sur leur Catch Thirty-Three).

Derrière cet album à la pochette étrange très « série B » où l’on peut voir le Ziltoid en question (arf, la ressemblance avec Mars Attacks !) se cache un concept aussi fouillé et saugrenu que le cerveau génialement malade de son géniteur. Ziltoid extraterrestre venu de Qatar arrive à toute pompe vers la Terre pour récupérer la substance qui l’aidera à contrôler le temps et qu’on ne peut trouver que sur cette planète : du … café noir ! Pour cela, il communique avec les humains via des messages depuis son vaisseau (ceci est représenté par les nombreux samples vocaux qu’on peut entendre sur l’album, entre et pendant les morceaux). Non, mais réussir à créer tout un album autour de cette idée, c’est pas donné à tout le monde quand même. Faut être quand même bien frappé non ? Mais c’est ça qu’on aime chez le canadien.

Après une présentation qui peut évoquer celle de Flash Gordon (remember la bande originale réalisée par QUEEN au début des années 80) et où l’on peut entendre l’étrange personnage exprimer ses ambitions caféiques, la musique interstellaire se met en place : « By Your Command » est multifacette et des passages plus menaçants (rythme très lourd et marqué, mélange de voix claire et tendant vers le guttural) alternent avec des envolées cosmiques dans un mix aussi sidérant que … sidéral. Devin nous emmène comme pour ses autres opus vers une nouvelle dimension sonique … et le reste du disque réserve ainsi son lot de surprises. Allez hop, Ziltoid balance la sauce avec une attaque fulgurante à grands coups de guitares « planitrons, vulvonium, astéro-hâche et fulguro-poings » avec un « Ziltoidia Attaxx !! » tranchant et épicé. Pour du martial et du lourd, vous pouvez frapper à la porte de ce « Planet Smasher » menaçant.

Bon, à côté de ces moments vigoureux (ben oui, voyager dans l’espace n’est pas de tout repos, sinon ce ne serait pas drôle) on a aussi de grands moments de voyage cosmiques où l’on peut se laisser porter par des vents solaires en regardant au loin les étoiles … sans crainte de se prendre un astéroide sur la gueule ou de se faire bouffer par un trou noir. Ecoutez-moi ce « Solar Winds » de toute beauté : plus de 9 minutes de bonheur. Et ça continue avec un « Hyperdrive » qui n’aurait pas dépareillé sur un Ocean Machine. Le terrible « N9 » est un mix absolument démentiel de véléités bruitistes et d’ambiances cosmiques ; on sera scotché par ce break suivi de ce passage hypnotisant où les notes de sa guitares s’envolent telles des volutes de fumée, décrivant arabesques et spirales.

Malgré ses récentes interviews peu engageantes dans la presse spécialisée tout récemment, ce retour bien barré de Devin Townsend aux affaires satisfera pleinement ses fans. Ziltoid The Omniscient, c’est Devin dans toute sa splendeur et son extravagance. On peut résumer ce disque comme un mélange de ses 2 projets principaux. Un nouveau succès pour ce musicien déjanté et lunaire définitivement hors-normes qui a su donner une autre dimension et ouvrir d’autres perspectives à notre musique.

PS - Des extraits sonores et les déclarations de Ziltoid aux humains peuvent être vus sur le MySpace de la bestiole :
http://www.myspace.com/ziltoidtheomniscient

A lire aussi en AVANT-GARDE :


KEKAL
1000 Thoughts Of Violence (2003)
Ovni indonésien mangeur d'extrême et d'avant-garde




MURMUÜRE
Murmuüre (2010)
Ambient black/lo-fi/psychédélisme : le pied absolu


Marquez et partagez



Par POWERSYLV




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Devin Townsend (tout)


1. Zto
2. By Your Command
3. Ziltoidia Attaxx!
4. Solar Winds
5. Hyperdrive
6. N9
7. Planet Smasher
8. Omnidimensional Creator
9. Color Your World
10. The Greys
11. Tall Latté



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod