Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL EXPÉRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2009 Ki
  Addicted
2011 Deconstruction
  Ghost
2012 Epicloud
2014 Casualties Of Cool
  Z² - Dark Matters
  Z² - Sky Blue
2016 Transcendance
 

- Style : 6:33
- Membre : Strapping Young Lad, Steve Vai , Testament, Tenet, Lalu, Fear Factory, Dethklok, Dark Angel, Casualties Of Cool, Zimmers Hole
- Style + Membre : Devin Townsend Project
 

 Site Officiel (564)

Devin TOWNSEND - Empath (2019)
Par JAZ le 25 Mars 2019          Consultée 5034 fois

Il en est des artistes qui vous marquent, des artistes où vous vous dites lorsque vous les écoutez : “Ah tiens, là je comprends ce qu’il a voulu faire, j’aurais pu ou j’aurais aimé faire quelque chose de semblable.” M.TOWNSEND en fait partie, je vais malgré tout tenter de conserver une certaine objectivité pour décortiquer cet album (C’est une fumisterie, je viens de lire la chronique et il n’y a aucune once d’objectivité). Selon les dires de cet artiste ô combien intrigant, "Empath" se veut une synthèse de ce qu’il a fait jusqu’à présent. Alors, proposer une synthèse pourquoi pas ? C’est vrai, cela peut permettre de se familiariser avec l’univers du bonhomme. Mais, car vous le savez, il y en a toujours un ; sinon je peux arrêter la chronique là mais je doute que vous apprécieriez, synthétiser un univers aussi vaste et singulier fait que l’on peut vite se sentir perdu devant autant d’influences et d'inspirations.

Là où "Transcendence" pouvait paraître plus accessible que certains de ses disques précédents, "Empath" se veut plus complexe car nous voyageons constamment sans pouvoir véritablement s'accrocher à quelque chose. C'est simple, chaque morceau contient deux, trois, quatre... Ambiances différentes. "Empath" est à recommander à ceux qui connaissent bien les travaux de Devin, qui sont pour la plupart du temps solo on ne va pas se le cacher (toi aussi manifeste ton mécontentement dans les commentaires)… Si vous aimeriez le découvrir malgré tout, je vous conseillerai d’écouter en premier lieu "Ocean Machine - Biomech" pour la profondeur des compositions et ensuite "Ziltoid The Omniscient" pour le côté déjanté, après ça m’intéresserait d’avoir votre avis là-dessus : Lequel de ses albums est le plus adapté pour découvrir un tel artiste ?

Et sachez-le, vous allez en voir de toutes les couleurs, un peu comme sur la pochette de l’album, simple mais résumant parfaitement ce vers quoi nous allons, *un peu comme cette phrase*. Ici, on va de "Deconstruction" ("Hear Me") à "Ghost" ("Borderlands") (il vous est possible de changer le nom des albums et de conserver les titres cités, pour vous dire) en passant par le projet CASUALTIES OF COOL avec la magnifique Che Aimee Dorval (elle était aussi présente sur "Ki") qui fait son retour. Et ce ne sont pas les guests qui manquent ! Nous retrouvons l’adulée de tous Anneke van Giersbergen (The GATHERING), Chad Kroeger (NICKELBACK), Steve Vai (je ne sais plus…) et bien d’autres encore que je vous laisse découvrir au fil de vos écoutes. Et enfin, nous trouverons également quelques allusions rapides à des albums plus conceptuels tels que "Ocean Machine - Biomech" et "Terria" avec certains passages du disque. Mais c’est bel et bien au Devin de 2019 que nous aurons à faire.

Commençons par le début, la naissance de "Empath", une légère note de guitare se fait sentir et nous rappelle étrangement "Ki", à savoir l’origine de notre être, donc de tout finalement. Car oui, ne l’oubliez pas, chacun de nous est tout ! Vient ensuite le premier extrait qu’il nous ait été donné d’entendre : "Genesis". Il peut résumer à lui seul l’ensemble de l’album car comme je l'ai dit au départ, il y a peu de points de repère, et c’est là le problème auquel pourra être confronté un non-initié, de multiples écoutes devront être nécessaires pour pouvoir apprécier l'album à sa juste valeur, ce qui peut demander un certain temps car tous les titres sont liés entre eux, préférez donc une écoute de tout le disque plutôt que de chaque morceau indépendamment. Les trois derniers titres de l'album (en comptant "Requiem" que l’on peut concevoir comme un interlude), quant à eux, représentent plus de la moitié de sa durée, ce qui n'est pas rien. Et en fin de piste nous trouvons "Singularity" qui, sans grande surprise et avec ses vingt-trois minutes au compteur, nous montre toute la richesse imaginaire du compositeur principal. On commence ici dans la mélancolie, on bascule ensuite dans un sentiment de rage interne avant de conclure dans l’extase la plus pure.

À l’image de "Bad Devil" que l’on trouvait sur "Infinity", "Empath" possède sa perle, il s’agit là de "Why?" qui est une réussite exemplaire, nous sommes plongés dans un univers complètement à part propre au chanteur, où Devin nous tient ici un discours empli d’emphase. Et c’est ce qui pouvait manquer sur "Transcendence" (qui est génial ne vous méprenez pas), à savoir un côté humoristique que l’on retrouve ici sur l’ensemble du disque. Sincèrement, allez jeter vos oreilles là-dessus, vous ne serez pas déçus !

Finalement nous l’avons vu, nous passons d’une émotion à une autre dans cet album, jusqu’à atteindre un seul état : l’ataraxie. La boucle est bouclée, merci Devin. Je mets 5/5 à l'album mais je retire 0,5 point pour le titre “Spirits Will Collide” qui est un ersatz de “Where We Belong” et pour les quelques transitions mal amenées qui doivent être de seulement deux.

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en AVANT-GARDE :


AUN
Vii (2010)
Drone/ambient/psyché classieux




TERRA TENEBROSA
The Purging (2013)
Expression suprême de la fin


Marquez et partagez






 
   JAZ

 
  N/A



- Devin Townsend (chant, guitares, basse, claviers, programmation, production)
- Nathan Navarro (basse)
- Morgan Ågren (batterie)
- Samus Paulicelli (batterie)
- Anup Sastry (batterie)
- Elliot Desgagnés (chant)
- Ché Aimee Dorval (chant)
- Anneke Van Giersbergen (chant)
- Chad Kroeger (chant sur 'hear me')
- Ryan Dahle (guitares)
- Steve Vai (guitares)
- Elektra Women's Choir (choeurs)
- Mike Keneally (direction musicale)
- Adam 'nolly' Getgood (producteur)


1. Castaway
2. Genesis
3. Spirits Will Collide
4. Evermore
5. Sprite
6. Hear Me
7. Why?
8. Borderlands
9. Requiem
10. Singularity



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod