Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
14 commentaires notés  
[?]



Devin Townsend
Ziltoid The Omniscient
Page  1 | 2 | 3 | 4 |

le 13 Décembre 2014 par SKYZOSHEEP


J'aime bien les trucs barrés et l'humour absurde, mais tout ça a pris une autre dimension le jour je suis tombé par hasard sur un groupe qui s'appelait STRAPPING YOUNG LAD. Strapping Fuckin' Young lad était alors pour moi à l'époque rien d'autre qu'un défouloir et j'étais alors persuadé que SYL n'était qu'un petit groupe méconnu dont tout le monde se foutait. Et puis j'ai fais quelques recherches : un certain Devin Townsend pas vraiment beau et avec l'air du type qui passe sa vie la seringue dans le bras était la tête pensante de tout ça. Et aussi bien certains l'acclamaient que d'autres étaient très sceptiques quant à lui et son travail. J'ai aussi découvert ses autres projets personnelles et je me suis mis à écouter.

Au début c'était un peu difficile. Je me demandais très sérieusement ce que j'écoutais et ce n'était pas vraiment agréable. Et puis je suis rentré dedans. Pourquoi cette intro à rallonge me demandera l'unique personne qui lira jamais ce commentaire (je te salue amicalement, sympathique lecteur !) ? Et bien pourquoi pas ?

Et aussi parce que cet album est pareil que le reste de ce que j'avais écouté de Devin : il faut plusieurs écoutes pour apprécier pleinement le contenu. "Ziltoid" est un album barré. Parlons un peu de l'histoire : Ziltoid l'omniscient, un extraterrestre sorti de nulle part, arrive sur terre dans le but de boire LE café noir ultime. Et évidemment les humains le déçoivent en lui servant du mauvais café. SPOILERS Au cours de sa formidable aventure Ziltoid apprendra notamment que tous les êtres vivants sont des marionnettes !
Cela peut paraître complètement nul mais personnellement j'ai bien ris à l'écoute de cet album. D'ailleurs ça m'a rappelé les très bons "guides du voyageur galactique" que je vous encourage fortement à lire. Ces bouquins sont dans le même esprit et emploient le même genre d'humour.

Comme d'habitude avec Devin de nombreuses strates de guitares se superposent, donnant un son très dense et complexe mais également puissant, tout en restant assez inhabituel à nos oreilles de terrien et ça, ça sert vraiment bien l'histoire puisqu'il est ici question d'aliens. Cet ensemble de guitares me rappelle parfois un orchestre, ce qui colle plutôt bien avec le côté un peu opératique de l'album. Assez bariolé et wtf par moments, le résultat est vraiment particulier. Si on ajoute à ça les nombreux sons et effets étranges qu'il y a un peu partout on peu comprendre de quoi il en retourne. Néanmoins certaines chansons traînent un peu en longueur et auraient pu être raccourcies, ce qui aurait permis à l'album d'être plus facilement digeste pour l'auditeur de metal qui n'aurait jamais écouté Devin TOWNSEND ou STRAPPING YOUNG LAD. Néanmoins l'ensemble reste très agréable à écouter et parfois tout simplement jouissif ou même drôle. Cette bizarrerie venue de l'espace mérite une écoute, voir même deux. Au pire si vous n'aimez pas vous n'aurez rien perdu (à part une heure de votre vie).

Skyzosheep

P.S.: Arrêtez de lire mes divagations et allez écouter ce putain d'album.

le 06 Juin 2012 par DOMKIRKE


Une musique élaborée, aux frontières de l'opéra métal, pour un scénario pas prétentieux et délirant comme il faut, de plus fait par Devin Townsend. J'ai eu du mal à rentrer dedans au début, mais après j'ai eu du mal à m'en sortir ! Entre l'assaut de "Ziltoidia Attax", l'errance de "Solar Winds" ou de la destruction de "Planet Smasher", cet album est une tuerie. A écouter !

le 04 Mars 2009 par KOV666


Le concept est débile et déjanté mais l'album est très bon. Autant l'écoute récente de "Ocean Machine Biomech" m'a déçu, autant cet album me paraît bien plus metal, moins molasson, et les compositions me parlent plus. Album difficile à décrire mais qui vaut le détour même si, comme moi, vous n'êtes pas un grand fan de DEVIN.

le 28 Février 2009 par BAYLAY


Trop SYL pour du Devin TOWNSEND, trop Devin TOWNSEND pour du SYL, pas assez SYL pour du SYL, pas assez Devin TOWNSEND pour du Devin TOWNSEND. C'est l'album que Devin n'aurait jamais du sortir.

La force de Devin est (était ?) de pondre des albums riches en émotions et absolument passionnant. Que ce soit l'hypnotique "Ocean Machine", les très Peace and Love "Terria" et "Synchestra" ou la folie d'"Infinity", il y avait toujours ce petit truc qui donnait des frissons et qui hissait Devin TOWNSEND au rend de génie.
Même "Physicist", pourtant brutal, avec notamment le magistral "Planet Rain", arrivait à nous faire monter la larmichette.

L'autre force de Devin est d'arriver à rendre ces morceaux catchy malgré leurs complexités. Comment résister à des "Regulator", "Christeen", "Deadhead" ou bien l'ensemble de Terria et de Physicist ?

Hors, sur "Ziltoid", il n'en est rien. A la rigueur, "The Greys" arrive à lier l'émotion et le côté catchy des autres albums. Mais c'est bien le seul morceau qui y arrive.

Le reste, sans être forcément mauvais ne donne pas envie de s'y replonger. Et c'est là le gros problème de cet album. Les premières écoutes d'un album de Devin sont toujours douloureuses car sans repères, ici elles sont douloureuses... mais celles qui suivent aussi. Rien que le début de "By Your Command" ne donne pas envie d'aller plus loin.

En tant que fan inconditionnel du bonhomme, je savais à quoi m'attendre. J'ai écouté cet album, je l'ai laissé mûrir en prenant mes distances pendant quelques temps, mais malheureusement je n'ai jamais eu envie (et le courage) d'y revenir. Et pourtant c'est pas faute d'avoir essayé.
A la rigueur, "Ziltoid The Omniscient" peut s'écouter une fois de temps en temps, mais c'est bien tout.

Et ça, c'est grave. Un album du génie canadien doit donner envie de se tourner vers le pays à la feuille d'érable et de faire une prière, pas de l'écouter en prenant l'apéro.

Bref, premier faux pas dans la carrière du Dev. En espérant que ça soit le dernier.

Et croyez moi, ça me fait mal d'écrire ces lignes.

le 19 Janvier 2009 par DARKMORUE


Franchement,
Un mec fabrique une marionnette pour sa fille, créé une histoire dessus, la met en musique (c'est évident...) puis l'enregistre et la fou sur le marché.

Et vu que ce mec c'est Devin Townsend, ben c'est génial.
Franchement, des disques comme ça, il n'y a qu'une seule personne dans le monde pour en produire.
Chapeau bas, l'artiste.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod