Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Staind

THREE DAYS GRACE - Three Days Grace (2003)
Par BAAZBAAZ le 31 Octobre 2006          Consultée 4948 fois

Deux énormes tubes cannibalisent ce premier disque de Three Days Grace : « I Hate Everything About You » et « Home ». Ce qui ne signifie pas que les autres chansons soient mauvaises. Bien au contraire. Mais face à ces deux mastodontes, qui annoncent déjà les explosions sauvages de One X – l’album suivant, absolument dévastateur – les « Burn » et autres « Born Like This » peuvent paraître un peu ternes. Ceux qui ont découvert le groupe récemment se trouveront toutefois en territoire connu. Couplets âpres ou déchirants, vastes refrains ébouriffants, voix dense et torride sur fond de guitares brûlantes : dès son coup d’essai, le post-grunge de Three Days Grace est presque à son apogée. Presque, car on ne retrouve pas tout à fait la terrible constance qui fera de One X un paroxysme de fureur, crépitant d’hymne à chanter jusqu’à la fin des temps. Ici, le songwriting est plus inégal, la recette n’est pas encore pleinement établie. D’aucuns trouveront ça plus spontané, moins formaté. Et il est vrai que, entre ce disque et le suivant, quelque chose s’est perdu, le groupe ayant pris avec cynisme sa place dans le peloton de tête des plus gros vendeurs de metal outre-atlantique.

Ce premier album est plus sombre, plus torturé. Moins reluisant et clinquant que One X, moins facile d’accès, peut-être. Mais ils se ressemblent. Et sans doute est-il alors difficile d’aimer pleinement les deux albums du groupe. C’est toujours le même problème : beaucoup préfèreront simplement celui qu’ils découvriront en premier. Ainsi, si « Let You Down », « Now or Never » ou « Wake Up » sont des bombes enragées dont l’efficacité mélodique atteint une sorte de perfection commerciale, on ne peut néanmoins s’empêcher de penser à la suite, de penser aux sommets que Three Days Grace a pu atteindre plus récemment. Certains regretterons à coup sûr que le groupe ait cédé sans même sourciller aux sirènes du succès, ce premier album n’étant finalement à posteriori qu’un brouillon, une esquisse de l’assaut ultérieur lancé contre les charts américains. Mais peu importe, rien ne sert de réécrire l’histoire : à la manière d’un Disturbed ou d’un System of a Down, et à l’inverse d’un Pearl Jam il y a dix ans, le groupe a choisi d’appuyer là où ça fait mal, de fonder sa carrière sur ce que le public apprécie le plus chez lui. Les mélodies, les tubes calibrés – surpuissants.

Et ce n’est pas pour rien que seules les deux merveilles qui ont fait le succès du disque échappent à toute comparaison possible. La première, « I Hate Everything About You », est un hit pur jus, décomplexé, au refrain rapidement mémorisable, et dont les paroles sont d’une simplicité touchant à l’universalité. Sans oublier ce petit riff stupide, si évident, si redondant, dont la sobriété obstinée a quelque chose de terrifiant. Mais l’hymne véritable, c’est « Home ». Un monstre de foire. Une curiosité pour les historiens et les musicologues. Un truc qui passe au-delà de la conscience pour parler à quelque chose de plus profond : un résidu atavique et bestial, une sorte d’évidence animale qui renvoie aux origines de l’homme et à ses rythmes fondamentaux. Et qui déclenche une réaction mécanique instantanée et incontrôlable : un sursaut d’énergie, une bouffée d’adrénaline, une ivresse électrique à chaque fois que le chanteur gueule un mot unique transformé en incantation (Home ! Home !). Là, le groupe déterre un trésor, découvre un secret,: celui des millions de disques vendus partout sauf en France où, cette fois encore, on écoutera plutôt… Rhapsody of Fire (Dragon ! Sword ! )…

A lire aussi en DIVERS par BAAZBAAZ :


THERAPY?
Nurse (1993)
Un monument à l'ombre d'un géant




THREE DAYS GRACE
One-x (2006)
Une terrible usine à hits pour l'été !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
   METALINGUS

 
   (2 chroniques)



- Adam Gontier (chant, guitare)
- Barry Stock (guitare)
- Brad Walst (basse)
- Neil Sanderson (batterie)


1. Burn
2. Just Like You
3. I Hate Everything About You
4. Home
5. Scared
6. Let You Down
7. Now Or Never
8. Born Like This
9. Drown
10. Wake Up
11. Take Me Under
12. Overrated



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod