Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Staind
- Style + Membre : Saint Asonia

THREE DAYS GRACE - Outsider (2018)
Par METALINGUS le 29 Avril 2018          Consultée 532 fois

Suite au départ d’Adam Gontier, nombreux étaient ceux qui avaient annoncé la fin de THREE DAYS GRACE. Dans la logique des choses, sans leur charismatique leader, les chances des Canadiens de survivre étaient plus que minces. De mon côté, j’avais déjà déclaré leur mort clinique suite à "Transit Of Venus", premier grand dérapage sentant à plein nez le pilotage automatique. Le départ de Gontier n’a fait que me réconforter dans mon opinion selon laquelle quelque chose clochait au sein même du groupe. Malgré tout, la déception était immense de voir partir le grand talent du chanteur au moment même où son groupe en avait le plus besoin. Mais que voulez-vous : la vie est une longue suite d’échecs et de désillusions parsemée ici et là de quelques morceaux d’espoir nous donnant l’envie et la force de continuer malgré tout.

Après avoir fait leur deuil et soigné leurs blessures, les gars ont annoncé l’embauche de Matt Walst, frère du bassiste, pour la continuité du projet. L’idée était bonne puisqu’on pouvait logiquement se dire que l'alchimie était déjà présente. De plus, sans être extraordinaire, la voix du frangin était tout à fait respectable. Malheureusement, "Human" a été du même niveau que son prédécesseur, c’est-à-dire mauvais. Adam étant parti, il était maintenant clair que le problème de THREE DAYS GRACE n’avait rien à voir avec son ancien membre, mais avait plutôt à l’origine le restant de ceux-ci.

C’est donc directement après la tournée de "Human" que les gars ont décidé de se retirer dans un coin reculé de toute distraction afin de pondre des idées ici et là. Matt étant maintenant avec le groupe depuis quelques années, il fut naturellement inclus dans l’élaboration du nouveau CD. Sans être un album-concept, on peut facilement dire que le thème principal de la galette est l’isolement, autant sur soi-même ("The Abyss") que par rapport aux autres ("I Am An Outsider"). "Right Left Wrong", premier morceau de "Outsider", aborde plutôt la thématique d’un voyage vers une direction inconnue. Bien sûr, le sujet des grands amours n’est jamais bien loin et est abordé de bien belle façon sur "Infra-Red", mon coup de cœur personnel de l’album. Côté musical, on est en plein dans le mid-tempo lourd et relativement gras : du Post Grunge classique quoi. Les habitués de THREE DAYS GRACE ne seront donc aucunement dépaysés. Quelquefois, certains éléments Electro font leur apparition, comme sur "Me Against You" ou sur "Love Me Or Leave Me".

Quel est le résultat après plusieurs écoutes ? Partagé, voilà. Oui je sais, j’aurais préféré donner une réponse plus claire. Dans les faits, les quatre premiers morceaux sont vraiment d’excellente qualité et amorcent "Outsider" de bien belle façon. Le tout ralentit néanmoins après "Infra-Red" avec des titres plus mous du genou. On sent également une certaine forme d’autoplagiat. Heureusement, "Vilain I’m Not Not" et "Chasing The First Time" redirigent la barque vers une meilleure destination avant de retomber de nouveau vers un sentiment de déjà-vu avec les deux morceaux de fond de peloton d’une grande banalité.

La comparaison avec "Human" est difficile à ne pas faire puisque le nouveau chanteur de retrouve sur les deux galettes. Celui-ci sera heureux d’apprendre que l’amélioration est énorme par rapport à son baptême du feu. Certains morceaux seront, selon moi, de futurs classiques du groupe ("Right Left Wrong", "The Mountain", "Infra-Red"). Néanmoins, THREE DAYS GRACE ne semble pas capable de tenir la distance et offre une performance en dents de scie. Le bon côté des choses est que lorsqu’on a sorti un album aussi médiocre que "Human", "Outsider" semble être une excellente bouffée d’air frais.

Morceau préféré : "Infra-Red".

A lire aussi en GRUNGE par METALINGUS :


SCREAMING TREES
Sweet Oblivion (1992)
Nous, on est dans le vent




CREED
Human Clay (1999)
CREED prise 2


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Matt Walst (chant)
- Barry Stock (guitare)
- Brad Walst (basse)
- Neil Sanderson (batterie)


1. Right Left Wrong
2. The Mountain
3. I Am An Outsider
4. Infra-red
5. Nothing To Lose But You
6. Me Against You
7. Love Me Or Leave Me
8. Strange Days
9. Villain I'm Not
10. Chasing The First Time
11. The New Real
12. The Abyss



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod