Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pearl Jam
- Membre : Alter Bridge, Tremonti

CREED - Human Clay (1999)
Par METALINGUS le 1er Septembre 2016          Consultée 853 fois

Malgré certains aspects négatifs, plusieurs titres du premier album ont pu recevoir une exposition radiophonique et un temps d’antenne intéressant sur MTV. Cette combinaison a permis au groupe de vendre plusieurs millions d’exemplaires. "My Own Prison" a donc été un succès monstre même si certaines critiques se sont levées pour crier haut et fort à l’opportunisme. CREED a été le chef de file du Post-Grunge par laquelle de nombreux groupes se sont échappés et les maisons de disques ont immédiatement vu en ce style le moyen de récolter beaucoup de billets verts. La suite se devait donc d’être à la hauteur des attentes.

Avant même son écoute, il est intéressant de remarquer la durée de l’album : 56 minutes. Les titres sont donc plus longs, ce qui est positif, car lors de ma précédente chronique j’avais évoqué le manque de variété musicale du groupe. Sur "Human Clay", le duo Stapp/Tremonti semble avoir énormément évolué dans leur domaine respectif, ce qui a pour résultat des chansons plus travaillées et originales. En effet, l’inspiration musicale de Tremonti a fait un bond en avant, ayant comme conséquence des morceaux beaucoup plus variés et une atmosphère propre à chaque titre. De son côté, Stapp a su améliorer de bien belle façon ses paroles. Si on avait droit à des thèmes religieux et à une morale plutôt bas de gamme, les sujets sont plus profonds et moins stéréotypés ici. On évoque donc la paternité avec "With Arms Wide Open", les abus sexuels avec "Wash Away Those Years" et l’hostilité avec "What If". Même si elle a encore une certaine ressemblance avec celle d’Eddie Vedder, sa voix semble moins profonde et plus personnelle que lors du premier essai. À l’exception de quelques titres ("Say I", "Never Die", "With Arms Wide Open"), le syndrome du refrain trop répété a cessé, une mauvaise habitude qui devenait vite une irritation sur le premier album.

La mi-parcours apporte néanmoins son lot de titres plus dispensables. La baisse de régime est représentée par un trio qui est plus formaté et moins inspiré. On sent une certaine forme de remplissage assez évidente. Heureusement, le groupe se reprendra de bien belle façon sur les titres suivants en donnant à l’auditeur ses deux plus gros succès : "With Arms Wide Open" et "Higher". Si le premier amène une belle douceur musicale et des paroles fortes bien recherchées, le second est une pure réussite. On a droit à une très belle mélodie pendant le couplet avant de s’envoler (sans mauvais jeux de mots) pendant le refrain.

En résumé, il y a une nette amélioration par rapport à l’album précédent. Les Floridiens ont laissé tomber les chansons courtes à la structure simple afin de créer des titres plus recherchés et variés. Cette façon de faire s’est révélée très payante au bout du compte. Malheureusement pour eux, c’est à partir d’ici que les problèmes personnels commencent…

Morceau préféré : "Higher".

A lire aussi en GRUNGE :


NIRVANA
Nevermind (1991)
I'm so happy...

(+ 4 kros-express)



MAD SEASON
Above (1995)
Album hors du temps, hors du commun... des mortels


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Scott Stapp (chant)
- Mark Tremonti (guitare)
- Brian Marshall (bass)
- Scott Phillips (batterie)


1. Are You Ready?
2. What If
3. Beautiful
4. Say I
5. Wrong Way
6. Faceless Man
7. Never Die
8. With Arms Wide Open
9. Higher
10. Wash Away Those Years
11. Inside Us All



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod