Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Staind, Seether
- Style + Membre : Saint Asonia

THREE DAYS GRACE - Human (2015)
Par METALINGUS le 14 Octobre 2016          Consultée 3561 fois

Cet album-là, je ne l’aimais pas avant même de l’avoir écouté. La raison était simple : THREE DAYS GRACE a perdu son élément principal, la cause pour laquelle le groupe était si particulier. Sans Adam Gontier au micro, rien n’est plus pareil. C’est un peu comme si GODMASCK perdait les services de Sully Erna : il s’agit d’un truc tout simplement inadmissible. Et pourtant, c’est sous le même nom que le groupe enregistre ce qui deviendra le successeur de l’infâme "Transit Of Venus". Une erreur, à mon avis puisque THREE DAYS GRACE sans Gontier, ce n’est pas THREE DAYS GRACE.

Dès la pochette de l’album, on a un bon indice concernant la musique du disque : simplet et pas terrible. Bien entendu, les visuels sur les albums du groupe ont toujours été un point faible. Néanmoins, une première aurait été la bienvenue, surtout lorsqu’on regarde le contenu des titres enregistrés…

C’est donc un illustre inconnu qui reprendra le micro, de son nom d’artiste Matt Walst. On va se rendre rapidement à l’évidence : le nouveau chanteur a une voix bien moins particulière que son prédécesseur. Le groupe a perdu de sa saveur, de sa particularité qui faisait des Canadiens un groupe si unique. Je n’irais pas jusqu’à dire que tout le succès du groupe reposait sur les épaules de Gontier, mais disons qu’il y avait une bonne part du gâteau qui lui revenait. Bien entendu, le résultat aurait pu être bien pire. Certains titres sont même corrects. On a qu’à penser à "Human Race", "Painkiller" et "Car Crash", qui font partis des titres restant bien en tête et faisant taper du pied. Malheureusement, le sentiment d’être en compagnie d’un bon petit groupe pendant toute la durée du disque est bien présent. En aucun cas on ne se dit que c’est un groupe expérimenté ayant enregistré quelques disques à succès, dont l’excellent "One-X".

L’album souffre également de redondance. L’originalité, non seulement au niveau vocal, mais également au niveau des riffs a été purement et simplement abandonnée. Pourtant, la volonté du groupe d’offrir quelques choses de différentes est bien là. C’est un peu comme si les gars avaient envoyé le message que THREE DAYS GRACE sans Gontier est un groupe différent. Le son est plus propre que jamais, les paroles plus positivent (un virage déjà amorcé sur les précédents albums du groupe). Malheureusement, la sauce ne prend jamais. La qualité des titres n’est pas là, aucun morceau ne sort du lot, un comble vu le style pratiqué par le groupe.

Je n’ai aucun doute que la plupart des morceaux de l’album ont la capacité de passer à la radio. Certains éléments sont même très commerciaux, ce qui n’est pas une trahison vu le style exercé par les Canadiens. Malheureusement jamais un seul titre de "Human" ne va rester dans le haut des chansons de l’année de MTV puisque la qualité n’est pas au rendez-vous.

En ce qui concerne l’avenir du groupe, je ne sais trop quoi en penser. THREE DAYS GRACE enchaîne les tournées avec leur nouveau chanteur sans aucun problème. Le public, bien qu’un peu moins présent, est toujours là. Il faudra attendre quelques années avant de savoir si le chanteur attitré du groupe reviendra un jour au bercail, accompagné de sa si belle voix, mais surtout accompagné par une bonne dose d’inspiration.

Morceau préféré : Hum… « Human Race » tient.

A lire aussi en GRUNGE par METALINGUS :


CREED
Human Clay (1999)
CREED prise 2




Mark LANEGAN
Scraps At Midnight (1998)
La fin d'une époque


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Matt Walst (chant)
- Barry Stock (guitare)
- Brad Walst (basse)
- Neil Sanderson (batterie)


1. Human Race
2. Painkiller
3. Fallen Angel
4. Landmine
5. Tell Me Why
6. I Am Machine
7. So What
8. Car Crash
9. Nothing's Fair In Love And War
10. One Too Many
11. The End Is Not The Answer
12. The Real You



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod