Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (2 / 9)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : SortilÈge, Yngwie Malmsteen , Stratovarius, Pyramaze, Manticora, Pretty Maids, Helloween, Vanden Plas
- Membre : Killers
- Style + Membre : Jumper Lace
 

 Site Officiel (172)
 Myspace (172)

MANIGANCE - L'ombre Et La Lumiere (2006)
Par DARK BOUFFON le 26 Juin 2006          Consultée 7896 fois

« L’ombre est ma lumière, l’entité de mon univers ». Non, ce ne sont pas les propos d’Anakin Skywalker au moment de sa chute vers le côté obscur de la force (ça aurait pu…) mais il s’agit de quelques paroles de la chanson titre du dernier album de MANIGANCE. Et mes aïeux, quel album !

MANIGANCE, groupe bien de chez nous, n’est plus à présenter. Forts de deux albums – Ange Ou Démon et D’un Autre Sang – précédemment salués par le public métal hexagonal mais aussi japonais (les Béarnais marchent mieux au Japon que chez nous !), nos compatriotes sortent en ce printemps 2006 leur troisième album studio. Et même si aux dires du guitariste Bruno Ramos, avec lequel nous avons eu la chance de parler, le groupe n’a pas ressenti une pression particulière à l’enregistrement de ce nouvel opus, force est de constater que le terme d’album de la maturité paraît on ne peut plus justifié pour L’Ombre Et La Lumière.

En effet, dès la première écoute, l’auditeur est plongé en pays de connaissance car les morceaux se situent à mi-chemin entre la puissance de D’un Autre Sang et le côté plus progressif d’Ange Ou Démon. Mais même si le sentiment de « déjà entendu » est présent au début, plus on avance dans la découverte et l’appropriation de l’album, moins cette impression persiste. Elle finit même par s’évaporer pour laisser place à un plaisir inaltérable qui débute avec les premières notes d’« Abysse » pour se conclure avec les derniers accords de « Labyrinthe ».

Rares sont les albums d’une telle densité qui maintiennent l’auditeur attentif tout au long de son écoute. Car, en matière de densité, il y a de quoi faire ! Les membres de MANIGANCE n’ont pas choisi la voie de la facilité et, au lieu de simplifier leur musique afin de toucher un public plus large, ils sont restés fidèles à leurs racines et ont renoué avec un métal mélodique au tempo rapide fortement teinté de touches progressives. Même si je reste un fervent admirateur de leur précédent opus, je ne peux que saluer le retour de ce côté progressif qui donnait à Ange Ou Démon ce côté si envoûtant. Attention, toutefois, même si la musique du combo a pu être influencée par un DREAM THEATER par exemple, elle n’en reste pas moins fluide et efficace. Les compos ont été travaillées dans le détail et tout fait mouche : les intros, les refrains, les breaks …

Il est d’ailleurs passionnant de se laisser emporter dans les duels guitares/claviers tant ils brillent par leur homogénéité sans être « bateau ». Le titre éponyme en est d’ailleurs une démonstration flagrante. Les atmosphères ont également subi un traitement de faveur : écoutez donc le break central de « Envahisseur » ou l’intro d’« Esclave » pour vous en convaincre ! Tous les membres du groupe ont essayé de repousser leurs limites aux dires de Bruno Ramos et cela s’entend. Le chant de Didier Delsaux, notamment, est plus agressif qu’à ses débuts, donnant une couleur très « live » à l’ensemble. Les textes, toujours chantés en français, sont comme d'habitude intelligents et racés, abordant des thèmes chers à MANIGANCE : l'ambivalence de l'être humain, le temps qui avance inexorablement, la violence aussi bien physique que morale des hommes …

Des éléments nouveaux ont également vu le jour dans la musique de MANIGANCE : l’intro et le dernier morceau sont instrumentaux et sont loin d’être des bouche-trous, « Labyrinthe » étant même un joyau de prog ! « Abysse » – l’intro justement – est également acoustique ainsi que la ballade de l’album (« La Force Des Souvenirs »), preuve que le groupe n’hésite pas à reposer parfois les oriflammes métalliques sans pour autant perdre en émotion, bien au contraire. Même la pochette montre un « design » plus mature : ce contraste ombre/lumière est l’œuvre de Mattias Noren, artiste qui a le vent en poupe auprès de nombreux artistes de prog justement (John Petrucci, ANDROMEDA, BEYOND TWILIGHT, STAR ONE …).

Et d’une manière générale, tout est passé à une vitesse supérieure dans cet opus : plus travaillé, plus ciselé, plus épique, plus accrocheur, plus cérébral, plus plus plus… Et même si certaines associations paraissent antagonistes – « comment fait-on pour être à la fois plus cérébral et plus accrocheur ? » – elles trouvent leur complémentarité dans le secret de composition de MANIGANCE. Comme nous l’a dit Bruno Ramos, le groupe se plaît à jouer sur ces contrastes : ange ou démon, ombre et lumière, puissance et accalmie, refrains entêtants et breaks assez prog, cheveux longs et crâne rasé (elle était facile celle-là ;-)…

En tout cas, les deux seules choses à propos de MANIGANCE qui ne soient pas constituées de contrastes, c’est leur talent et leur générosité, deux caractéristiques toujours poussées au maximum. Et sincèrement, avec des albums de cette classe, leur voie est toute tracée : pas une once d’ombre mais un déluge de lumière !

NB : Pour plus d’infos, allez donc sur Darkside (http://heavencanwait.free.fr) afin d’y lire un entretien avec B. Ramos.

A lire aussi en METAL PROG par DARK BOUFFON :


James LABRIE
Static Impulse (2010)
Un opus solo inspiré du chanteur de DREAM THEATER




DREAM THEATER
Chaos In Motion 2007-2008 (2008)
Encore un dvd de DT ? et oui, mais c'est bon !


Marquez et partagez






 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Didier Delsaux (chant)
- François Merle (guitare)
- Bruno Ramos (guitare)
- Marc Duffau (basse)
- Florent Taillandier (claviers)
- Daniel Pouylau (batterie)


1. Abysse (intro)
2. Envahisseur
3. L’ombre Et La Lumière
4. Prison Dorée
5. Prédateur
6. Sang Millénaire
7. Privilège
8. La Force Des Souvenirs
9. Sentinelle
10. Miroir De La Vie
11. Esclave
12. Labyrinthe (instrumental)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod