Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : SortilÈge, Yngwie Malmsteen, Stratovarius, Pyramaze, Manticora, Pretty Maids, Helloween, Vanden Plas
- Membre : Killers
- Style + Membre : Jumper Lace
 

 Site Officiel (676)
 Myspace (602)

MANIGANCE - Le Bal Des Ombres (2022)
Par JEFF KANJI le 12 Juillet 2022          Consultée 902 fois

Quand Muriel Robin a décidé il y a quelques années de sortir de son silence, le cynisme de certains poussait à demander à Florence Foresti ce qu'elle comptait désormais faire de sa vie maintenant que ce grand nom du stand-up français était de retour. Concernant MANIGANCE, outre le départ organisé de Didier Delsaux et son remplacement pour le moins chahuté par Carine Pinto, très loin d'avoir fait l'unanimité chez les fans, un évènement pour le moins majeur vient questionner presque l'existence des Palois : la reformation de SORTILÈGE.

Si la légende a fait partie des ultimes réfractaires à céder à cet élan de nostalgie qui a permis de relancer quelques carrières (ADX et plus récemment TITAN), et que le fleuron du Heavy français en est sorti quelque peu cabossé, son emblématique chanteur Christian "Zouille" Augustin qui au départ ne faisait pas partie de l'aventure, est aujourd'hui à la tête d'une formation pour le moins solide, notamment avec pour six-cordistes Olivier Spitzer (ex SATAN JOKERS) et un certain Bruno Ramos. Et cela va jusqu'au départ de Bruno en 2020, qui rejoint SORTILÈGE à temps complet. C'est un partenaire de jeu de Patrick Soria, Lionel Vizerie, qui reprend le poste pour le moins exigeant de Bruno.

En œuvrant dans un créneau similaire, même si MANIGANCE a toujours pu revendiquer une approche un peu plus moderne, les deux formations se disputent un trône à l'assise pour le moins exiguë et inconfortable. Et "Le Bal Des Ombres", est une esquisse de nouveau départ, entre la perspective d'un album complet chanté sur les textes et avec la voix de Carine, et sans le deuxième Colt de la bande. François Merle l'a bien compris, et a puisé au plus profond de ses ressources pour revenir conquérant avec "Le Bal Des Ombres".

Si les claviers semblaient de plus en plus en retrait sur les deux derniers albums du groupe, ils se taillent ici la part du lion, s'autorisant même plusieurs échappées symphonisantes, aux prises avec une production une nouvelle fois impeccable et puissante, comme François Merle sait les concocter, même si cette fois-ci il aura laissé leur ingé-son live s'occuper du mixage. Le riffing du maître à penser du groupe est toujours de la partie, avec une plus grande proportion de mid-tempi une nouvelle fois.

Changements de taille donc… Carine semble avoir pas mal écrit en réaction à l'accueil difficile qui lui a été fait (mais aussi de la frustration du confinement), et on ne peut pas lui en vouloir tant cela a dû être traumatisant. Car outre le fait que le chant de Didier était emblématique, on ne peut pas dire que celui de Carine Pinto soit à la hauteur… On s'y habitue, mais quand il prend au groupe de se laisser aller à des élans speed ("Envers Et Contre Tout"), on entend ce que Didier aurait pu faire, à regret. Outre son look (je ne sais pas qui gère l'image du groupe, mais on sent la chanteuse pas forcément très à l'aise sur scène), MANIGANCE accuse aussi un déficit d'image avec le départ du très apprécié Bruno Ramos.

Si l'on écoute l'album, et que comme moi on arrive jusqu'au "Bal Des Ombres" pour digérer le nouveau chant, et bien on passe un bon moment ! MANIGANCE n'a pas fondamentalement changé de formule, et les mélodies du "Bal Des Ombres", de "Huit Clos" (malgré son riff très inspiré du "March Of Mephisto" de KAMELOT), le duo extrêmement efficace avec le talentueux Julian Izard d'EXISTANCE, "Haute Trahison", "Envers Et Contre Tout", on ne peut que constater la flamme qui habite les Palois. MANIGANCE continue son bonhomme de chemin, dans un genre de niche qui limitera toujours son aura, et possiblement avec le désavantage futur d'une concurrence artistique avec SORTILÈGE. Il semble en tout cas en bonne santé, et paré à en découdre, quoi que nous en pensions.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


VOLBEAT
Let's Boogie! - Live From Telia Parken (2018)
Ah enfin le VOLBEAT que j'aime




ROYAL HUNT
X (2010)
Highly recommended!


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Carine Pinto (chant)
- François Merle (guitare)
- Lionel Vizerie (guitare)
- Stéphane Lacoude (basse)
- Patrick Soria (batterie)
- -
- Julian Izard (chant sur 7)
- Florian Lagoutte (guitare solo sur 7)


1. Odyssée
2. Sang Froid
3. De Vos Outrances
4. Huit Clos
5. Le Bal Des Ombres
6. Arrêt De Mort
7. Haute Trahison
8. Éternité
9. Aux Portes De L'oubli
10. Envers Et Contre Tout
11. L'aube Du Combat
12. Légendaire Survivant



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod