Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Tool, Karnivool, Soen
- Membre : Blaspheme, Mistaken Element
- Style + Membre : Hacride
 

 Site Officiel (71)

KLONE - Black Days (2010)
Par DARK BOUFFON le 7 Octobre 2010          Consultée 4331 fois

Ce groupe français originaire de Poitiers n’en est pas à son coup d’essai. ″Black Days″ est déjà le quatrième opus de KLONE. Enfin, « déjà »… Pour un groupe formé en 1995, on peut dire que de l’eau a coulé sous les ponts mais il faut se rappeler que ″Duplicate″, son premier album, n’est sorti qu’en 2003. S’en sont suivis les très bons ″High Blood Pressure″ et ″All Seeing Eye″. Surtout après ce dernier, on pouvait penser qu’il serait difficile pour les Français de faire mieux… Mais ″Black Days″ réussit l’exploit d’égaler son prédécesseur sur bien des points, ce qui n’est déjà pas un mince exploit !

Ce nouvel opus nous emporte comme toujours dans des sphères métalliques et progressives teintées d’extrême, tant dans l’approche du chant que des atmosphères successives. Il est cornélien de mettre en mots la musique d’un tel groupe tant, à l’écoute des productions du combo, les images qui se présentent à nos yeux sont évanescentes. Et même si le fantôme de TOOL plane à plusieurs moments sur les morceaux de KLONE (la voix de Yann Lignier n’est pas sans rappeler celle d’un certain Maynard James Keenan), les spectres qui dansent sur ce ″Black Days″ sont discrets. Et c’est là l’une des grandes réussites du groupe : arriver à nous proposer une musique si personnelle avec des recettes progressives déjà éprouvées mais mises en scène de manière étonnamment bluffante. En cela, les musiciens déploient tout leur talent et leur ingéniosité pour arriver à un tel résultat.

On s’enfoncera donc avec plaisir dans la noirceur d’un ″Rite Of Passage″, on se laissera entraîner par le rythme de ″Give Up The Rest″, on naviguera sur la mer d’huile de ″Danse Macabre″, on sentira la force incroyable d’″Immaculate Desire″ ou la mélodie envoûtante d’un ″Rain Bird″ sans oublier de se perdre dans les délires hallucinés de ″Hollow Way″… Bref, cet album est une véritable invitation au voyage (sans oublier l’intéressante reprise de Björk, ″Army Of Me″).

Mais attention, on n’est sur Lastminute.com ! Pas de voyage facile, en promo, qu’on choisit dans l’instant. Cette œuvre s’apprécie dans la durée, après avoir effeuillé lentement les écailles de sa carapace. C’est un album difficile, qui se mérite. Normal, me direz-vous, c’est du progressif, pas de la pop. Certes, mais ici, on est presque dans une dimension parallèle.

La production de Franck Hueso (HACRIDE entre autres) donne un souffle percutant à cet ensemble parfois monolithique et très dur à percer à jour. Pour autant, le voyage en vaut la peine. Oui, il faut se préparer, se lancer dans une expédition, se remettre en question en tant qu’auditeur. Mais une chose est certaine : on ne revient pas indemne de l’écoute de ce genre de disque.

Pourquoi alors ne pas mettre la note maximale me direz-vous ? Ah oui, c’est vrai, cette fameuse note… Disons simplement que KLONE se montre à chaque fois si bluffant qu’on en arrive à en demander et à en vouloir toujours plus. Les Français peuvent, j’en suis sûr, faire encore mieux. Et puis, reconnaissons que certains passages sont extrêmement riches, peut-être trop. Sans se renier, sans faciliter le travail d’écoute de l’auditeur, on peut penser que le groupe gagnerait à rendre sa musique plus efficace en terme de « communication ».

Pour finir, puisqu’on parle de « communication », sachons baisser nos chapeaux devant la très bonne idée du groupe d’inclure dans un packaging soigné un DVD de 12 morceaux enregistrés sur la tournée de l’album précédent ″All Seeing Eye″. Un bien beau remerciement fait aux fans…

Un groupe de nos chères contrées à découvrir d’urgence si ce n’est déjà fait !

A lire aussi en METAL PROG par DARK BOUFFON :


KARNIVOOL
Sound Awake (2010)
Un magnifique voyage dans les nuages




James LABRIE
Static Impulse (2010)
Un opus solo inspiré du chanteur de DREAM THEATER


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Yann Ligner (chant)
- Mika Moreau (guitare)
- Guillaume Bernard (guitare)
- Jean Etienne Maillard (basse)
- Matthieu Metzger (claviers, saxophone)
- Florent Marcadet (batterie)


1. Rite Of Passage
2. Spiral Down
3. Give Up The Rest
4. Hollow Way
5. Immaculate Desire
6. Closed Season (interlude)
7. The Spell Is Cast
8. Danse Macabre
9. Rain Bird
10. Behold The Silence
11. Army Of Me



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod